Raïssa Levinas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Levinas.
Raïssa Levinas
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Raïssa Marguerite Levinas (née Levi) dite Raissa Levinas (1905, Łódź, Pologne-septembre 1994, Paris), est une pianiste française d'origine polonaise, épouse du philosophe juif Emmanuel Levinas. Ils se marient en 1930 et vivent environ 64 ans ensemble. Du vivant de son mari, elle témoigne sur lui et son œuvre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Raïssa Marguerite Levi est née à Łódź, en Pologne. Elle est la fille de Volfas Levi et de Freide Malke Levi[1].

Emmanuel Levinas devient citoyen français en 1930[2]. Il se marie en 1932 avec Raïssa Marguerite Levi[3]. Ils se connaissaient depuis l'enfance[4]. Leur mariage dure 62 ans[5],[6].

Les Levinas ont trois enfants : Eliane, décédée en bas âge, Simone (épouse Hansel), pédiatre née en 1935[7], et le pianiste et compositeur Michaël Levinas, né le 18 avril 1949, à Paris.

Pianiste[modifier | modifier le code]

Raïssa Levi a été éduquée à l'école russe de piano. Venant de Moscou et de Lituanie, elle étudie à Vienne en Autriche, en particulier avec les virtuoses Sirota et Isserlis. Elle influence son fils Michael Levinas[8].

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

En 1939, Emmanuel Levinas est appelé à l'armée. Fait prisonnier par les Allemands, il doit sa vie sauve à son uniforme militaire français. Sa femme et sa fille sont cachées par son ami Maurice Blanchot, dans un couvent catholique près d'Orléans[2],[9],[10].

Sa mère, Freide Malke Levi (née Volpewce le 1er janvier 1881 à Kaunas), âgée de 62 ans, est déportée par le Convoi No. 46, en date du 9 février 1943, du Camp de Drancy vers Auschwitz. Sa dernière adresse est au 29, rue Lemercier dans le 17e arrondissement de Paris[11].

Après la Guerre[modifier | modifier le code]

Pendant 35 ans, Emmanuel Levinas dirige l'École normale israélite orientale (ENIO). C'est aussi leur lieu de résidence.

Témoignage de Raïssa Levinas[modifier | modifier le code]

Raïssa Levinas intervient le 20 mars 1993 sur France Culture dans un programme intitulé Hommage à Emmanuel Levinas, avec la participation de leur fils Michael Levinas, de Catherine Chalier et de Jacques Derrida[12].

Mort de Raïssa Levinas[modifier | modifier le code]

Raïssa Levina meurt à Paris en septembre[13] 1994, à l'âge de 89 ans[14]. Emmanuel Levinas meurt à Paris, un an plus tard, le 25 décembre 1995, à 89 ans.

Centre Raïssa et Emmanuel Levinas (Centre CREL) à Jérusalem[modifier | modifier le code]

Il existe un Centre Raïssa et Emmanuel Levinas (Centre CREL) à Jérusalem, en Israël[15].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Raïssa Marguerite Levinas (Levi). geni.com.
  2. a et b (en) Hyam Maccoby, « Obituary: Emmanuel Levinas », The Independent,‎ (lire en ligne).
  3. (en) Peter Steinfels. Emmanuel Levinas, 90, French Ethical Philosopher A thinker who placed ethics in the foreground of his system. OBITUARY. The New York Times, December 27, 1995. levinas.sdsu.edu/Obituary.
  4. (en) Who was Emmanuel Levinas? emmanuellevinasrpt.wordpress.com.
  5. Le témoignage de Thérèse Goldstein, Assistante d’Emmanuel Levinas.
  6. Documents photographiques sur la famille Levinas. Extrait de Guide to the Robert Ira Lewy Family Digital Collection, 1810-2013. Leo Baeck Institute Center for Jewish History 15 West 16th Street New York, N.Y. 10011
  7. (en) Simon Critchley & Robert Bernasconi. The Cambridge Companion to Levinas, 2002, p. xix.
  8. (en) Michaël Levinas. Biography. henry-lemoine.com.
  9. (en) TALYA HALKIN. NO HEIR APPARENT. As the world celebrates the centenary of French-Jewish philosopher Emmanuel Levinas, his son Michael remembers the teachings of his father. The Jerusalem Post, FEBRUARY 9, 2006.
  10. Simon Critchley & Robert Bernasconi. The Cambridge Companion to Levinas, 2002, p. xix. Pour des détails, voir 1940=1945, dans cette page.
  11. Voir, Klarsfeld, 2012.
  12. (en) Patrick Sheil. Kierkegaard and Levinas: The Subjunctive Mood, 2017.
  13. (en) Emmanuel Levinas. Stanford Encyclopedia of Philosophy. Wed Aug 3, 2011.
  14. (en) Michaël Levinas and Sarah Hammerschlag, The Final Meeting between Emmanuel Lévinas and Maurice Blanchot. Critical Inquiry. Vol. 36, No. 4 (Summer 2010), pp. 649-651. Voir, "Raïssa est morte"....
  15. CREL – Centre Raïssa et Emmanuel Levinas (Israel) – מופ"ת.