Unterseeboot 455

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 455
Image illustrative de l’article Unterseeboot 455
L'U-455 à Saint Nazaire, le 16 juin 1942
Autres noms U-455
Type U-Boot de type VII.C
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Deutsche Werke, Kiel
N° de coque : 286
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Hans-Heinrich Giessler
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Hans-Heinrich Giessler
Hans-Martin Scheibe
Équipage 4 officers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Déplacement en surface : 769 t
en plongée : 871 t
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance moteur diesel : 2,100 - 2,400 kW
moteur électrique : 550 kW
Vitesse en surface : 17,7 nœuds (32,8 km/h)
en plongée : 7,6 nœuds (14,1 km/h)
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action en surface : 15 700 km (9 800 mi) à 10 nœuds (19 km/h)
en plongée : 150 km (92 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h)
Carrière
Port d'attache Bergen
Saint-Nazaire
Lorient
Toulon
Indicatif M - 03 850
Localisation
Coordonnées 44° 18′ 06″ nord, 9° 02′ 09″ est

Géolocalisation sur la carte : Ligurie

(Voir situation sur carte : Ligurie)
Unterseeboot 455
Unterseeboot 455

Le Unterseeboot 455 (ou U-455) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VII.C utilisé par la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Kiel (Deutsche Werke), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Hans-Heinrich Giessler.

Il fut coulé au large de Gênes en avril 1944.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-455 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Siemens-Schuckert GU 343/38-8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-455 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il servit dans la 5. Unterseebootsflottille (flottille d'entrainement) jusqu'au , dans la 7. Unterseebootsflottille jusqu'au et dans la 29. Unterseebootsflottille jusqu'à sa perte.

Missions 1, 2 et 3[modifier | modifier le code]

La première mission opérationnelle se déroule du 15 janvier au 28 février 1942, vers l'Islande et en mer de Norvège.

La deuxième mission commence le 21 mars 1942, avec arrivée à Saint-Nazaire le 30 mars, qui restera son port d'attache par la suite.

Lors de la troisième mission du 13 avril au 16 juin, le premier bâtiment allié (le British Workman) est coulé dans l'Atlantique. La première torpille est sans effet, mais la seconde atteint le navire allié de 6 994 tonnes[1]. Il retourne à Saint-Nazaire le 16 juin soit une mission de 62 jours.

Missions 4, 5[modifier | modifier le code]

La quatrième mission est plus longue, le sous marin est allé jusqu'à la côte américaine (Géorgie et sud est de Savannah). Il retourne à Saint-Nazaire le 28 octobre 1942 alors qu'il avait appareillé le 22 août. Cela constitue une mission de 68 jours.

La cinquième mission a démarré le 24 novembre 1942, il parcourra une large portion de l’Atlantique mais sans résultat opérationnel.

Missions 6, 7 et 8[modifier | modifier le code]

La sixième mission est toujours sans succès. Le seul événement notable lors de cette mission est la blessure d'un sous marinier par l'arme anti aérienne du sous marin.

Les choses commencent à être plus sérieuses lors de la septième mission avec un nouveau commandant, le Kapitänleutnant Hans-Martin Scheibe. Il prit son commandement le 22 novembre 1942. L'U-445 avec l'U-264 et l'U-422 ont été attaqués en surface le 4 octobre 1943 lors de leur ravitaillement avec l'U-460 par un avion TBF Avenger du USS Card (CVE-11). Les petits sous marins se sont échappés mais l'U-460 a été coulé.

Mission 9[modifier | modifier le code]

Le sous marin est parti de Saint-Nazaire le 6 janvier 1944. Il a traversé le détroit de Gibraltar de nuit en régime silencieux (utilisation du moteur électrique) après 40 heures de plongée et un taux d'oxygène bas[1]. Il est arrivé à Toulon le 3 février.

Mission 10 et fin[modifier | modifier le code]

Il a été coulé le 6 avril 1944 au large de Gênes, en Méditerranée, à la position 44° 18′ 06″ N, 9° 02′ 09″ E, probablement par une mine sous-marine lors de son passage dans un champ de mines allemand dont les cartes n'étaient probablement pas à bord du sous-marin. L'épave fut découverte en 2008 par 120 m de fond, par deux spécialistes de plongée profonde, Lorenzo del Veneziano et Roberto Rinaldi[1]. L'épave était à la verticale, la section avant vers le haut.

Le mécanicien Luke Brauer, qui servit à bord jusqu'à la 9e patrouille et fut transféré à l'académie navale avant la dernière mission, confirma au cours d'une exploration en mer en 2008 qu'il s'agissait bien de l'U-455.

Sa dernière transmission eut lieu le 2 avril 1944, quatre jours avant sa disparition, quand il communiqua par radio pendant sa patrouille, au large des côtes d'Alger.

Les 51 membres d'équipage trouvèrent la mort dans ce naufrage.[2]

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Hans-Heinrich Giessler 15 janvier 1942 Kiel 28 février 1942 Bergen 45 jours
2 Oblt. Hans-Heinrich Giessler 21 mars 1942 Bergen 30 mars 1942 St. Nazaire 10 jours
3 Oblt. Hans-Heinrich Giessler 16 avril 1942 St. Nazaire 16 juin 1942 St. Nazaire 62 jours 13 908
4 Oblt. Hans-Heinrich Giessler 22 août 1942 St. Nazaire 28 octobre 1942 St. Nazaire 68 jours
5 Hans-Martin Scheibe 24 novembre 1942 St. Nazaire 24 janvier 1943 St. Nazaire 62 jours
6 Hans-Martin Scheibe 23 mars 1943 St. Nazaire 23 avril 1943 St. Nazaire 32 jours 3 777
7 Hans-Martin Scheibe 30 mai 1943 St. Nazaire 31 juillet 1943 St. Nazaire 63 jours
8 Kptlt. Hans-Martin Scheibe 20 septembre 1943 St. Nazaire 11 novembre 1943 Lorient 53 jours
9 Kptlt. Hans-Martin Scheibe 6 janvier 1944 Lorient 3 février 1944 Toulon 29 jours
10 Kptlt. Hans-Martin Scheibe 22 février 1944 Toulon 5 avril 1944 Coulé 44 jours
Total 468 jours 17 685 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-455 participa à 6 Wolfpacks (meutes de loup) durant sa carrière opérationnelle :

  • Hecht (27 janvier 1942 - 4 février 1942)
  • Pfadfinder (21-27 mai 1942)
  • Draufgänger (29 novembre 1942 - 11 décembre 1942)
  • Ungestüm (11-30 décembre 1942)
  • Sans nom (11-23 juillet 1943)
  • Schlieffen (14 octobre 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-454 coula 3 navires marchands pour un total de 17 685 tonneaux au cours des 10 patrouilles (468 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Fait
3 mai 1942 British Workman Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 6 994 Coulé
11 juin 1942 Geo H. Jones Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 6 914 Coulé
25 avril 1943 Rouenais Drapeau de la France France libre 3 977 Coulé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Documentaire « U-455 », le sous-marin disparu sur Arte, 2013
  2. https://www.youtube.com/watch?v=79qPhaSxSZA

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chris Bishop, historien militaire (trad. Christian Muguet), Les sous-marins de la Kriegsmarine : 1939-1945 : le guide d'identification des sous-marins [« The spellmount submarine identification guide : Kriegsmarine U-boats 1939-1945 »], Paris, Éd. de Lodi, , 192 p. (ISBN 978-2-846-90327-1, OCLC 470721805, notice BnF no FRBNF41298980)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]