Autoroute A5 (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Autoroute A5
Cartouche de la route
Image illustrative de l’article Autoroute A5 (France)
Sortie 24 de l'Autoroute A5 à Semoutiers (Haute-Marne) près de Chaumont.
Carte de la route.
Historique
Ouverture 1983 à 1994
Caractéristiques
Longueur 238 km
Direction nord-ouest / sud-est
Extrémité nord-ouest N 6 N 104 Carré Sénart
Intersections A 105 E54 à Vert-Saint-Denis
A 19 E511 à Cuy
A 26 E17 à Verrières
Extrémité sud-est A 31 E23 E25 à Langres
Réseau Autoroute française, également E54, E17, E511
Territoire traversé
3 régions Île-de-France, Bourgogne-Franche-Comté, Grand Est
4 départements Seine-et-Marne, Yonne, Aube et Haute-Marne
Villes principales Melun, Montereau-Fault-Yonne, Sens, Troyes, Chaumont

L'autoroute A5 est une autoroute française qui relie la région parisienne (Francilienne) au plateau de Langres, en 238 km. Elle a été construite à partir de 1990 pour désengorger l'A6.

Autoroute à péage, elle est concédée aux Autoroutes Paris-Rhin-Rhône (APRR).

Les routes européennes E54, E511 et E17 passent par l'A5. Avant que l'A5 ne rejoigne Troyes, la section entre Troyes et Langres s'appelait A26.

La section Sens-Troyes fait partie du grand contournement de Paris.

Historique[modifier | modifier le code]

  • 1983 : jonction Beauchemin - Semoutiers de 21 km (sous le nom de A 26) ;
  • 1990 : mise en service de la section Troyes-Semoutiers de 77 km (sous le nom de A 26) ;
  •  : mise en service de la section Melun-Sens de 56,6 km ;
  •  : mise en service de la section A160-A5 (Sens)-RN6 de 4,4 km (future A19) ;
  •  : mise en service de la section Sens-Troyes de 67,8 km ;
  •  : mise en service du raccordement Nord à la Francilienne/A5b de 14,4 km (future A105) ;
  •  : mise en service du raccordement Ouest à la Francilienne/A5a de 10,9 km[1].

Les numérotations A5a et A5b sont encore utilisées de nos jours sur tous les panneaux de signalisation.

Projet de prolongement jusqu'à la Suisse[modifier | modifier le code]

Le Gouvernement a donné son feu vert[2] pour la réalisation de la continuation naturelle de l'A5 au-delà de Langres en direction de la Suisse et de Mulhouse en concédant un tronçon à péage appelé pour l'instant A319 et aboutissant à Vesoul (ouverture prévue après 2030). Le reste du tronçon doit être pris en charge par l'État sous forme de voie express à 2×2 voies (RN 19) se raccordant à l'A36 entre Belfort et Montbéliard[3] et au-delà à l'autoroute suisse A16. L'ensemble constitué de l'autoroute A5 actuelle et de ce prolongement pourrait constituer à terme une future autoroute A5 reliant intégralement Paris à la Suisse.

Parcours[modifier | modifier le code]

Autoroute A5 (A5a)[modifier | modifier le code]

Autoroute A5 à la sortie de Troyes-sud.

Autoroute A105 (ou A5b)[modifier | modifier le code]

Panneau vers la fin de l'autoroute A105.

L'A105 est une autoroute reliant la N104 au nord de Melun. Elle est longue de 12,500 km environ.

Lieux sensibles[modifier | modifier le code]

Il n'existe pas de bouchons mais des ralentissements se produisent parfois avant d'arriver sur la Francilienne. Des bouchons peuvent survenir lors des week-ends de soldes à la sortie no 20 Troyes-ouest, entre l'autoroute et le péage.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]