Unterseeboot 570

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
U-570
Image illustrative de l'article Unterseeboot 570
L'HMS Graph, anciennement U-570, en 1943.

Autres noms HMS Graph
Type VII C
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Blohm & Voss à Hambourg
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Capturé le
Équipage
Équipage 44 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
Maître-bau 6,20 m
Tirant d'eau 4,74 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon de 88 mm (220 coups)
1 canon de 20 mm
Rayon d'action 15 170 km (surface)
150 km (plongée)
230 m (profondeur)
Carrière
Port d'attache Kiel/La Pallice

Le Unterseeboot 570 (U-570) était un U-boot type VII C utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale et affecté à la 3. Unterseebootsflottille.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-570 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques BBC GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-570 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Son histoire est assez incroyable. Ce sous-marin a été lancé avec un équipage quasiment novice : la moitié dont le commandant n'avait jamais été dans un sous marin auparavant. Cette inexpérience coûta cher. Le , il s'échoua et deux heures furent nécessaires pour reprendre la navigation. Puis en mer d'Islande, pris par le mauvais temps, l'équipage souffrit de plus en plus du mal de mer. Une mutinerie éclata qui obligea le commandant à faire surface. Il fut alors repéré par un bombardier anglais (Lockheed Hudson) qui l'attaqua à la grenade. Les marins qui prenaient l'air sur le pont agitèrent leurs mouchoirs blancs pour signifier leur reddition.

Capture de l'U-570 le .

Le bombardier repassa pour les mitrailler, et signala à sa hiérarchie cette reddition extraordinaire. Le lendemain l'Amiral Parcy Noble donne l'ordre à plusieurs bâtiments d'intercepter l'U-570 : deux destroyers quatre cheminées (four-stack) ex américains, le canadien Niagara et le britannique Burwell et quatre chalutiers anti-sous-marins britanniques Kingstone Agathe, Northen Chief, Waswater et le Windernere. Derby House donne l'ordre au Northen Chief d'éviter que l'U-570 ne se saborde. Un Catalina et plusieurs Hudson cerclent au-dessus de l'U-570 et lâchent des fusées éclairantes, afin de montrer la route au Northen Chief. Le commandant prévient en scott à l'U-570 que s'il se saborde, les survivants ne seront pas secourus... Le , deux destroyers et trois autres chalutiers anti-sous-marins arrivent sur les lieux. Malgré plusieurs incidents et de ruptures de remorques, il fut remorqué et arrive à Thorlakshafn (Islande), le 29 août[1]..

Intact, il fut incorporé à la Royal Navy fin septembre 1942 sous le nom de HMS Graph.

Le dans le Golfe de Gascogne, l'HMS Graph mène une attaque, sans succès, contre l'U-333. Quatre torpilles sont tirées, mais l'U-333 les évita[1].

En fin de l'année 1943, le "Graph" va en carénage à Chatham, mais des défauts apparaissent et il est mis en réserve à Aberdeen.

En mars 1944, il est remorqué vers la Clyde pour y être ferraillé. Le , il s'échoue sur l'île d'Islay (Ecosse) après avoir cassé sa remorque. Il est déséchoué et est ferraillé en 1947[1].

Commandements[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Hans-Joachim Rahmlow 23 août 1941 Trondheim 29 août 1941 Capturé 7 jours
Total 7 jours 0 t

Note : Kapitänleutnant

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-570 n'endommagea ou ne coula aucun navire lors de l'unique patrouille (7 jours en mer) qu'il effectua.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c L'U-570 sur u-boote.fr.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :