Unterseeboot 568

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unterseeboot 568
Image illustrative de l'article Unterseeboot 568
U-Boot type VIIC

Type VII C
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Chantier naval Blohm + Voss
Commandé
Quille posée
Lancement
Armé
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 60 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,1 m
Maître-bau 6,2 m
Tirant d'eau 4,74 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon de 88 mm (220 coups)
1 canon de 20 mm
Rayon d'action 15 170 milles marins (surface)
150 km (plongée)
230 m (profondeur)
Localisation
Coordonnées 32° 42′ 00″ nord, 24° 53′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Méditerranée

(Voir situation sur carte : Méditerranée)
Unterseeboot 568
Unterseeboot 568

L'Unterseeboot 568 est un sous-marin allemand de type VII C utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'U 568 appartient à la 3. Unterseebootsflottille à Kiel jusqu'en août 1941 puis la 3. Unterseebootsflottille est transférée à La Rochelle. En janvier 1942, il est transféré à la 29. Unterseebootsflottille à La Spezia.

Première patrouille

Le 3 août 1941, le sous-marin quitte Trondheim. Le 12, il croise au sud de l'Islande le convoi ON 4. Une des torpilles envoyées frappe la corvette britannique HMS Picotee qui coule à l'instant. L'escorte contre-attaque mais n'atteint pas le sous-marin. Au bout de 39 jours, il revient à Saint-Nazaire.

Deuxième patrouille

Le 9 octobre 1941, l'U 568 quitte Saint-Nazaire. Le 16, il croise au sud de l'Islande le convoi SC 48 et coule le navire de charge Empire Heron. Le lendemain, il tire quatre torpilles vers le destroyer américain USS Kearny qui protège le convoi. Une le touche, l'explosion tue onze membres d'équipage. Le Kearny va en Islande pour être réparé. Après 30 jours, il revient à Saint-Nazaire.

L'USS Kearny dans le port de Reykjavik, en Islande, le 19 octobre 1941, deux jours après avoir été torpillé par l'U-568. L'USS Monssen (DD-436) est à sa droite. À noter le trou de la torpille côté tribord du Kearny.
Troisième patrouille

Le 1er décembre 1941, l'U 568 quitte Saint-Nazaire. Il part pour la mer Méditerranée. Après avoir franchi le détroit de Gibraltar, le commandant Joachim Preuss décide de rechercher les navires ennemis. Le 24 décembre, il torpille la corvette britannique HMS Salvia qui avait recueilli la veille les survivants du Shuntien coulé par l'U 559. L'équipage de la corvette et les survivants perdent tous la vie.

Le 9 janvier 1942, l'U 568 est attaqué fortement par un Short S.25 Sunderland, mais il s'échappe en plongeant avec des dégâts mineurs. Après 45 jours, la plus longue patrouille, il rentre à La Spezia.

Quatrième patrouille

le sous-marin part de La Spezia le 2 mars. Pendant 29 jours au large des côtes nord-africaines, il ne rencontre aucun ennemi. Il revient le 30 mars en Italie.

Cinquième patrouille

Le 21 mai, il quitte La Spezia. Il ne rencontre pas d'ennemi jusqu'au 29 mai. Ce jour-là, au nord-est de Tobrouk, il est traqué pendant quinze heures par les destroyers britanniques HMS Eridge, HMS Hero et HMS Hurworth qui protègent le convoi AT 47. À 3h30 heures du matin, le commandant Preuss décide d'abandonner le navire qu'il coule alors. Il n'y aucune victime.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]