Unterseeboot 456

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 456
Image illustrative de l’article Unterseeboot 456
U-boot type VIIC
Autres noms U-456
Type U-Boot de type VII.C
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Deutsche Werke - Kiel
N° de coque: 287
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Coulé le 12 mai 1943
Équipage
Équipage 49 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(Coque pressurisée: 50,50 mètres)
Maître-bau 6,20 m
(Coque pressurisée : 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon Utof 88/45 (220 coups)
1 canon de 20 mm
26 mines TMA
Rayon d'action Surface : 15 170 kilomètres (8 200 nmi) à 10 nœuds
Plongée : 150 kilomètres (80 nmi) à 4 nœuds
Carrière
Port d'attache Kiel
Kirkenes
Bergen
Neidenfjord
Brest
Indicatif M - 17 549
Localisation
Coordonnées 46° 39′ nord, 26° 54′ ouest

Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique

(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
Unterseeboot 456
Unterseeboot 456

Le Unterseeboot 456 (ou U-456) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VII.C utilisé par la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Kiel (Deutsche Werke), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Max-Martin Teichert.

Il fut coulé en mai 1943 dans l'Atlantique Nord.

Construction[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-456 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Siemens-Schuckert GU 343/38-8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-456 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il servit dans la 6. Unterseebootsflottille (flottille d'entrainement et de combat) jusqu'au , dans la 11. Unterseebootsflottille jusqu'au et dans la 1. Unterseebootsflottille jusqu'à sa perte.

En 11 patrouilles (211 jours en mer), il coula six navires et en endommagea deux.

HMS Edinburgh[modifier | modifier le code]

Durant l'après-midi du , au cours de l'attaque du convoi QP 11 (de), deux de ses torpilles frappèrent et paralysèrent le croiseur léger de la Royal Navy HMS Edinburgh. Au moment de l'attaque, l'Edimbourg transportait plusieurs tonnes de lingots d'or de l'URSS à destination du Royaume-Uni.

La fin[modifier | modifier le code]

Au matin du , l'U-456 fut attaqué par un bombardier du Coastal Command de la 86e escadron de la RAF opérant au large de l'Irlande du Nord, pour protéger le convoi HX 237 (en). Le sous-marin fut gravement endommagé et fut contraint de refaire surface. Le lendemain, il fut coulé par des charges de profondeur à la position 46° 39′ N, 26° 54′ O, par le HMS Opportune (en).

Les 49 membres d'équipage décédèrent dans cette attaque.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Max-Martin Teichert 31 janvier 1942 Kiel 15 février 1942 Kirkenes 16 jours
2 Kptlt. Max-Martin Teichert 24 février 1942 Kirkenes 22 mars 1942 Kirkenes 27 jours
3 Kptlt. Max-Martin Teichert 29 mars 1942 Kirkenes 2 avril 1942 Kirkenes 5 jours 6 421
4 Kptlt. Max-Martin Teichert 7 avril 1942 Kirkenes 20 avril 1942 Kirkenes 14 jours
5 Kptlt. Max-Martin Teichert 29 avril 1942 Kirkenes 4 mai 1942 Kirkenes 6 jours 11 500
6 Kptlt. Max-Martin Teichert 7 mai 1942 Kirkenes 12 mai 1942 Bergen 6 jours
7 Kptlt. Max-Martin Teichert 25 juin 1942 Bergen 6 juillet 1942 Neidenfjord 12 jours 6 977
8 Kptlt. Max-Martin Teichert 4 août 1942 Neidenfjord 10 août 1942 Neidenfjord 7 jours
9 Kptlt. Max-Martin Teichert 15 août 1942 Neidenfjord 19 septembre 1942 Kirkenes 36 jours 80
Kptlt. Max-Martin Teichert 21 septembre 1942 Kirkenes 27 septembre 1942 Trondheim 7 jours
Kptlt. Max-Martin Teichert 23 novembre 1942 Trondheim 4 décembre 1942 Bergen 12 jours
10 Kptlt. Max-Martin Teichert 14 janvier 1943 Bergen 26 février 1943 Brest 44 jours 17 333
11 Kptlt. Max-Martin Teichert 24 avril 1943 Brest 12 mai 1943 Coulé 19 jours 7 138
Total 211 jours 49 449 t

Note : Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-456 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  1. Umbau (4 février 1942 – 15 février 1942)
  2. Umhang (10 mars 1942 – 16 mars 1942)
  3. Eiswolf (29 mars 1942 – 31 mars 1942)
  4. Robbenschlag (7 avril 1942 – 14 avril 1942)
  5. Blutrausch (15 avril 1942 – 19 avril 1942)
  6. Strauchritter (29 avril 1942 – 3 mai 1942)
  7. Eisteufel (27 juin 1942 – 5 juillet 1942)
  8. Boreas (27 novembre 1942 – 30 novembre 1942)
  9. Landsknecht (19 janvier 1943 – 28 janvier 1943)
  10. Drossel (29 avril 1943 – 12 mai 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 456 endommagea deux navires d'un tonnage total de 17 921 tonnes et coula six navires pour un tonnage total de 31 528 tonnes[1].

Date Nom Nationalité Tonnage Fait
30 mars 1942 Effingham Drapeau des États-Unis USA 6 421 Endommagé
30 avril 1942 HMS Edinburgh Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy 11 500 Endommagé
5 juillet 1942 Honomu Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 6 977 Coulé
22 août 1942 Chalka Drapeau de l'URSS Union Soviétique 80 Coulé
2 février 1943 Jeremiah Van Rensselaer Drapeau des États-Unis USA 7 177 Coulé
3 février 1943 Inverilen Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 9 456 Coulé
23 février 1943 Kyleclare Drapeau de l'Irlande Irlande 700 Coulé
12 mai 1943 Fort Concord Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 7 138 Coulé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chris Bishop, historien militaire (trad. Christian Muguet), Les sous-marins de la Kriegsmarine : 1939-1945 : le guide d'identification des sous-marins [« The spellmount submarine identification guide : Kriegsmarine U-boats 1939-1945 »], Paris, Éd. de Lodi, , 192 p. (ISBN 978-2-846-90327-1, OCLC 470721805, notice BnF no FRBNF41298980)

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]