Unterseeboot 620

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 620
Image illustrative de l’article Unterseeboot 620
U-boote type VIIC
Autres noms U-620
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Blohm & Voss - Hambourg
N° de coque : 596
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Heinz Stein
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Heinz Stein
Équipage 4 officers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Kiel
La Pallice
Indicatif M - 00 459
Localisation
Coordonnées 39° 18′ 00″ nord, 11° 16′ 59″ ouest

Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique

(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
Unterseeboot 620
Unterseeboot 620

L'Unterseeboot 620 ou U-620 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (Blohm & Voss), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Heinz Stein.

L'U-620 fut coulé dans l'Atlantique Nord par l'aviation britannique, en février 1943.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-620 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques BBC GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-620 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenaient quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 8. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis intégra sa formation de combat dans la 3. Unterseebootsflottille.

Le sous-marin quitte Kiel pour la première fois le pour opérer dans l'Atlantique Nord. Le 16 septembre à 19 h 35, il est attaqué sans succès par six charges de profondeurs lancées d'un Whitley du 612e Escadron de la RAF, au nord-est des îles Féroé. En octobre 1942, l'U-620 subit quelques dégâts mineurs après avoir été chassé par les escortes du convoi ONS-136 pendant six heures. La date est approximative.

Le , le sous-marin est attaqué par un aéronef non identifié qui l'endommage sérieusement, alors lorsqu'il prenait en chasse le convoi ON-139. Le bateau dut abandonner l'attaque et changer de zone de patrouille.

Le à 14 h 30, le sous-marin est attaqué par un Whitley britannique du 502e Escadron, à environ 15 miles au nord-nord-ouest d'El Ferrol, en Espagne. L'avion largue six charges de profondeur à environ 30 mètres de lui. Les explosions n'endommagèrent pas l'U-boot, mais le mitraillage blessa mortellement un homme (Bootsmaat Josef Leisten).
Il rentra après 62 jours en mer, sans aucun succès.

Lors de sa deuxième patrouille, il opéra au milieu de l'Atlantique. Le , le convoi TM 1 est repéré par l'U-124, mais ce dernier est repoussé par un avion. Le convoi avait appareillé de Port of Spain le . L'attaque commence officiellement le 3 janvier lorsque l'U-514 reprend contact et coule un premier pétrolier. Le 8 janvier, c'est toute la meute Dolphin qui prit contact avec le convoi. Finalement, quand la bataille prend fin le 12 janvier, sept des neuf pétroliers ont été détruits ; c'est l'un des plus spectaculaires succès de Dönitz, qui conduisit la bataille pas à pas[1].

Cette bataille a aussi une autre signification : c'était la première tentative d'envoyer les pétroliers directement à travers l'Atlantique sans leur faire faire le détour par le Canada pour emprunter la route de l'Atlantique Nord. Malgré les déboires de ce convoi, la méthode fut continuée et permit aux Alliés de gagner du temps et du tonnage[1].

Les deux pétroliers survivants atteignent Gibraltar le 14 janvier. Le 11 janvier à h 0 du matin, l'U-620 envoya par le fond le British Dominion, un pétrolier britannique du convoi qui fut déjà torpillé à h 40 par l'U-522. L'attaque provoque la mort de 38 des 53 membres d'équipage. Les survivants ont été secourus par le HMS Godetia, mais un homme succomba à ses blessures quelques heures plus tard[2].

L'U-620 a été coulé le dans le Nord de l'Atlantique, au nord-ouest de Lisbonne, à la position 39° 18′ N, 11° 17′ O, par des charges de profondeur d'un Consolidated Catalina du No. 207 Squadron RAF (en).

Les 47 membres d'équipage décédèrent dans cette attaque.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Heinz Stein 12 septembre 1942 Kiel 12 novembre 1942 La Pallice 62 jours
Oblt. Heinz Stein 13 décembre 1942 La Pallice 14 décembre 1942 La Pallice 2 jours
2 Oblt. Heinz Stein 19 décembre 1942 La Pallice 13 février 1943 Coulé 57 jours 6 983
Total 121 jours 6 983 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-620 opéra avec les Rudeltaktik (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Luchs (27 septembre - 6 octobre 1942)
  • Panther (6-11 octobre 1942)
  • Léopard (12-19 octobre 1942)
  • Südwärts (24-26 octobre 1942)
  • Delphin (26 décembre 1942 – 13 février 1943)

Navire(s) coulé(s)[modifier | modifier le code]

L'U-620 coula 1 navire marchand de 6 983 tonneaux au cours des deux patrouilles (121 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Convoi Fait Localisation
11 janvier 1943 British Dominion Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 6 983 TM-1 Coulé 30° 30′ N, 19° 55′ O

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]