Unterseeboot 561

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 561
Image illustrative de l’article Unterseeboot 561
U-boot type VIIC
Autres noms U-561
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Blohm & Voss - Hambourg
N° de coque : 537
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Robert Bartels
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Robert Bartels
Heinz Schomburg
Fritz Henning
Équipage 4 officers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Kiel
Brest
Lorient
Messine
Pola
La Spezia
Toulon
Indicatif M - 40 727
Localisation
Coordonnées 38° 16′ 01″ nord, 15° 39′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Calabre

(Voir situation sur carte : Calabre)
Unterseeboot 561
Unterseeboot 561

L'Unterseeboot 561 ou U-561 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (Blohm & Voss), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement du Kapitänleutnant Robert Bartels (Croix allemande en Or).

Il fut coulé en juillet 1943 dans le détroit de Messine, en Sicile.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-561 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques BBC GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-561 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 1. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis il intégra sa formation de combat dans cette même flottille et finira sa carrière dans la 23. Unterseebootsflottille à partir du .

Les 3 première patrouilles se passèrent dans l'Atlantique Nord, coulant 10 415 tonneaux de navires ennemis. 

Au cours de juillet 1941, l'U-561 attaqua, avec neuf autres U-Boots allemand et un sous-marin italien, le convoi OG 69 en route de Liverpool à Gibraltar. Il torpilla et coula le cargo britannique Wrotham du convoi. 

Lors de sa quatrième patrouille du 3 au , il reçut l'ordre d'aller en Méditerranée, pour remplacer les U-Boots perdus. L'U-73 et l'U-572 reçurent le même ordre. Le submersible passa le détroit de Gibraltar le et arriva à Messine une semaine plus tard[1].

Le , le champ de mine mis en place par l'U-561 à l'embouchure du canal de Suez, entraîna le naufrage du Mount Olympus (6 692 tonnes), l'endommagement du Hav (5 062 tonnes) et du Fred (4 043 tonnes)[2].

Le , il fut attaqué à deux reprises par un B-24 Liberator de la No. 159 Squadron RAF (en). Une première fois à 22 h 7, l'équipage de l'U-boot mitrailla l'avion sans toutefois le toucher. Le B-24 passa au-dessus de l'U-561 mais ne lança pas ses bombes (sans doute avait-il un problème de largage), de peur d'une récidive, l'U-boot plongea immédiatement. L'avion revint de nouveau à 23 h 15, mais cette fois-ci les Allemands le touchèrent au but avec leurs canon de pont de 20 mm. Ils virent l'avion en flammes s'écraser en mer. Les sept hommes du Liberator moururent sur le coup.

Lors de sa neuvième patrouille, l’U-561 envoya par le fond le Sphinx (39 tonnes), le [2].

Il fut coulé le , par des torpilles tirées de la vedette-torpilleur MTB-81[3] de la Royal Navy à la position 38° 16′ N, 15° 39′ E, dans le détroit de Messine.

42 des 47 membres d'équipage décédèrent dans cette attaque.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Robert Bartels 25 mai 1941 Kiel 1er août 1941 Brest 69 jours 1 884
2 Oblt. Robert Bartels 20 août 1941 Brest 20 septembre 1941 Lorient 32 jours
3 Oblt. Robert Bartels 1er novembre 1941 Lorient 26 novembre 1941 Brest 26 jours 8 531
4 Oblt. Robert Bartels 3 janvier 1942 Brest 22 janvier 1942 Messine 20 jours
5 Oblt. Robert Bartels 26 janvier 1942 Messine 20 février 1942 Pola 26 jours
6 Kptlt. Robert Bartels 4 avril 1942 Pola 5 mai 1942 Pola 32 jours 15 797
7 Kptlt. Robert Bartels 11 juin 1942 Pola 25 juin 1942 Messine 15 jours
8 Kptlt. Robert Bartels 2 juillet 1942 Messine 24 juillet 1942 La Spezia 23 jours
Oblt. Heinz Schomburg 9 septembre 1942 La Spezia 11 septembre 1942 Messine 3 jours
9 Oblt. Heinz Schomburg 12 septembre 1942 Messine 4 octobre 1942 La Spezia 23 jours 39
10 Kptlt. Heinz Schomburg 7 novembre 1942 La Spezia 14 novembre 1942 La Spezia 8 jours
11 Kptlt. Heinz Schomburg 25 novembre 1942 La Spezia 18 décembre 1942 Messine 24 jours
12 Kptlt. Heinz Schomburg 23 décembre 1942 Messine 15 janvier 1943 Pola 24 jours
13 Kptlt. Heinz Schomburg 11 mars 1943 Pola 28 mars 1943 Toulon 18 jours
14 Kptlt. Heinz Schomburg 22 avril 1943 Toulon 3 juin 1943 Toulon 43 jours
15 Oblt. Fritz Henning 10 juillet 1943 Toulon 12 juillet 1943 Coulé 3 jours
Total 389 jours 26 251 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-561 opéra avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Bosemüller (28 août – 2 septembre 1941)
  • Seewolf (2-15 septembre 1941)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-561 coula 5 navires marchands totalisant 17 146 tonneaux, endommagea 1 navire de 4 043 tonneaux et détruisit un navire de 5 062 tonneaux au cours des 15 patrouilles (389 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Fait
28 juillet 1941 Wrotham Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 1 884 Coulé
11 novembre 1941 Meridian Drapeau du Panama Panama 5 592 Coulé
14 novembre 1941 Crusader Drapeau du Panama Panama 2 939 Coulé
14 mai 1942 Fred Drapeau de la Grèce Grèce 4 043 Endommagé
14 mai 1942 Hav Drapeau de la Norvège Norvège 5 062 Perte totale
14 mai 1942 Mount Olympus Drapeau de la Grèce Grèce 6 692 Coulé
24 septembre 1942 Sphinx Drapeau de l'Égypte Égypte 39 Coulé

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Blair(1996)p. 735&736
  2. a et b « Ships hit by U-561 », Guðmundur Helgason (consulté le 20 juin 2012)
  3. Blair(1998)p. 375-381

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]