Unterseeboot 270

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unterseeboot 270
Autres noms U-270
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Commandé 20 janvier 1941
Quille posée 15 octobre 1941
Lancement 11 juillet 1942
Mise en service 5 septembre 1942
Statut Coulé le 13 août 1944 au large de La Rochelle
Caractéristiques techniques
Type U-Boot de type VII.C
Longueur 67,10 m
(Coque pressurisée: 50,50 mètres)
Maître-bau 6,20 m
(Coque pressurisée : 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon Utof 88/45 (220 coups)
1 canon de 20 mm
26 mines TMA
Rayon d'action Surface : 15 170 km (8 500 milles nautique) à 10 nœuds
Plongée : 150 km (80 milles nautique) à 4 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 71 hommes
Chantier naval Bremer Vulkan-Vegesacker Werft - Brême-Vegesack
N° de coque: 35
Port d'attache Danzig
Saint-Nazaire
Indicatif M-50 815

Le Unterseeboot 270 (ou U-270) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VII.C construit pour la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le , l'Unterseeboot 270 reçoit sa formation de base à Danzig au sein de la 8. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis l'U-270 intègre sa formation de combat à la base sous-marine de Saint-Nazaire avec la 6. Unterseebootsflottille, base qu'il n'atteindra jamais.

L'Unterseeboot 270 a effectué 6 patrouilles dans lesquelles il a endommagé de manière définitive 1 navire de guerre ennemi de 1 370 tonnes au cours des 148 jours en mer.

Il réalise sa première patrouille, quittant le port de Kiel le 23 mars 1943 sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Paul-Friedrich Otto. Après 54 jours en mer, il arrive à la base sous-marine de Saint-Nazaire le 15 mai 1943.

Lors de sa troisième patrouille, le 22 septembre 1943, la coque pressurisée de l'U-270 est fissuré par des charges de profondeur lors d'une attaque menée par les escortes de convoi en milieu de l'Atlantique, ce qui oblige l'U-Boot à retourner à sa base[1].

Le 6 janvier 1944 à 19 heures 11 minutes, au cours de sa quatrième patrouille, au nord nord-est des Açores, l'U-270 est attaqué par un bombardier Boeing B-17 Flying Fortress britannique FA705 (RAF Squadron 206/U). La forteresse volante fait deux séries de mitraillage sans larguer de bombes. Lors d'une troisième passe, il largue quatre grenades sous-marines, mais son moteur tribord intérieur est touché par la flak de l'U-Boot et l'avion s'écrase dans la mer, tuant tous les huit membres d'équipage. L'U-270 est touché par les détonations, endommageant tous les tubes lance-torpilles de proue, le sonar et les batteries, le contraignant à abandonner la patrouille[2].

Le 19 avril 1944, l'Oberleutnant zur See Paul-Friedrich Otto est décoré de la Croix allemande en Or.
Le 1er juin 1944, il est promu au grade de Kapitänleutnant.

Au cours de sa cinquième patrouille, le 13 juin 1944, dans le Golfe de Gascogne, au sud de Brest, l'U-270 subit une attaque aérienne et abat un bombardier Boeing B-17 Flying Fortress britannique (RAF Squadron 53/C) sans être endommagé, mais il revenait déjà vers sa base après avoir été gravement endommagé par un Vickers Wellington britannique (RAF Squadron 172/Y)[3].

L'U-270 quitte pour sa sixième patrouille la base sous-marine de Lorient le 10 août 1944 sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Heinrich Schreiber. Après 4 jours en mer, l'U-270 est coulé le 13 août 1944 à 0 heure et 10 minutes dans le Golfe de Gascogne à l'ouest de La Rochelle à la position géographique de 47° 03′ N 5° 56′ O / 47.05, -5.933 par des charges de profondeur lancées d'un bombardier Short S.25 Sunderland australien (RAAF Squadron 461/A). Les 71 membres d'équipage décèdent dans cette attaque, ce nombre exceptionnel de membres d'équipage étant dû à la présence de spécialistes et de personnel du chantier naval, alors à bord lors de cette attaque.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Paul-Friedrich Otto 23 mars 1943 Kiel 15 mai 1943 Saint-Nazaire 54 jours
2 Oblt. Paul-Friedrich Otto 26 juin 1943 Saint-Nazaire 2 juillet 1943 Saint-Nazaire 7 jours
Oblt. Paul-Friedrich Otto 24 juillet 1943 Saint-Nazaire 25 juillet 1943 Saint-Nazaire 2 jours
3 Oblt. Paul-Friedrich Otto 7 septembre 1943 Saint-Nazaire 6 octobre 1943 Saint-Nazaire 30 jours 1 370
4 Oblt. Paul-Friedrich Otto 8 décembre 1943 Saint-Nazaire 17 janvier 1944 Saint-Nazaire 41 jours
5 Kptlt. Paul-Friedrich Otto 6 juin 1944 Saint-Nazaire 17 juin 1944 Lorient 42 jours
6 Oblt. Heinrich Schreiber 10 août 1944 Lorient 13 août 1944 Coulé 4 jours
Total 150 jours 1 370 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-270 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle:

  1. Löwenherz (4 avril 1943 - 10 avril 1943)
  2. Lerche (10 avril 1943 - 16 avril 1943)
  3. Specht (21 avril 1943 - 4 mai 1943)
  4. Fink (4 mai 1943 - 5 mai 1943)
  5. Leuthen (15 septembre 1943 - 23 septembre 1943)
  6. Borkum (18 décembre 1943 - 3 janvier 1944)
  7. Borkum 1 (3 janvier 1944 - 6 janvier 1944)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 270 a endommagé de manière définitive 1 navire de guerre ennemi de 1 370 tonnes au cours des 6 patrouilles (148 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom du navire Nationalité Convoi Tonnage Fait[4]
20 septembre 1943 HMS Lagan (K 259) Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni ON-202 1 370 Endommagé définitivement

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. Sources : Blair, vol 2, page 423
  2. Sources: Frank/Zimmerman
  3. Sources: Blair, vol 2, page 584
  4. http://uboat.net/boats/successes/u270/html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]