1937

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Icône de redirection Cette page concerne l'année 1937 (MCMXXXVII en chiffres romains) du calendrier grégorien. Pour les autres significations, voir 1937 (Chronologie de Dada et du surréalisme).

Années :
1934 1935 1936  1937  1938 1939 1940

Décennies :
1900 1910 1920  1930  1940 1950 1960
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique, Amérique (Canada (Alberta, Colombie-Britannique, Île-du-Prince-Édouard, Manitoba, Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec, Saskatchewan, Territoires du Nord-Ouest et Yukon) et États-Unis (Louisiane)) et Europe (Belgique, France (Paris), Italie et Suisse)


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

1937 est une année commune commençant un vendredi.

En bref[modifier | modifier le code]

Événements[modifier | modifier le code]

Afrique[modifier | modifier le code]

Amérique[modifier | modifier le code]

  • 1er janvier : Somoza prend le pouvoir au Nicaragua et installe une dictature pour 45 ans (1937-1947, 1950-1956).
  • 21 mars : massacre de Ponce à Porto Rico.
  • 13 août : une conspiration militaire provoque la chute de Rafael Franco (es) au Paraguay. Le maréchal José Félix Estigarribia, vainqueur de la guerre du Chaco, impose une dictature (président en 1939).
  • Octobre : massacre de Haïtiens dit « massacre du Persil », en République dominicaine.
  • 10 novembre, Brésil : le président Getúlio Vargas, par un coup d’État présidentiel, impose une nouvelle dictature, qu’il baptise l’Estado Novo (État nouveau).
    • Élections à la présidence : le chef du parti intégraliste Plínio Salgado (pt) se présente contre le protégé de Vargas. Le gouverneur de São Paulo, Armando Sales de Oliveira (pt), regroupe tous les tenants de la República Velha. L’issue du scrutin paraissant incertaine, Vargas prétexte la découverte du Plan Cohen, complot communiste forgé de toutes pièces, pour supprimer les élections, dissoudre le Congrès et se donner des pouvoirs dictatoriaux.
    • C’est le début de l’Estado Novo (fin en 1945). L’État d’urgence est proclamé et une nouvelle constitution est imposé par Vargas. Un plébiscite était prévu mais ne sera jamais organisé. Le président légifère par décret. La presse est soumise à la censure. Une force de police spéciale est créée pour éliminer toute résistance au régime, au besoin par la torture. Les partis politiques sont dissous. Vargas s’appuie sur le peuple et la bourgeoisie des villes contre les grands propriétaires et réussit à neutraliser ou désarmer ceux d’entre eux qui comme coronéis locaux, lui font de l’opposition.
    • Vargas offre au dirigeant d’extrême droite Plínio Salgado (intégraliste) un poste au gouvernement que celui-ci refuse.
    • Vargas met en place un régime corporatiste directement inspiré du fascisme italien. Le mouvement ouvrier est totalement encadré par l’Estado Novo. Une bureaucratie syndicale cooptée fait son apparition et le nombre d’adhérents passe de 180 000 en 1930 à 475 000 en 1945.
  • Le Brésil produit 1 280 000 quintaux de cacao (2e rang mondial).

Asie[modifier | modifier le code]

Chine[modifier | modifier le code]

Proche-Orient[modifier | modifier le code]

  • 15 juin : le roi d’Irak Ghazi Ier crée la radio d’El-Zohour , composée de trois stations, dont deux situées dans le palais royal de Bagdad, qu’il utilise pour diffuser des messages affirmant ses positions pro-nazies et son désir d’annexer le Koweït[26].
  • 19 juin, Irak : les socialistes de la Jama’at al-Ahali quittent le gouvernement et leurs chefs optent pour l’exil[27].
  • 7 juillet : rapport de la commission Peel préconisant le partage de la Palestine mandataire entre Juifs et Arabes[32].
    • Une commission d’enquête présidée par lord Peel est chargée de juger de la situation en Palestine. Son rapport est publié le 7 juillet. Il préconise un partage de la Palestine : la plus grande partie du littoral de la Galilée reviendrait aux Juifs. Au centre, un corridor reliant Jérusalem à la mer resterait sous domination britannique. Tout le reste du pays formerait un État arabe fusionnant avec la Transjordanie. Le plan Peel est refusé catégoriquement par les Arabes, qui refusent de céder aux Juifs la région la plus riche sur le plan économique. Certains modérés proposent un État unitaire palestinien, avec garantie des droits aux minorités et liberté d’immigration juive dans certaines proportions, mais le comité suprême réclame l’indépendance immédiate et l’arrêt de l’immigration. Les sionistes sont partagés, entre modérés et radicaux, qui décident d’organiser leur propre force militaire, l’Irgoun. David Ben Gourion est favorable au Plan Peel, mais de nombreux sionistes s’y opposent. Ils seront majoritaires lors du congrès sioniste de Zurich de 1937.
  • 29 juillet : le roi d’Égypte Farouk Ier, qui a atteint sa majorité, prête serment à la Constitution devant l’Assemblée. Il tente d’imposer le serment islamique (Bay’a) à son investiture. Le gouvernement wafdiste s’y oppose et le souverain s’incline[33].
8 septembre : conférence de Bludan.
  • 8 septembre[35] : les nationalistes de tous les pays arabes se réunissent au congrès de Bludan, en Syrie, afin de coordonner leur action antisioniste après le refus du plan Peel[36].
  • 26 septembre : le commissaire britannique pour la Galilée, Lewis Andrews, accusé de préparer l’expulsion des Arabes de la région, est assassiné. Les britanniques dissolvent le comité suprême arabe et arrêtent plusieurs de ses membres. Le mufti est relevé de toutes ses fonctions officielles et s’enfuit au Liban (12 octobre) où il demeure en résidence surveillée[37].
    • L’agitation reprend en Palestine. Elle s’étend à tous le pays, particulièrement dans les régions rurales où des bandes armées attaquent les voies de communications et les implantations juives. Dans les grandes villes, les révoltés parviennent un temps à prendre le contrôle des vieux quartiers du centre-ville. Tout Arabe accusé de collusion avec les sionistes ou les Britanniques est exécuté. Les druzes palestiniens préfèrent collaborer avec les sionistes. Leurs villages sont attaqués par les musulmans. La répression des Britanniques, rejoints par une partie des notables arabes, est très dure. La loi martiale est établie[38].
  • 9 novembre : cinq ouvriers agricoles juifs sont assassinés au kibboutz de Kiryat-Anavim par des Arabes ; en réaction, l’Irgoun lance une série d’attentats contre les nationalistes palestiniens[37].
  • 14 novembre : « dimanche noir ». Six Arabes sont tués par l’Irgoun dans plusieurs fusillades à Jérusalem. Les autorités britanniques établissent le couvre-feu[37].
  • 30 décembre : le roi Farouk Ier d’Égypte révoque le cabinet dirigé par Mustafa an-Nahhas Pasha et dissout la chambre . Le Premier ministre d’Égypte était en conflit avec le roi sur la question de la nomination des hauts fonctionnaires. Un nouveau gouvernement est formé le par les libéraux-conservateurs de Muhammad Mahmoud Pasha[39],[40]. Deux fondateurs du Wafd, Ahmad Mahir et Mahmoud an-Nukrashi, font scission et fondent le groupe saadiste ()[41].

Europe[modifier | modifier le code]


  • Le SDAP (parti socialiste) renonce à la lutte des classes et au désarmement aux Pays-Bas.
  • Portugal : loi de Salazar limitant les investissements étrangers.
  • Le prix Nobel de la paix est attribué au Britannique Cecil de Chelwood (1864-1968), fondateur et président de l’International Peace campaign (Campagne de paix internationale).

Allemagne[modifier | modifier le code]

L'encyclique du 21 mars 1937

Espagne[modifier | modifier le code]

Chars républicains dans la région de Madrid.
Ruines de Guernica
Derrière les lignes de front à Madrid .
22 décembre : entrée des troupes républicaines à Teruel.
Article détaillé : Guerre d'Espagne.

Chronologies thématiques[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Naissances en 1937[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Naissances en 1937.

Décès en 1937[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Décès en 1937.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tribute to Paul Robeson on his 80th Birthday
  2. http://tekrur-ucad.refer.sn/IMG/pdf/06S2DOSSOU.pdf
  3. Les dates-clés du protectorat du Maroc : de 1934 à 1956, fin du protectorat
  4. http://www.elwatan.com/IMG/_article_PDF/article_59504.pdf
  5. Abbas Hoveyda, Indian Government And Politics, Pearson Education India,‎ (ISBN 9788131733127, présentation en ligne)
  6. Pan-Pacific Union, vol. 1,‎ (présentation en ligne)
  7. Sura College of Competition, Basic Facts of General Knowledge, Sura Books,‎ (ISBN 9788172542344, présentation en ligne)
  8. Union Académique Internationale, Corpus constitutionnel : recueil universel des constitutions en vigueur, vol. 1, BRILL,‎ (ISBN 9789004034761, présentation en ligne)
  9. Group psychology of the Japanese, Routledge,‎ (ISBN 9781317793250, présentation en ligne)
  10. George Sossenko, Aventurero idealista, Univ de Castilla La Mancha,‎ (ISBN 9788484273509, présentation en ligne)
  11. a, b, c et d S. C. M. Paine, The Wars for Asia, 1911–1949, Cambridge University Press,‎ (ISBN 9781139560870, présentation en ligne)
  12. Bernard Le Caro, Saint Jean de Changhaï (1896-1966) et son temps, Éditions L'Âge d'Homme,‎ (ISBN 9782825136102, présentation en ligne)
  13. Philip Jowett, op. cit, p. 237.
  14. a, b, c et d Philip S. Jowett, The Chinese Army 1937-49 : World War II and Civil War, Osprey Publishing,‎ (ISBN 9781841769042, présentation en ligne)
  15. a et b Anne Lumet, Le Pacte, Paris, Éditions Publibook,‎ (ISBN 9782748303612, présentation en ligne), p. 304-306
  16. Parks M. Coble, China's War Reporters, Harvard University Press,‎ (ISBN 9780674967670, présentation en ligne)
  17. Lyman P. Van Slyke, Enemies and Friends : The United Front in Chinese Communist History, vol. 36, Stanford University Press,‎ (ISBN 9780804706186, présentation en ligne)
  18. Michael Dillon, China : A Modern History, I.B.Tauris,‎ (ISBN 9781780763811, présentation en ligne)
  19. Colette Barbier, Henri Hoppenot (25 octobre 1891-10 août 1977) : diplomate, Peter Lang,‎ (ISBN 9782110891549, présentation en ligne)
  20. Tony Jaques, Dictionary of Battles and Sieges : P-Z, vol. 3, Greenwood Publishing Group,‎ (ISBN 9780313335396, présentation en ligne)
  21. Hans-Lukas Kieser, Dersim Massacre, 1937-1938, Online Encyclopedia of Mass Violence (ISSN 1961-9898, présentation en ligne)
  22. Ashraf Dihqānī, Camarade, n'oublie pas le vol, l'oiseau est mortel: souvenirs d'une révolutionnaire évadée de la prison du chah d'Iran, Commission conjointe des peuples iraniens et palestinien,‎ (présentation en ligne)
  23. Philippe Chevrant-Breton, L'abolition des capitulations et la suppression des tribunaux mixtes en Égypte (1937), Thèse d'histoire contemporaine, École des Chartes, 2000, [lire en ligne]
  24. Commission de publication des documents relatifs aux origines de la guerre, Documents diplomatiques français : 1932-1939. 19 juillet-19 novembre 1936, vol. 3, France, Peter Lang,‎ (ISBN 9789052010885, présentation en ligne)
  25. Xavier Baron, Histoire de la Syrie. 1918 à nos jours, Tallandier (ISBN 9791021008700, présentation en ligne)
  26. Ahmed K. Al-Rawi, Media Practice in Iraq, Palgrave Macmillan,‎ (ISBN 9780230354524, présentation en ligne)
  27. Ayad Al-qazzaz, Encyclopedia of the Modern Middle East and North Africa, vol. 1, Macmillan Reference USA,‎ (ISBN 9780028657707, présentation en ligne)
  28. Jordi Tejel, Le mouvement kurde de Turquie en exil : continuités et discontinuités du nationalisme kurde sous le mandat français en Syrie et au Liban (1925-1946), Peter Lang,‎ (ISBN 9783039112098, présentation en ligne)
  29. Caroline Donati, L'exception syrienne: Entre marchandisation et résistance, La Découverte,‎ (ISBN 9782707159687, présentation en ligne)
  30. M. S. EL-Azhary, The Iran-Iraq War, Routledge,‎ (ISBN 9781136841750, présentation en ligne)
  31. P. M. Holt, Ann K. S. Lambton, Bernard Lewis, The Cambridge History of Islam : Central Islamic Lands Since 1918, vol. 1 b, Cambridge University Press,‎ (ISBN 9780521291361, présentation en ligne)
  32. Louis Denisty, Le grand mufti et le nationalisme palestinien : Hajj Amin al-Hussayni, la France et la Grande-Bretagne face à la révolte arabe de 1936-1939, Harmattan,‎ (ISBN 9782296018372, présentation en ligne)
  33. Elie Podeh, The Politics of National Celebrations in the Arab Middle East, Cambridge University Press,‎ (ISBN 9781107377790, présentation en ligne)
  34. a et b Phebe Marr, The Modern History of Iraq, Westview Press,‎ (ISBN 9780813344430, présentation en ligne)
  35. Chronology 1937
  36. Nadine Picaudou, Les Palestiniens, un siècle d'histoire : le drame inachevé, Éditions Complexe,‎ (ISBN 9782870279625, présentation en ligne)
  37. a, b et c Charles Enderlin, Par le feu et par le sang : Le combat clandestin pour l'indépendance d'Israël, 1936-1948, Albin Michel,‎ (ISBN 9782226196538, présentation en ligne)
  38. Dominique Perrin, Palestine : une terre, deux peuples, Presses Univ. Septentrion,‎ (ISBN 9782859396039, présentation en ligne)
  39. Charles D. Smith, Islam and the Search for Social Order in Modern Egypt : A Biography of Muhammad Husayn Haykal, SUNY Press,‎ (ISBN 9780873957113, présentation en ligne)
  40. Matti Moosa, The Early Novels of Naguib Mahfouz : Images of Modern Egypt, University Press of Florida,‎ (ISBN 9780813013091, présentation en ligne)
  41. James Heyworth-Dunne, Religious and Political Trends in Modern Egypt,‎ (présentation en ligne)
  42. Dietrich Schindler, Jiří Toman, The Laws of Armed Conflicts : A Collection of Conventions, Resolutions, and Other Documents, BRILL,‎ (ISBN 9789024733064, présentation en ligne)
  43. Joël Kotek, Pierre Rigoulot, Le siècle des camps, JC Lattès,‎ (ISBN 9782709641555, présentation en ligne)
  44. Objets et symboles : de la culture matérielle à l'espace culturel : actes de la 1re Journée doctorale d'archéologie, Paris, 20 mai 2006, Publications de la Sorbonne,‎ (ISBN 9782859446222, présentation en ligne)
  45. Horace de Carbuccia, Le massacre de la victoire : 1934-1939, vol. 2, Éditions de Paris,‎ (présentation en ligne)
  46. a, b, c, d et e Joseph Pérez, Histoire de l'Espagne, Fayard,‎ (ISBN 9782213640563, présentation en ligne)
  47. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o Iñigo Bolinaga Iruasegui, Luis Enrique Iñigo Fernández, Historia de España, Ediciones Nowtilus S.L.,‎ (ISBN 9788499673387, présentation en ligne)
  48. Philippe Foro, Dictionnaire de l'Italie fasciste, Vendémiaire (ISBN 9782363581662, présentation en ligne)
  49. Francisco Alía Miranda, Angel Ramón del Valle Calzado, La guerra civil en Castilla-La Mancha, 70 años después : actas del Congreso Internacional, Univ de Castilla La Mancha,‎ (ISBN 9788484275558, présentation en ligne)
  50. Carlos Ramón Martínez Ortega, La represión franquista en la comarca de La Loma de la provincia de Jaén, Editorial Visión Libros (ISBN 9788499836225, présentation en ligne)
  51. Magí Crusells, Las Brigadas Internacionales en la pantalla, Univ de Castilla La Mancha,‎ (ISBN 9788484271499, présentation en ligne)
  52. Manuel Jaén, Manuel Jaén García, Fernando Martínez López, El Mediterráneo : confluencia de culturas, Presses Paris Sorbonne,‎ (ISBN 9788482406183, présentation en ligne)
  53. Paul Preston, Franco « Caudillo de España », Penguin Random House Grupo Editorial España,‎ (ISBN 9788499891477, présentation en ligne)
  54. François Godicheau, La Guerre d'Espagne : République et révolution en Catalogne (1936-1939), Odile Jacob,‎ (ISBN 9782738183804, présentation en ligne)
  55. Gabriele Ranzato, El eclipse de la democracia : la Guerra Civil española y sus orígenes, 1931-1939, Siglo XXI de España Editores,‎ (présentation en ligne)
  56. Paul Vignaux, Manuel de Irujo : ministre de la République dans la guerre d'Espagne, 1936-1939, Editions Beauchesne,‎ (ISBN 9782701011288, présentation en ligne)
  57. Ma. Asunción Castro Díez, La narrativa de Juan Pedro Aparicio, Univ de Castilla La Mancha,‎ (ISBN 9788484272250, présentation en ligne)
  58. Gordon Martel, Twentieth-Century War and Conflict : A Concise Encyclopedia, John Wiley & Sons,‎ (ISBN 9781118884652, présentation en ligne)