Unterseeboot 325

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 325
Image illustrative de l’article Unterseeboot 325
U-boot type VIIC
Autres noms U-325
Type U-Boot de type VII.C/41
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Flender Werke AG - Lübeck
N° de coque: 325
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Coulé le 20 avril 1945
Équipage
Équipage 52 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(Coque pressurisée: 50,50 mètres)
Maître-bau 6,20 m
(Coque pressurisée : 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Profondeur 250 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon Utof 88/45 (220 coups)
1 canon de 20 mm
26 mines TMA
Rayon d'action Surface : 15 170 km (8 500 milles nautique) à 10 nœuds
Plongée : 150 km (80 milles nautique) à 4 nœuds
Carrière
Port d'attache Stettin
Bergen
Indicatif M-14 343
Localisation
Coordonnées 49° 48′ 17″ nord, 5° 12′ 23″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Manche

(Voir situation sur carte : Manche)
Unterseeboot 325
Unterseeboot 325

Le Unterseeboot 325 (ou U-325) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VII.C/41 utilisé par la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Construction[modifier | modifier le code]

L'U-325 est un sous-marin océanique de type type VII.C/41. Construit dans les chantiers de Flender Werke AG à Lübeck, la quille du U-325 est posée le et il est lancé le . L'U-325 entre en service 1,5 mois plus tard.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le , l'Unterseeboot 325 reçoit sa formation de base à Stettin en Pologne au sein de la 4. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis l'U-325 rejoint sa formation de combat dans la 11. Unterseebootsflottille à Bergen en Norvège.

L'U-325 a effectué 3 patrouilles, toutes sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Erwin Dohrn, dans laquelle il n'a, ni coulé, ni endommagé de navire ennemi au cours de ses 104 jours en mer.

Il réalise sa première patrouille en quittant Kiel le . Il arrive à Horten en Norvège après 4 jours en mer, le 4 décembre 1944.

Pour sa deuxième patrouille, il quitte le port de Horten le 9 décembre 1944 et arrive à Trondheim le 14 février 1945 après 68 jours en mer

Le 20 mars 1945, il appareille de Trondheim pour sa troisième patrouille pour naviguer au large de Land's End. Même si son dernier rapport a été reçu le 7 avril 1945[1], l'U-325 a toujours été considéré comme opérationnel par le haut commandement des sous-marins jusqu'à la capitulation de l'Allemagne le 8 mai 1945. Cependant, il est vite devenu évident que le sous-marin avait été perdu.

Les Britanniques ont d'abord attribué la perte de l'U-325 à une charge de profondeur lors de l'attaque par les destroyers HMS Hesperus et HMS Havelock, le 30 avril 1945. Toutefois, après une analyse ultérieure des archives allemandes, le sous-marin a été ré-identifié comme l'U-242, et le sort de l'U-325 est officiellement classé comme « inconnu »[2].

L'épave du U-325 a finalement été découverte par des plongeurs en 2008, à 17 kilomètres (11 miles) au sud de Cap Lizard à la position géographique de 49° 48′ 17″ N, 5° 12′ 23″ O.
Pour contrer le nombre croissant de U-boote équipés de schnorchel naviguant dans les eaux côtières du Royaume-Uni, le First Sea Lord a ordonné un programme de minage anti-sous-marin à entreprendre dans les Atterrages occidentaux et au large de Plymouth et Portsmouth le 15 janvier 1945. En avril 1945, neuf différents champs de mines (série B1, partie 1 à 4, série B2, partie 1 à 4, et série B3, partie 1), comprenant 900 mines type Mk XVII/XVII(8) ont été réalisés au large du Cap Lizard. L'U-325 a heurté une mine dans le champ de mines B3 partie 1, 32 jours après avoir quitté Trondheim. Les 52 membres d'équipage décèdent dans ce naufrage[3]. Ce champ de mines a été déposé par le mouilleur de mines HMS Plover escorté par les dragueurs de mines HMS lfracombe et HMS Shippigan[4].

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Erwin Dohrn Kiel 4 décembre 1944 Horten 4 jours
2 Oblt. Erwin Dohrn 9 décembre 1944 Horten 14 février 1945 Trondheim 68 jours
3 Oblt. Erwin Dohrn 20 mars 1945 Trondheim 20 avril 1945 Coulé 32 jours
Total 104 jours t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-325 n'a pas opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 325 n'a ni coulé, ni endommagé de navire ennemi au cours des 3 patrouilles (104 jours en mer) qu'il effectua[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.uboat.net/boats/u325.htm
  2. « War Mystery Solved », www.cix.co.uk (consulté le 4 janvier 2010)
  3. Axel Niestlé, 2010
  4. Niestlé, A. 2010. The ‘Atlas’ Survey Zone: Deep-sea Archaeology & U-boat Loss Reassessments. PDF
  5. http://uboat.net/boats/u325/html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]