Unterseeboot type I

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Unterseeboot type I
image illustrative de l’article Unterseeboot type I
U-25
Type sous-marin
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Chantier naval AG Weser, Brême
Équipage
Équipage 44-46 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 72,39 m
Maître-bau 4,30 m
Déplacement 862 t (surface)
983 t (plongée)
Propulsion diesel/électrique
2 diesels MAN 8 cylindres
2 électriques BBC
Puissance 3080 ch (surface)
1000 ch (plongée)
Vitesse 18,6 nœuds (surface)
8,3 nœuds (plongée)
Profondeur 200 m
Caractéristiques militaires
Armement 6 tubes lance-torpilles (4 proue / 2 poupe)
1 canon de pont de 105 mm
1 canon AA de kiosque de 20 mm
28 mines TMA
Rayon d'action 7 900 milles nautiques à 10 nœuds (surface)
78 milles nautiques à 4 nœuds (plongée)

Le Unterseeboot type I, ou U-boot type I fut une tentative faite en 1936 par la Kriegsmarine de produire un sous-marin pour la haute-mer.

Unités de classe type 1[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot type I a été la première réalisation de sous-marin après la Première Guerre mondiale pour la Kriegsmarine allemande pour produire un sous-marin océanique.
Seulement deux exemplaires furent produits, le U-25 et le U-26 qui montrèrent une mauvaise stabilité, une mauvaise manœuvrabilité en immersion, une faible vitesse de plongée, et une mauvaise fiabilité mécanique.
Mais la décision d'arrêter la production d'autres U-boote est censé être à cause de décisions politiques et non en raison de défauts majeurs dans la conception de type I.
Ce type de U-boot était basée sur la conception de sous-marin de la classe Vetehinen finlandais et du type E-1 espagnol[1] conçu par le bureau d'étude Ingenieurskantoor voor Scheepsbouw (cette société a également conçu le sous-marin soviétique de la classe S). La conception plus tard a servi de base pour le développement d'autres types de U-Boots, principalement des types VII et IX.

Construit par les chantiers Deschimag[1] à Brême, le premier type I.A a été lancé le 14 février 1936. Les deux U-boote produits, l'U-25 et l'U-26, ont été principalement utilisés comme sous-marins de formation et à des fins de propagande pour arborer le drapeau nazi. En 1940, les bateaux ont été appelés pour des missions de guerre en raison de la pénurie de sous-marins disponibles. Les deux U-boote ont connu des destins courts, mais avec une carrière opérationnelle de combat fructueuses.

L'U-25 a participé à cinq campagnes de guerre, coulant huit vaisseaux ennemis. Le 3 août 1940, lors d'une mission de pose de mines près de la Norvège, l'U-25 a heurté une mine et a coulé avec tout son équipage à bord.

L'U-26 a réalisé huit patrouilles de guerre, coulant trois navires marchands et endommageant un navire de guerre britannique au cours de sa premières missions de pose de mines. Sur sa deuxième patrouille de guerre, il est devenu le premier sous-marin pendant la Seconde Guerre mondiale à entrer dans la mer Méditerranée. L'U-26 a participé à trois autres patrouilles de guerre et coulé quatre navires marchands supplémentaires. Sur sa huitième patrouille de guerre, il a coulé trois navires marchands et endommagé un autre navire le lendemain. L'attaque contre ce navire a conduit à de sévères contre-attaque avec des charges de profondeur par deux navires de guerre britanniques, dont le HMS Gladiolus (K34) (en)[1]. Dans l'impossibilité de plonger, l'U-26 a été contraint à la surface où il a été bombardé par un hydravion Sunderland. L'équipage a sabordé le sous-marin et a été secouru par les navires de guerre britanniques.

Les deux sous-marins furent coulés en 1940.

Bateaux Nbr Chantier naval no  fabrique Construction
U-25 et U-26 2 AG Weser, Brême 903 et 904 1934-1936

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Erich Gröner, Die Deutschen Kriegsschiffe, vol.III, pp.66-7

Lien externe[modifier | modifier le code]