Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale
Pays
Rite liturgique byzantin de tradition russe
Type de juridiction Archevêché
Création 1921
Affiliation Église orthodoxe russe (1921-1930; depuis 2019);
Patriarcat œcuménique de Constantinople (1931-1965; 1971-2019);
indépendant (1965-1971)
Siège Paris, France
Langue(s) liturgique(s) slavon et langues locales
Calendrier julien et julien révisé et grégorien
Territoire Europe occidentale
Site web archeveche.euVoir et modifier les données sur Wikidata

L'archevêché des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale (russe : Архиепископия православных русских церквей в Западной Европе) est un diocèse doté d'un statut particulier au sein de l'église orthodoxe russe avec un centre à Paris, dont les paroisses sont situées dans plusieurs pays d'Europe, principalement en France.

Histoire[modifier | modifier le code]

Créé au début des années 1920, en combinant les paroisses russes qui se trouvaient dans la juridiction métropolite Euloge (Guéorguievski) à l'étranger. En février 1931, elle est admise au Patriarcat de Constantinople sous le statut d "exarchie temporaire". En 1965, le Patriarcat de Constantinople a renoncé à sa compétence sur lui et l'a béni pour revenir à la subordination du Patriarche de Moscou (ce qui n'a pas été accompli). Le 22 janvier 1971, le Patriarcat de Constantinople a rétabli sa juridiction sur les paroisses, la transformant en archidiocèse des paroisses orthodoxes russes en Europe occidentale sous la tutelle de la Métropole orthodoxe grecque de France.[réf. souhaitée]

  •  : décès de l’archevêque Gabriel de Comane[1].
  •  : élection de l'archimandrite Ihor Getcha[2], élu archevêque de Telmessos par le Saint-Synode du Patriarcat œcuménique de Constantinople[3].
  •  : élection de Monseigneur Jean Renneteau, élu archevêque de Charioupolis par le Saint-Synode du patriarcat œcuménique de Constantinople.
  • Le 27 novembre 2018, le Saint Synode du Patriarcat œcuménique prend la décision de retirer le Tomos de 1999 et de dissoudre l'Archevêché des églises orthodoxes russes en Europe occidentale en décrétant « l’intégration et le rattachement des paroisses aux différentes Saintes Métropoles du Patriarcat œcuménique dans les pays où elles se trouvent »[4],[5],[6]. Le Bureau de l'Administration diocésaine de l'archevêché, quant à lui, fit part dans un communiqué du lendemain que l'archevêque-exarque Mgr Jean de Charioupolis n'avait pas été mis au courant des agissements du Patriarcat ni même consulté à ce propos ; Mgr Jean appela néanmoins les clercs et les laïcs à « garder leur calme » et « se recueillir dans la prière »[7]. Le 28 novembre 2018, l'Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge a exprimé dans un communiqué son attachement fidèle à la personne du Patriarche Bartholomé et sa soumission à l'autorité épiscopale du métropolite de France Mgr Emmanuel Adamakis[8].
  • 23 février 2019 : l'assemblée générale extraordinaire de l’Archevêché refuse la dissolution de celui-ci[9].
  • 11 mai 2019 : l'assemblée pastorale convoque une assemblée générale extraordinaire pour le 7 septembre.
  • 7 septembre 2019 : l'assemblée générale extraordinaire vote à 58,1%[10] pour le rattachement canonique au Patriarcat de Moscou.
  • 14 septembre 2019 : le Saint Synode de l'Eglise orthodoxe Russe еxamine une lettre de l’archevêque Jean (Renneteau), responsable de l’Archevêché des paroisses orthodoxes de tradition russe en Europe Occidentale, dans laquelle il demande le rattachement au Patriarcat de Moscou avec tous les membres du clergé et les paroisses qui souhaiteraient le suivre. Il fut décidé: Accepter Son Éminence l’archevêque Jean (Renneteau) dans la juridiction du Patriarcat de Moscou avec le titre « de Doubna » ainsi que tous les membres du clergé et les paroisses se trouvant sous sa direction qui souhaiteraient le suivre. Confier la direction des susdites paroisses à l’archevêque de Doubna Jean. Après réception de la lettre de l’assemblée des représentants de ces paroisses revenir sur l’organisation canonique de ces paroisses en se basant sur les spécificités historiques du fonctionnement diocésain et paroissial ainsi que sur les spécificités pastorales et liturgiques établies par le métropolite Euloge qui tenait compte des particularités de ces paroisses en Europe occidentale[11].

Organisation jusqu'en 2018[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Archevêché des églises orthodoxe de tradition russe en Europe occidentale - Archevêque Gabriel (de Vylder) », sur www.exarchat.eu (consulté le 2 mai 2020)
  2. « Archimandrite Job » [archive du ], sur exarchat.eu
  3. « Archevêché des églises orthodoxe de tradition russe en Europe occidentale - Assemblée Générale Extraordinaire, élection du nouvel Archevêque et Assemblée Générale Ordinaire », sur www.exarchat.eu (consulté le 2 mai 2020)
  4. Panagiotisandriopoulos, « Φως Φαναρίου : Η Αγία και Ιερά Σύνοδος ήρε τον Τόμο για την Εξαρχία των Ορθοδόξων Παροικιών Ρωσικής Παραδόσεως », sur Φως Φαναρίου,‎ (consulté le 28 novembre 2018)
  5. « Communiqué au sujet des églises orthodoxes de tradition russe en Europe occidentale », sur www.patriarchate.org (consulté le 1er décembre 2018)
  6. « Archevêché des églises russes en Europe occidentale - Communiqué du Conseil de l’Archevêché du 30 novembre 2018 », sur www.exarchat.eu (consulté le 1er décembre 2018)
  7. « Archevêché des églises russes en Europe occidentale - Communiqué du Bureau de l’Administration Diocésaine du 28 novembre 2018 », sur www.exarchat.eu (consulté le 28 novembre 2018)
  8. « Communiqué de l’Institut de théologie orthodoxe Saint-Serge de Paris du 28 novembre ⋆ Orthodoxie.com », Orthodoxie.com,‎ (lire en ligne, consulté le 28 novembre 2018)
  9. « L’assemblée générale extraordinaire de l’Archevêché a refusé la dissolution de celui-ci – Orthodoxie.com » (consulté le 2 mai 2020)
  10. « Archevêché des églises orthodoxe de tradition russe en Europe occidentale - Communiqué de l’Administration Diocésaine du 10 septembre 2019 », sur www.exarchat.eu (consulté le 2 mai 2020)
  11. « Le Saint-Synode du Patriarcat de Moscou reçoit dans sa juridiction l’archevêque Jean (Renneteau), ainsi que le clergé et les communautés de l’Archevêché – Orthodoxie.com » (consulté le 2 mai 2020)