Unterseeboot 383

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 383

Autres noms U-383
Type U-Boot de type VII.C
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Howaldtswerke AG - Kiel
N° de coque: 14
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 52 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(Coque pressurisée: 50,50 mètres)
Maître-bau 6,20 m
(Coque pressurisée : 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon Utof 88/45 (220 coups)
1 canon de 20 mm
26 mines TMA
Rayon d'action Surface : 15 170 km (8 500 milles nautique) à 10 nœuds
Plongée : 150 km (80 milles nautique) à 4 nœuds
Carrière
Port d'attache Danzig
Brest
Localisation
Coordonnées 47° 24′ nord, 12° 10′ ouest

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Unterseeboot 383
Unterseeboot 383

Le Unterseeboot 383 (ou U-383) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VII.C utilisé par la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Construction[modifier | modifier le code]

L'U-383 est un sous-marin océanique de type VII C. Construit dans les chantiers de Howaldtswerke AG à Kiel, la quille du U-383 est posée le et il est lancé le . L'U-383 entre en service 1,5 mois plus tard.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le , l'Unterseeboot 383 reçoit sa formation de base sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Horst Kremser à Danzig en Pologne au sein de la 8. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis l'U-383 intègre sa formation de combat dans la 9. Unterseebootsflottille à la base sous-marine de Brest en France.

L'U-383 a réalisé 4 patrouilles de guerre pendant sa vie opérationnelle, tous sous les ordres du Kapitänleutnant Horst Kremser dans lesquelles il a coulé 1 navire marchant ennemi de 423 tonneaux au cours de ses 163 jours en mer.

Pour sa première patrouille, l'U-383 quitte le port de Kiel le 17 octobre 1942.
Le 24 octobre 1942, il coule son premier et unique navire ennemi; le navire marchand islandais Jon Olafsson. Il arrive à la base sous-marine de Brest en France 54 jours plus tard le 9 décembre 1942.

Au cours de sa deuxième patrouille, commencée le 6 janvier 1943 en quittant Brest, l'Oberleutnant zur See Horst Kremser est promu le au grade de Kapitänleutnant. Après 64 jours en mer, l'U-384 revient le 10 mars 1943 à Brest.

Sa quatrième patrouille commence le 27 juillet 1943 en appareillant de la base sous-marine de Brest.
Le , à 20 heures et 02 minutes, dans le Golfe de Gascogne, à la position géographique de 47° 24′ N, 12° 10′ O, l'hydravion britannique Short S.25 Sunderland immatriculé JM678 (RAF Squadron 228/V), après avoir été touché par la défense anti-aérienne (Flak de l'U-383 lors d'une première attaque, revient sur lui et abandonne sept charges de profondeur sur le tribord du sous-marin. Puis le Sunderland repart vers sa base, avec des impacts sur le flotteur tribord et sur l'aileron .
L'U-383 est vu la dernière fois par l'hydravion avec une forte gîte sur bâbord et des hommes sautant par-dessus bord. Le commandant de l'U-Boot Horst Kremser a indiqué au Befehlshaber der U-Boote (BdU) que l'U-Boot était incapable de plonger et qu'il était hors de contrôle . L'U-218, l'U-454 et l'U-706 ont été redirigés sur zone pour fournir une assistance, ainsi qu'une couverture aérienne et une escorte de trois torpilleurs promis le lendemain. Cependant, l'U-454 a été coulé tôt dans la journée, et l'U-218, malgré l'audition de l'attaque, a été incapable de localiser l'U-383 dans l'obscurité . La recherche a continué le lendemain, mais les deux U-Boote ont été attaqués par des avions, et les torpilleurs ont fouillé le secteur sans voir quoi que ce soit. L'U-383 a apparemment sombré pendant la nuit en raison de l'étendue des dommages avec ses 52 membres d'équipage[1].

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Horst Kremser 17 octobre 1942 Kiel 9 décembre 1942 Brest 54 jours 423
2 Oblt. Horst Kremser 6 janvier 1943 Brest 10 mars 1943 Brest 64 jours
3 Kplt. Horst Kremser 17 avril 1943 Brest 25 avril 1943 Brest 39 jours
4 Kplt. Horst Kremser 27 juillet 1943 Brest Coulé 6 jours
Total 163 jours 423 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kplt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-383 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  1. Puma (26 octobre 1942 - 29 octobre 1942)
  2. Natter (30 octobre 1942 - 8 novembre 1942)
  3. Kreuzotter (8 novembre 1942 - 18 novembre 1942)
  4. Habicht (10 janvier 1943 - 19 janvier 1943)
  5. Haudegen (19 janvier 1943 - 15 février 1943)
  6. Sturmbock (23 février 1943 - 26 février 1943)
  7. Amsel (22 avril 1943 - 3 mai 1943)
  8. Amsel 2 (3 mai 1943 - 6 mai 1943)
  9. Elbe (7 mai 1943 - 10 mai 1943)
  10. Elbe 2 (10 mai 1943 - 14 mai 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 383 a coulé 1 navire marchant ennemi de 423 tonneaux au cours des 4 patrouilles (163 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage
(GRT)
Convoi Fait[2]
24 octobre 1942 Jon Olafsson Drapeau de l'Islande Islande 423 Coulé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]