Unterseeboot 968

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 968
Image illustrative de l’article Unterseeboot 968
L'U-968 dans l'une des alvéoles de la base de Dora, en Norvège.
Autres noms U-968
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Constructeur Blohm + Voss
Chantier naval Hambourg
N° de coque : 168
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Otto Westphalen
Statut Reddition le
Équipage
Commandant Otto Westphalen
Équipage 4 officiers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
1 canon de pont de 8,8 cm SK C/35
1 canon anti-aérien de 20 mm Flak
1 canon 37 mm Flak M/42
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Kiel
Hammerfest
Bogenbucht
Narvik
Harstad
Kilbotn
Indicatif M - 51 536
Localisation
Coordonnées 55° 24′ 00″ nord, 6° 22′ 59″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Unterseeboot 968
Unterseeboot 968

L'Unterseeboot 968 ou U-968 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (Blohm + Voss), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement du Leutnant zur See Otto Westphalen (en).

Il capitula à Narvik en mai 1945 et fut sabordé en novembre 1945.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-968 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1 400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Brown, Boveri & Cie GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h).

L'U-968 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) et embarquait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups), d'un canon antiaérien de 20 mm Flak et d'un canon 37 mm Flak M/42 qui tire à 15 350 mètres avec une cadence théorique de 50 coups/minute. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 5. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis il intégra sa formation de combat dans la 13. Unterseebootsflottille.

À partir de septembre 1943, l'U-968 participe à des essais dans la mer Baltique pour tester des équipements pour contrer les radars aéroportés.

Il quitte Kiel en Allemagne pour sa première patrouille sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Otto Westphalen le . Il se rend dans les eaux arctiques et il franchit le cercle polaire le . Tôt le , l'U-968 et la plupart des U-Boots du groupe Hammer sont en contact avec le convoi JW 58, à l'est-nord-est de l'île Jan Mayen. L'U-968 est l'un des premiers U-Boote qui opère contre le convoi et il attaque sans succès deux destroyers de l'escorte[1].

Entre avril et août 1944, l'U-968 effectue plusieurs 'escales' dans divers ports norvégiens. Le pendant son transit vers Bogenbucht, l'U-968 est repéré par un Liberator du Sqn 86 piloté par le F/Lt W.F.J. Harwood qui lui lance deux charges de profondeur. La flak de l'U-Boot abat l'appareil. Six membres de son équipage sont recueillis trois jours plus tard par un Catalina. L'U-968 est endommagé par trois attaques menées par un autre Liberator le matin du . Un homme d'équipage est tué et six autres sont blessés pendant ces attaques[1].

Sa deuxième patrouille se déroule du 29 août au , soit 13 jours. L'U-968 fait partie du groupe Dachs qui effectue des opérations de pose de mines. Le , il largue des mines sur les côtes du cap Kanine et dans la mer de Petchora (Russie). On ne connaît pas de naufrages de bâtiments ou de bâtiments endommagés par ces mines[1].

Lors de sa troisième patrouille, l'U-968 fait partie du groupe Zorn qui se positionne pour intercepter le convoi RA 60 au nord de Hammerfest.

Pendant sa quatrième patrouille, l'U-968 fait partie du groupe Panther qui attend le convoi JW 61 A, parti du Loch Ewe le 20 du mois. Le convoi passe la ligne de patrouille sans être repéré. Quelques attaques sont lancées contre l'escorte, mais sans succès[1]. L'U-968 rentre ensuite à Ramsund.

L'U-968 quitte Harstad le pour les eaux arctiques. Le , l'U-968 torpille et endommage un pétrolier norvégien du convoi soviétique BK 3. Trois jours plus tard, l'U-968 attaque le convoi RA 64 et torpille deux bâtiments (un britannique et un américain). L'U-968 arrive à Kilbotn le .

Sa sixième patrouille se déroule du 12 au , soit 19 jours en mer. L'U-968 rejoint le groupe Hagen près du passage de l'île aux Ours qui est en attente du passage du convoi JW 65 composé de 24 navires marchands. Le matin du , le convoi passe la première ligne dans une tempête de neige. L'U-968 coule un sloop britannique et un bâtiment américain du convoi[1].
Le , l'U-968 découvre le convoi RA 65 ainsi que les porte-avions d'escorte mais ne peut effectuer aucune attaque.

Sa septième et dernière patrouille commence le au départ de Kilbotn pour les eaux arctiques. Lorsque Dönitz déclare la fin de la guerre des U-Boote, le , l'U-968 est toujours en mer.
Les sous-marins qui se trouvaient dans la région de Narvik à la fin de la guerre furent tous déplacés le 12 mai vers Skjomenfjord sur ordre des Alliés pour éviter des conflits avec les Norvégiens revanchards. Le 15 mai, un convoi allemand de cinq navires (le Grille, le cargo-pétrolier de ravitaillement Kärnten, le navire de réparation Kamerun, les navires d’approvisionnement Huascaran et Stella Polaris) et 15 sous-marins (U-278, U-294, U-295, U-312, U-313, U-318, U-363, U-427, U-481, U-668, U-716, U-968, U-992, U-997 et U-1165) furent interceptés durant leur transfert vers Trondheim. Après y avoir fait relâche, les sous-marins furent conduits par le 9e groupe d'escorte à Loch Eriboll, en Écosse où ils arrivèrent le 19 mai. Ils furent ensuite envoyés à Loch Ryan ou à Lisahally (en) en vue de leur destruction. Dans le cadre de l’opération Deadlight, l'U-968 coule le à la position 55° 24′ N, 6° 23′ O, pendant son remorquage par le HMS Prosperous (en).

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Otto Westphalen 7 mars 1944 Kiel 2 avril 1944 Narvik 27 jours
Oblt. Otto Westphalen 4 avril 1944 Narvik 6 avril 1944 Trondheim 3 jours
Oblt. Otto Westphalen 11 juillet 1944 Trondheim 14 juillet 1944 Narvik 4 jours
Oblt. Otto Westphalen 17 juillet 1944 Narvik 21 juillet 1944 Bogenbucht 5 jours
Oblt. Otto Westphalen 20 août 1944 Bogenbucht 22 août 1944 Hammerfest 3 jours
2 Oblt. Otto Westphalen 29 août 1944 Hammerfest 10 septembre 1944 Bogenbucht 13 jours
3 Oblt. Otto Westphalen 24 septembre 1944 Bogenbucht 3 octobre 1944 Narvik 10 jours
4 Oblt. Otto Westphalen 14 octobre 1944 Narvik 11 novembre 1944 Ramsund 29 jours
Oblt. Otto Westphalen 13 novembre 1944 Ramsund 16 novembre 1944 Rørvik 4 jours
Oblt. Otto Westphalen 23 janvier 1945 Rørvik 25 janvier 1945 Narvik 3 jours
Oblt. Otto Westphalen 1er février 1945 Narvik 1er février 1945 Harstad 1 jours
5 Oblt. Otto Westphalen 7 février 1945 Harstad 20 février 1945 Kilbotn 14 jours 23 855
6 Oblt. Otto Westphalen 12 mars 1945 Kilbotn 30 mars 1945 Kilbotn 19 jours 8 560
7 Oblt. Otto Westphalen 21 avril 1945 Kilbotn 6 mai 1945 Harstad 16 jours
L Oblt. Otto Westphalen 7 mai 1945 Harstad 7 mai 1945 Skjomenfjord 1 jours
Oblt. Otto Westphalen 15 mai 1945 Skjomenfjord 19 mai 1945 Loch Eriboll, UK 5 jours
Total 157 jours 32 415 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-968 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Hammer (17 mars – 1er avril 1944)
  • Dachs (1–5 septembre 1944)
  • Zorn (26 septembre – 1er octobre 1944)
  • Grimm (1er–2 octobre 1944)
  • Panther (16 octobre – 10 novembre 1944)
  • Rasmus (7–13 février 1945)
  • Hagen (13–21 mars 1945)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-968 a coulé 2 navires de guerre totalisant 14 386 tonneaux, 1 navire de guerre de 1 350 tonneaux, a endommagé 1 navire marchand de 8 129 tonneaux, a détruit 1 navire marchand de 7 200 tonneaux et 1 navire de guerre 1 350 tonneaux au cours des 7 patrouilles (157 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Convoi Fait Localisation
14 février 1945 Norfjell Drapeau de la Norvège Norvège 8 129 BK-3 Endommagé 69° 22′ N, 33° 50′ E
Horace Gray Drapeau des États-Unis USA 7 200 Perte totale 69° 21′ N, 33° 43′ E
17 février 1945 HMS Lark (en) Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy 1 350 RA-64 Perte totale 69° 30′ N, 34° 33′ E
Thomas Scott Drapeau des États-Unis USA 7 176 Coulé 69° 30′ N, 34° 42′ E
20 mars 1945 Thomas Donaldson Drapeau des États-Unis USA 7 210 JW-65 Coulé 69° 26′ N, 33° 44′ E
HMS Lapwing (en) Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy 1 350 Coulé 69° 26′ N, 33° 44′ E

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]