Denise Vormus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Denise Vormus (épouse Paukert) (1er avril 1924, Strasbourg-) est une assistante sociale juive française, travaillant pour l'Oeuvre de secours aux enfants (OSE) et le Réseau Garel, membre de la Résistance, sous le nom de Denise Valentin de 1941 à la Libération à Marseille à Limoges et à Périgueux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Denise Vormus est né le 1er avril 1924 à Strasbourg. La famille Vormus est une vieille famille juive alsacienne[1],[2].

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Marseille[modifier | modifier le code]

À Marseille, Denise Vormus travaille comme assistante sociale au dispensaire médico-social de l’OSE, situé 25 rue d’Italie et dirigé par Julien Samuel. L’équipe sociale sous la direction du Dr Weil-Reynal comprend Fanny Loinger, Huguette Wahl, Nicole Weil-Salon et Jeannine Kahn[3],[4].

Le Réseau Garel[modifier | modifier le code]

Denise Vormus fait partie du Réseau Garel[5].

Après la Guerre[modifier | modifier le code]

Denise Vormus continue après la Guerre à l'OSE à Lyon[6].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]