Lucien Lublin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aron[1] Lucien Lublin (dit Lucien Lublin) (1909, Brest, Biélorussie-1995) est un ingénieur électrique[Quoi ?], sioniste et socialiste, un des fondateurs de l'Armée juive, en France, durant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lucien Lublin est né en 1909 à Brest, Biélorussie[2]. Il est mort lors d'un accident de voiture à La Bresse (Vosges.[réf. nécessaire]

Il immigre en France. Il devient ingénieur électrique[2]. Il crée une entreprise de composants électriques, dont le développement comporte plusieurs usines en France.[réf. nécessaire]

En septembre 1939, il est mobilisé dans l'Armée française[2].

L'Armée juive[modifier | modifier le code]

Lucien Lublin est un des fondateurs de l'Armée juive[3],[4].

Famille[modifier | modifier le code]

Lucien Lublin épouse Antoinette Toni Schönberger, née en mai 1914 à Berlin, en Allemagne et de nationalité hongroise. Ils ont un fils, Daniel Lublin[1] mort en bas âge. Toni a une fille d'une première liaison avec un journaliste Italien, qui sera adoptée par Lucien : la cantatrice Éliane Lublin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]