Unterseeboot 997

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 997
Image illustrative de l’article Unterseeboot 997
U-boot type VIIC
Autres noms U-997
Type Sous-marin Type VIIC/41
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Constructeur Blohm + Voss
Chantier naval Hambourg
N° de coque : 197
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Hans Lehmann
Statut Reddition le
Équipage
Commandant Hans Lehmann
Équipage 4 officiers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
1 canon de pont de 8,8 cm SK C/35
1 canon anti-aérien de 20 mm Flak
1 canon 37 mm Flak M/42
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Bogenbucht
Hammerfest
Narvik
Kilbotn
Indicatif M - 55 164
Localisation
Coordonnées 55° 49′ 48″ nord, 10° 04′ 59″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Unterseeboot 997
Unterseeboot 997

L'Unterseeboot 997 ou U-997 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC/41 utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (Blohm + Voss), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Hans Lehmann.

Il capitula à Narvik en mai 1945 et fut sabordé en décembre 1945. 

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-997 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur hors-tout de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1 400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Brown, Boveri & Cie GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h).

L'U-997 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) et embarquait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups), d'un canon antiaérien de 20 mm Flak et d'un canon 37 mm Flak M/42 qui tire à 15 350 mètres avec une cadence théorique de 50 coups/minute. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Capteurs[modifier | modifier le code]

Appareils d'écoute sous-marin[modifier | modifier le code]

Vue d'un Balcongerät équipé sur le type VIIC.

L'U-997 était l'un des dix U-boot type VII à être équipé d'un Balkongerät (littéralement Appareil de balcon ou d'équipement). Le Balkongerät a été utilisé sur les sous-marins U-682, U-788, U-799, U-997, U-1021, U-1105, U-1172, U-1306, U-1307 et U-1308.

Ce système contenant 48 récepteurs sonores et se trouvant à l'avant de sa quille était équipé sur tous les Type XXI et Type XXIII et également sur plusieurs Type IX et Type X. Le Balkongerät était une version améliorée du Gruppenhorchgerät (en) (GES). Le GES avait 24 hydrophones et le Balkongerät le double, ce qui permettait aux commandants de pister les bâtiments de surface.

Le principe des hydrophones était assez simple. Il se composait de deux paires de microphones sous-marins qui écoutaient le son des bruits d'hélice des navires. En mesurant le temps nécessaire pour que le son arrive à chacun des microphones, le dispositif pourrait trianguler le support du navire depuis le U-boot. L'homme-radio pouvait également déterminer si c'était un navire marchand ou un navire de guerre, en fonction ni de sa portée ni de sa direction, mais de la vitesse à laquelle il se déplaçait.

Avec une vitesse se propageant plus de quatre fois plus vite dans l'eau que dans l'air, les hydrophones pouvaient capter des signaux de convois voyageant à plus de 100 kilomètres de distance.

Pour une efficacité maximale, l'U-boot devait faire surface et arrêter tous ses moteurs pendant quelques minutes lors des écoutes des hydrophones, avec un avantage supplémentaire d'être passif.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 5. Unterseebootsflottille jusqu'au , il intégra sa formation de combat dans la 9. Unterseebootsflottille, dans la 13. Unterseebootsflottille, puis dans la 14. Unterseebootsflottille à partir du .

Durant tout son service, l'U-997 a opéré dans les eaux Arctiques (mer de Barents et mer de Norvège).

Le , l'U-997 a été attaqué et endommagé par un navire d'escorte. Il est contraint d'abandonner sa patrouille en raison des dommages subis.

Le à 10 h 10, l'U-997 torpille un navire de patrouille soviétique, au nord de l'île Kildine. Le navire s'est brisé en deux et a coulé en quelques minutes, emportant 23 des 36 membres d'équipage[1].

Le , un homme [Bootsmaat Erich Sachse] a été perdu après être passé par-dessus bord dans l'océan Arctique.

Le , l'U-997 a été grenadé par un groupe de chasseur de sous-marin en mer de Barents. Son périscope endommagé le força à faire route vers sa base.

Pendant sa route du retour, au matin du , l'U-997 attaque le convoi JW-65, au nord de la péninsule de Kola. Le navire norvégien Idefjord est touché du côté bâbord par une torpille. Un artilleur britannique a été tué et l'équipage a abandonné le navire dans les canots de sauvetage[2].
Huit minutes plus tard, il torpille et coule l'Onega, un navire soviétique jaugeant 1 603 tonneaux. Cinq membres d'équipage décèdent dans l'attaque et 37 survivants sont secourus par les navires de patrouille soviétique BO-220 et BO-228[3].

Le , le submersible atteint Narvik et achève sa septième et dernière patrouille de guerre.

Les sous-marins qui se trouvaient dans la région de Narvik à la fin de la guerre furent tous déplacés le 12 mai vers Skjomenfjord sur ordre des Alliés pour éviter des conflits avec les Norvégiens revanchards. Le 15 mai, un convoi allemand de cinq navires (le Grille, le cargo-pétrolier de ravitaillement Kärnten, le navire de réparation Kamerun, les navires d’approvisionnement Huascaran et Stella Polaris) et 15 sous-marins (U-278, U-294, U-295, U-312, U-313, U-318, U-363, U-427, U-481, U-668, U-716, U-968, U-992, U-997 et U-1165) furent interceptés durant leur transfert vers Trondheim. Après y avoir fait relâche, les sous-marins furent conduits par le 9e groupe d'escorte à Loch Eriboll, en Écosse où ils arrivèrent le 19 mai. Ils furent ensuite envoyés à Loch Ryan ou à Lisahally (en) en vue de leur destruction. Dans le cadre de l’opération Deadlight, l'U-997 est coulé le (ou le 13 décembre selon une autre source) à la position 55° 50′ N, 10° 05′ O, par des roquettes du Mosquito du No. 248 Squadron RAF.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
Oblt. Hans Lehmann 25 avril 1944 Kiel 29 avril 1944 Egersund 5 jours
Oblt. Hans Lehmann 16 mai 1944 Egersund 16 mai 1944 Bergen 1 jour
Oblt. Hans Lehmann 18 mai 1944 Bergen 22 mai 1944 Bogenbucht 5 jours
1 Oblt. Hans Lehmann 25 mai 1944 Bogenbucht 22 juin 1944 Hammerfest 29 jours
Oblt. Hans Lehmann 18 juillet 1944 Hammerfest 20 juillet 1944 Hammerfest 3 jours
2 Oblt. Hans Lehmann 6 août 1944 Hammerfest 2 septembre 1944 Narvik 28 jours
3 Oblt. Hans Lehmann 13 septembre 1944 Narvik 2 octobre 1944 Bogenbucht 20 jours
Oblt. Hans Lehmann 8 octobre 1944 Bogenbucht 10 octobre 1944 Hammerfest 3 jours
4 Oblt. Hans Lehmann 14 octobre 1944 Hammerfest 9 novembre 1944 Narvik 27 jours
5 Oblt. Hans Lehmann 21 novembre 1944 Narvik 26 décembre 1944 Narvik 36 jours 105
Oblt. Hans Lehmann 27 décembre 1944 Narvik 29 décembre 1944 Trondheim 3 jours
Oblt. Hans Lehmann 22 février 1945 Trondheim 26 février 1945 Kilbotn 5 jours
Oblt. Hans Lehmann 7 mars 1945 Kilbotn 8 mars 1945 Kilbotn 2 jours
6 Oblt. Hans Lehmann 12 mars 1945 Kilbotn 24 mars 1945 Narvik 13 jours
7 Oblt. Hans Lehmann 17 avril 1945 Narvik 30 avril 1945 Narvik 14 jours 5 890
Oblt. Hans Lehmann 12 mai 1945 Narvik 12 mai 1945 Skjomenfjord 1 jours
Oblt. Hans Lehmann 15 mai 1945 Skjomenfjord 19 mai 1945 Loch Eriboll, UK 5 jours
Total 200 jours 5 995 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-997 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Grimm (31 mai – 6 juin 1944)
  • Trutz (17 août – 1er septembre 1944)
  • Grimm (13 septembre – 1er octobre 1944)
  • Regenschirm (14-16 octobre 1944)
  • Panther (16 octobre – 8 novembre 1944)
  • Stier (21 novembre – 25 décembre 1944)
  • Hagen (15-21 mars 1945)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-997 a coulé 1 navire marchand de 1 603 tonneaux, 1 navire de guerre de 105 tonneaux et a endommagé 1 navire marchand de 4 287 tonneaux au cours des 7 patrouilles (200 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Convoi Fait Localisation
7 décembre 1944 BO-229 Naval Ensign of the Soviet Union (1950-1991).svg Marine soviétique 105 - Coulé 69° 28′ N, 34° 19′ E
22 avril 1945 Idefjord Drapeau de la Norvège Norvège 4 287 PK-9 Endommagé 69° 40′ N, 33° 14′ E
Onega Drapeau de l'URSS Union Soviétique 1 603 Coulé 69° 40′ N, 33° 18′ E

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]