Unterseeboot 318

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unterseeboot 318
Autres noms U-318
Type U-Boot de type VII.C/41
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Flender Werke AG - Lübeck
N° de coque: 318
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Reddition le 10 mai 1945
Équipage
Équipage 50 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(Coque pressurisée: 50,50 mètres)
Maître-bau 6,20 m
(Coque pressurisée : 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Profondeur 250 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon Utof 88/45 (220 coups)
1 canon de 20 mm
26 mines TMA
Rayon d'action Surface : 15 170 km (8 500 milles nautique) à 10 nœuds
Plongée : 150 km (80 milles nautique) à 4 nœuds
Carrière
Port d'attache Stettin
Bergen
Drontheim
Narvik
Indicatif M-54 549

Le Unterseeboot 318 (ou U-318) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VII.C/41 construit pour la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Construction[modifier | modifier le code]

L'U-318 est un sous-marin océanique de type type VII.C/41. Construit dans les chantiers de Flender Werke AG à Lübeck, la quille du U-318 est posée le et il est lancé le . L'U-318 entre en service 1,5 mois plus tard.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le , l'Unterseeboot 318 reçoit sa formation de base à Stettin en Pologne au sein de la 4. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis l'U-318 rejoint sa formation de combat au sein de la 11. Unterseebootsflottille à Bergen en Norvège. Puis, le , il rejoint la 13. Unterseebootsflottille à Drontheim avant d'être réaffecté à partir du dans la 14. Unterseebootsflottille à Narvik.

L'U-318 a effectué 6 patrouilles, tous sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Josef Will, dans lesquelles il n'a ni coulé, ni endommagé de navire ennemi au cours de ses 132 jours en mer.

En vue de sa première patrouille, il quitte Kiel le pour rejoindre Bergen en Norvège 6 jours plus tard, le 17 juin 1944.
Le 25 juin 1944, il appareille de Bergen pour rejoindre 2 jours plus tard Egersund (en) le 26 juin 1944.
Le 28 juillet 1944, il part pour rejoindre Arendal le .

Il réalise sa première patrouille en quittant Arendal le 31 octobre 1944 pour arriver le même jour au port de Kristiansand.

Pour sa sixième patrouille, il appareille du port de Harstad le pour rejoindre Narvik 10 jours plus tard le 10 mai 1945, soit deux jours après la date de la capitulation de l'Allemagne nazie. Il est capturé sur le champ par les forces Alliées. Le 12 mai 1945, l'U-318 part pour Skjomenfjord qu'il atteint le même jour.

Les U-Boote qui se trouvent dans la région de Narvik à la fin de la guerre sont tous déplacés vers Skjomenfjord sur les ordres alliés, pour éviter les conflits avec les norvégiens, le 12 mai. Le 15 mai, un convoi allemand de cinq navires (le fleet tender Grille avec le personnel du Führer der U-Boote (en) (FdU) norvègien à bord, le navire ravitailleur Kärnten, le navire de réparation Kamerun et les navires d'intendance Huascaran et Stella Polaris) et 15 U-Boote (U-278, U-294, U-295, U-312, U-313, U-318, U-363, U-427, U-481, U-668, U-716, U-968, U-992, U-997 et U-1165) appareille pour son transfert à Trondheim, mais il est intercepté après deux jours par le 9egroupe d'escorte au large des côtes norvégiennes et a officiellement capitulé. Alors que les navires sont autorisés à rendre à Trondheim, les U-Boote sont escortés vers Loch Eriboll en Écosse, et arrivent le 19 mai. Tous les sous-marins sont plus tard dans ce même mois transférés à Lisahally (en) ou Loch Ryan (en) pour l'Opération Deadlight.

Il prend le 15 mai 1945 la route vers la Grande-Bretagne et atteint Loch Eriboll en Écosse le 19 mai 1945 et plus tard Loch Ryan (en) en préparation de l'Opération Deadlight, opération Alliée pour la destruction de la flotte de U-Boote de la Kriegsmarine.

L'U-318 est coulé le 21 décembre 1945 à la position géographique de 55° 47′ N 8° 30′ O / 55.783, -8.5.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
Oblt. Josef Will 12 juin 1944 Kiel 17 juin 1944 Bergen 6 jours
Oblt. Josef Will 25 juin 1944 Bergen 26 juin 1944 Egersund 2 jours
Oblt. Josef Will 28 juillet 1944 Egersund (en) 29 juillet 1944 Arendal 2 jours
1 Oblt. Josef Will 31 octobre 1944 Arendal 31 octobre 1944 Kristiansand 1 jour
Oblt. Josef Will 31 octobre 1944 Kristiansand 9 novembre 1944 Stavanger 10 jours
Oblt. Josef Will 12 novembre 1944 Stavanger 16 novembre 1944 Trondheim 5 jours
2 Oblt. Josef Will 128 novembre 1944 Trondheim 19 décembre 1944 Bogenbucht 32 jours
Oblt. Josef Will 21 décembre 1944 Bogenbucht 24 décembre 1944 Harstad 4 jours
3 Oblt. Josef Will 7 janvier 1945 Harstad 10 janvier 1945 Arendal 4 jours
Oblt. Josef Will 24 janvier 1945 Arendal 28 janvier 1945 Narvik 5 jours
4 Oblt. Josef Will Narvik 2 février 1945 Harstad 2 jours
Oblt. Josef Will 3 février 1945 Harstad 6 mars 1945 Narvik 32 jours
5 Oblt. Josef Will 14 mars 1945 Narvik 24 mars 1945 Harstad 11 jours
6 Oblt. Josef Will Harstad 10 mai 1945 Narvik 10 jours
Oblt. Josef Will 12 mai 1945 Narvik 12 mai 1945 Skjomenfjord 1 jour
Oblt. Josef Will 15 mai 1945 Skjomenfjord 19 mai 1945 Loch Eriboll - Royaume-Uni 5 jours
Total 132 jours 0 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-318 n'a pas opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 318 n'a ni coulé, ni endommagé de navire ennemi au cours des 6 patrouilles (102 jours en mer) qu'il effectua[1].

Notes et référence[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « German submarine U-318 » (voir la liste des auteurs).
  • Chris Bishop, historien militaire (trad. Christian Muguet), Les sous-marins de la Kriegsmarine : 1939-1945 : le guide d'identification des sous-marins [« The spellmount submarine identification guide : Kriegsmarine U-boats 1939-1945 »], Paris, Éd. de Lodi,‎ , 192 p. (ISBN 978-2-846-90327-1, OCLC 470721805, notice BnF no FRBNF41298980)


Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]