Édouard Axelrad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Axelrad.
Édouard Axelrad
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Conflit
Lieux de détention

Édouard Axelrad, né le 10 juin 1918 à Paris, est un écrivain français.

Arrêté comme résistant, il est reconnu comme juif et déporté à Auschwitz. C’est à son talent pour la peinture qu’il doit la clémence d’un officier allemand. Il se retrouve au camp de Sachsenhausen jusqu’à la fin de la guerre[1].

Il a évoqué son expérience sous forme romanesque dans Le Jaune, publié en 1988[1]. Il y raconte l'histoire d'un déporté, Clariond, prêt à tous les trafics avec les SS, pour pouvoir manger et survivre dans le camp de Sachsenhausen.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • L’Arche ensevelie, 1959
  • La Terre de la gazelle
  • Marie Casse-croûte, 1985, Prix RTL grand public 1985
  • Le Jaune, JC Lattès, 1988
  • La cavale irlandaise, Presse de la Cité, 1991
  • Au Fil du fleuve, Presse de la cité, 1994.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Biographie d'Axelrad », sur ina.fr

Lien externe[modifier | modifier le code]