Unterseeboot 615

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 615
Image illustrative de l’article Unterseeboot 615
U-Boote type VIIC
Autres noms U-615
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Blohm & Voss - Hambourg
N° de coque : 591
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Ralph Kapitzky
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Ralph Kapitzky
Équipage 4 officers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Kiel
La Pallice
Indicatif M - 45 089
Localisation
Coordonnées 12° 37′ 59″ nord, 64° 15′ 00″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Caraïbes

(Voir situation sur carte : Caraïbes)
Unterseeboot 615
Unterseeboot 615

L'Unterseeboot 615 ou U-615 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (Blohm & Voss), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Ralph Kapitzky.

Il fut coulé en Mer des Caraïbes par des charges de profondeurs de l'aviation américaine, en août 1943.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-615 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques BBC GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-615 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 8. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis intégra sa formation de combat dans la 3. Unterseebootsflottille.

Le sous-marin quitta Kiel le pour l'Atlantique Nord.

Le , il coula un navire marchand panaméen traînard du convoi ONS-136. Le convoi ONS 136 quitta Liverpool le 3 octobre, avec une section quittant Reykjavik le 5 octobre. Aperçut par l'U-620 le 11 octobre, il fut pris en chasse par la meute Leopard. L'attaque se passa mal : seul l'U-597 arriva à portée de tir mais il manqua ses attaques et se fit couler. Les autres ne remportèrent des succès que contre des traînards. L'opération fut interrompue le 14 octobre et le convoi arriva à New York le 26[1].

Il fut la cible d'une attaque sans dommages d'un Consolidated B-24 Liberator britannique le à la position 53° 58′ N, 33° 43′ O, qui cru coulé l'U-257[2].

Le 23 octobre, l'U-615 torpilla à trois reprises le navire d'escorte britannique Empire Star, au milieu de l'Atlantique. L'attaque provoqua la mort de 42 membres d'équipage, les 61 survivants furent secourus par l'HMS Black Swan (L57) (en)[3].

Le , le sous-marin coula un navire marchand américain du convoi HX-232. Le convoi quitta New York . Il fut repéré dans l'Atlantique par l'un des U-Boots de la meute Lerche le 11 et fut attaqué le jour même. Le lendemain, l'escorte et la couverture aérienne parvinrent à tenir à distance les sous-marins allemands. L'opération fut interrompue le 13 et le convoi atteignit Liverpool trois jours plus tard[4].

Au cours de sa cinquième patrouille, le à 9 heures 48 minute, soit 2 jours après le début de cette patrouille, dans le Golfe de Gascogne, un Boeing B-17 Flying Fortress britannique (RAF Squadron 220) lança trois bombes sur un groupe de trois U-Boote : les U-257, U-600 et U-615. Aucun dommage ne fut à déplorer[2].

Le Boeing B-17 Flying Fortress FK212 du n° 220 Squadron RAF basé à Benbecula dans les Hébrides extérieures, en vol au-dessus de l'Océan Atlantique, en mai 1943.
À 20 h 15 le , le B-17 FK212 piloté par CF. Callender, mitrailla un groupe de 3 U-boots (U-257, U-600 et U-615) dans le golfe de Gascogne. Le B-17 fut abattu à 20 h 40 par un Junkers Ju 88C allemand piloté par le leutnant Lothar Wolff, à environ 90 km au nord-ouest du Cap Ortegal. Les neuf membres d'équipage ont été tués.

Le , l'U-615 coula un navire néerlandais dans la Mer des Caraïbes. Suite à cette attaque, le sous-marin fut chassé et attaqué à de nombreuses reprises pendant dix jours. Il fut attaqué par un bombardier B-18 américain le 29, bombardé à de nombreuses reprises toute la semaine avant d'abattre un Martin PBM Mariner le 6 août[2].

Il fut finalement coulé le lendemain dans la Mer des Caraïbes au nord-ouest de Grenade, à la position 12° 38′ N, 64° 15′ O, par des charges de profondeurs d'un Mariner et un Ventura américain du VP-204 et du VB-130.

4 des 47 membres d'équipage décédèrent dans cette attaque.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Ralph Kapitzky 5 septembre 1942 Kiel 30 octobre 1942 La Pallice 56 jours 16 877
2 Kptlt. Ralph Kapitzky 25 novembre 1942 La Pallice 9 janvier 1943 La Pallice 46 jours
3 Kptlt. Ralph Kapitzky 18 février 1943 La Pallice 20 avril 1943 La Pallice 62 jours 7 177
4 Kptlt. Ralph Kapitzky 12 juin 1943 La Pallice 7 août 1943 Coulé 57 jours 3 177
Total 221 jours 27 231 t

Note : Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-615 opéra avec les Rudeltaktik (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Pfeil (12-22 septembre 1942)
  • Blitz (22-26 septembre 1942)
  • Tiger (26-30 septembre 1942)
  • Wotan (5-19 octobre 1942)
  • Draufgänger (1er-11 décembre 1942)
  • Ungestüm (11-30 décembre 1942)
  • Burggraf (25 février – 5 mars 1943)
  • Raubgraf (7-20 mars 1943)
  • Seewolf (24-30 mars 1943)
  • Adler (7-13 avril 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-613 coula 4 navires marchands totalisant 27 231 tonneaux au cours des 4 patrouilles (221 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Convoi Fait Localisation
11 octobre 1942 El Lago Drapeau du Panama Panama 4 221 ONS-136 Coulé 51° 03′ N, 46° 15′ O
23 octobre 1942 Empire Star Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 12 656 - Coulé 48° 14′ N, 26° 22′ O
11 avril 1943 Edward B. Dudley Drapeau des États-Unis USA 7 177  HX-232 Coulé 53° 00′ N, 39° 00′ O
28 juillet 1943 Rosalia Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas 3 177 - Coulé 12° 07′ N, 69° 13′ O

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]