Emanuel Mink

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Emanuel Mink
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 97 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Arme
Conflit
Commandement
Compagnie Naftali Botwin (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de détention
Distinctions
Chevalier de l'ordre national du Mérite
Citoyen d'honneur de l'Espagne démocratique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Emanuel Mink (né le à Tomaszów Mazowiecki en Pologne, mort le à Paris) est un résistant et déporté français. Il a été un des premiers engagés volontaires dans les Brigades internationales lors de la guerre d'Espagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emanuel Mink, sous le surnom de Mundek, est un des premiers engagés volontaires pendant la guerre d'Espagne de 1936 à 1939. Il est le dernier commandant de la compagnie Naftali Botwin de la brigade Dabrowski (le bataillon Dabrowski était composé majoritairement de communistes polonais), compagnie constituée exclusivement de Juifs polonais[1].

Résistant en France sous l'Occupation, il est déporté dans le premier convoi de Drancy à Auschwitz, et témoigne ensuite sur les camps de concentration. De ce convoi parti le avec un millier de Juifs, Emmanuel Mink est un des 24 seuls survivants.

Emanuel Mink est "citoyen d'honneur de l'Espagne démocratique" et chevalier de l'ordre national du Mérite français[2].

Le , il est mort, à Paris[3].

Documentaire[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]