Catherine Chalier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Catherine Chalier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Religion
Directeur de thèse
Distinctions
Prix des écrivains croyants ()
Prix Francine et Antoine Bernheim pour les arts, les lettres et les sciences (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Titre honorifique
Professeure émérite

Catherine Chalier, née le [1], est une philosophe et traductrice française, auteur de plusieurs ouvrages sur les liens entre la pensée hébraïque et la philosophie. Elle est spécialiste de l'œuvre d'Emmanuel Levinas, dont elle a édité avec Rodolphe Calin deux volumes de l'édition critique à l'IMEC[2], mais aussi de Franz Rosenzweig et Baruch Spinoza.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est professeur émérite de philosophie à l'université Paris Ouest Nanterre La Défense.

En classe de terminale, elle a été l'élève d'Élisabeth de Fontenay. Elle soutient sa thèse de doctorat en 1981 sous la direction de Francis Kaplan[3], dans le domaine de la philosophie religieuse : Essai sur l'existence religieuse : judaïsme et altérité.

Catherine Chalier, catholique, s'est convertie au judaïsme[4].

Publications[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

  • (sous la dir. de Francis Kaplan), Essai sur l'existence religieuse : judaïsme et altérité, [Tours], 1981, 542 f.[5]
Thèse de doctorat : Philosophie : Tours : 1981
  • Judaïsme et altérité, Lagrasse, Verdier, coll. « Les Dix paroles », 1982, 298 p. (ISBN 2-86432-018-5)
  • Figures du féminin : lecture d'Emmanuel Levinas, La Nuit surveillée, coll. « Questions », 1982 (OCLC 9969744) ; nouvelle édition, augmentée de l'essai inédit L'Extase du temps, Éditions des femmes, 2007, 171 p. (ISBN 978-2-7210-0544-1)
  • Les matriarches : Sarah, Rebecca, Rachel et Léa, Le Cerf, mars 1985 (ISBN 2-204-02344-2) ; 3e édition revue et augmentée, préfacée par Emmanuel Levinas, 1991, 224 p. (ISBN 2-204-02344-2)
  • La persévérance du mal, Le Cerf, coll. « La Nuit surveillée », octobre 1987, 226 p. (ISBN 2-204-02748-0)
  • L'Alliance avec la nature, Le Cerf, coll. « La Nuit surveillée », septembre 1989, 212 p. (ISBN 2-204-03173-9)
  • L'Histoire promise, Le Cerf, avril 1992, 330 p. (ISBN 2-204-04418-0)
  • Lévinas : l'utopie de l'humain, Albin Michel, coll. « Présences du judaïsme », 1993, 168 p. (ISBN 2-226-06351-X)
  • Pensées de l'éternité : Spinoza, Rosenzweig, Le Cerf, coll. « La Nuit surveillée », mars 1993, (ISBN 2-204-04762-7)
  • Sagesse des sens : le regard et l'écoute dans la tradition hébraïque, Albin Michel, coll. « L'Être et le corps », 1994 (ISBN 2-226-07607-7)
  • L'Inspiration du philosophe : « L'amour de la sagesse » et sa source prophétique, Albin Michel, coll. « La Pensée et le sacré », août 1996, 211 p. (ISBN 2-226-08732-X)[6]
  • Pour une morale au-delà du savoir : Kant et Levinas, Albin Michel, coll. « Bibliothèque Albin Michel des idées », février 1998, 225 p. (ISBN 2-226-09987-5)
  • Avec Marc Faessler, Judaïsme et christianisme : l'écoute en partage, Le Cerf, coll. « Patrimoines. Judaïsme », septembre 2001, 504 p. (ISBN 2-204-06740-7)
  • La trace de l'infini : Emmanuel Levinas et la source hébraïque, Le Cerf, coll. « Philosophie et théologie », mai 2002, 267 p. (ISBN 2-204-06922-1)
  • La fraternité : un espoir en clair-obscur, Buchet Chastel, coll. « Au fait », 2003, 156 p. (ISBN 2-283-01960-5)
  • Traité des larmes : fragilité de Dieu, fragilité de l'âme, Albin Michel, 2003, 219 p. (ISBN 2-226-13683-5) ; rééd. en poche, coll. « Spiritualité vivante », 2007, 219 p. (OCLC 470579848)
  • Avec des photographies de Didier Ben Loulou, Sincérité du visage, Éditions Filigranes, juin 2004, 86 p. (ISBN 978-2-226-17860-2)
  • La patience : passion de la durée consentie, Éditions Autrement, coll. « Morales », septembre 2004, 219 p. (ISBN 2-7467-0555-9)
  • De l'intranquillité de l'âme, Payot et Rivages, coll. « Manuels Payot », 1998, 138 p., (ISBN 2-228-89200-9) ; rééd. en poche, coll. « Petite bibliothèque », 2005, 134 p. (ISBN 2-7436-1390-4)
  • Les lettres de la Création : l'alphabet hébraïque, Arfuyen, coll. « Les carnets spirituels », septembre 2006, 155 p. (ISBN 978-2-84590-093-6)
  • Spinoza lecteur de Maïmonide : la question théologico-politique, Le Cerf, coll. « Philosophie et théologie », mars 2006, 326 p. (ISBN 978-2-204-08015-6)
  • Des Anges et des hommes, Albin Michel, janvier 2007, 279 p. (ISBN 978-2-226-17298-3)
  • Transmettre de génération en génération : essai, Buchet Chastel, 7 mai 2008, 272 p. (ISBN 978-2-283-02282-5)
  • La nuit, le jour : au diapason de la création, Le Seuil, 2009, 249 p. (ISBN 978-2-02-098447-8)
prix des écrivains croyants, 2010
  • Le désir de conversion, Le Seuil, 2011, 283 p. (ISBN 978-2-02-095907-0)
  • Kalonymus Shapiro : rabbin au ghetto de Varsovie, 1889-1943, Éditions Arfuyen, coll. « Les carnets spirituels », 6 octobre 2011 (ISBN 978-2-84590-164-3)
présentation et traduction de l'hébreu de textes extraits de Le Chemin du Roi et Le Feu saint

Traductions (de l'hébreu)[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Chalier, Catherine (1947-....) », sur le site du catalogue général de le BnF
  2. En coédition avec Grasset. Le premier volume est paru en 2009.
  3. SUDOC 040987078
  4. [Reflets du temps, 27 juin 2011.]
  5. Notice bibliographique dans le catalogue du Sudoc
  6. Présentation de l'ouvrage sur le site de l'éditeur

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jean Le Mosellan, « Le désir de conversion, Catherine Chalier », sur www.refletsdutemps.fr, (consulté le 28 février 2018).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]