Unterseeboot 1105

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 1105
Image illustrative de l’article Unterseeboot 1105
Autres noms U-1105
N-16
Type Sous-marin Type VIIC/41
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine (1944 - mai 1945)
Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy (juillet - août 1945)
Pavillon de l'United States Navy United States Navy (décembre 1945 - 1949)
Commanditaire Kriegsmarine
Constructeur Nordseewerke
Chantier naval Emden
N° de coque : 227
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Hans-Joachim Schwarz
Statut Reddition le
Équipage
Commandant Hans-Joachim Schwarz
Équipage 4 officiers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,20 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 759 t (surface)
860 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
1 canon de pont de 8,8 cm SK C/35
1 canon antiaérien de 20 mm Flak C30
2 canons 20 mm Flak 30/38/Flakvierling
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Marviken
Indicatif M - 50 444
Localisation
Coordonnées 38° 08′ 10″ nord, 76° 33′ 10″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Maryland

(Voir situation sur carte : Maryland)
Unterseeboot 1105
Unterseeboot 1105

L'Unterseeboot 1105 ou U-1105 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC/41 utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Emden (Nordseewerke), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Hans-Joachim Schwarz.

Il capitula à Loch Eriboll en mai 1945 avant d'être transféré dans la Royal Navy en juillet 1945.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-1105 avait un déplacement de 759 tonnes en surface et 860 tonnes en plongée. Il avait une longueur hors-tout de 67,20 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft F46 de 6 cylindres en ligne de 1 400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Siemens-Schuckert GU 343/38-8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h).

L'U-1105 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) et embarquait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups), d'un canon antiaérien de 20 mm Flak et de deux canons 2 cm Flak 30/38/Flakvierling doté d'un bouclier pliant court sur son Wintergarten supérieur. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Flak[modifier | modifier le code]

L'installation LM 43U était le modèle final du canon de pont utilisé sur les sous-marins allemands. Ce modèle était une version amélioré du LM 42U. Il a été installé sur les sous-marins U-249, U-826, U-977, U-1023, U-1171, U-1305 et U-1306.

Le canon 3,7 cm Flak M42U était la version navale du 3,7 cm Flak 36/37 utilisé par la Kriegsmarine sur les navires de surface et M42U sur les U-boots de type VII et de type IX. L'U-1105 était équipé de deux canons 2 cm Flak 30/38/Flakvierling doté d'un bouclier pliant court fixé sur la partie supérieure du Wintergarten.

Le support M 43U a été utilisé sur un certain nombre de sous-marins (U-190, U-250, U-278, U-337, U-475, U-853, U-1058, U-1105, U-1109, U-1165 et U-1306).

Capteurs[modifier | modifier le code]

Appareils d'écoute sous-marin[modifier | modifier le code]

Vue d'un Balcongerät équipé sur le type VIIC.

L'U-1105 était l'un des dix U-boot type VII à être équipé d'un Balkongerät (littéralement Appareil de balcon ou d'équipement). Le Balkongerät a été utilisé sur les sous-marins U-682, U-788, U-799, U-997, U-1021, U-1105, U-1172, U-1306, U-1307 et U-1308.

Ce système contenant 48 récepteurs sonores et se trouvant à l'avant de sa quille était équipé sur tous les Type XXI et Type XXIII et également sur plusieurs Type IX et Type X. Le Balkongerät était une version améliorée du Gruppenhorchgerät (en) (GES). Le GES avait 24 hydrophones et le Balkongerät le double, ce qui permettait aux commandants de pister les bâtiments de surface.

Le principe des hydrophones était assez simple. Il se composait de deux paires de microphones sous-marins qui écoutaient le son des bruits d'hélice des navires. En mesurant le temps nécessaire pour que le son arrive à chacun des microphones, le dispositif pourrait trianguler le support du navire depuis l'U-boot. L'homme-radio pouvait également déterminer si c'était un navire marchand ou un navire de guerre, en fonction ni de sa portée ni de sa direction, mais de la vitesse à laquelle il se déplaçait.

Avec une vitesse se propageant plus de quatre fois plus vite dans l'eau que dans l'air, les hydrophones pouvaient capter des signaux de convois voyageant à plus de 100 kilomètres de distance.

Pour une efficacité maximale, l'U-boot devait faire surface et arrêter tous ses moteurs pendant quelques minutes lors des écoutes des hydrophones, avec un avantage supplémentaire d'être passif.

Historique[modifier | modifier le code]

Kriegsmarine[modifier | modifier le code]

L'U-1105 a été l'un d'une dizaine de sous-marins allemands construit avec un revêtement de caoutchouc de 4 mm d'épaisseur. La technologie des tuiles anéchoïques a été développée par l'Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale, sous le nom de code Alberich d'après un sorcier invisible de la mythologie allemande. Elles atténuaient les sons dans la plage de fréquences de 10 à 18 kHz à 15 % de leur puissance initiale. Cette plage de fréquences correspondait à celles des premiers sonars ASDIC utilisés par les Alliés. Grâce à ce revêtement, la portée opérationnelle des ASDIC était réduite de 2 000 mètres à 300 mètres. Ce processus d'enrobage top-secret a finalement contribué à la survie du navire dans des conditions de combat extrêmes, ce qui lui a valu le nom de « Black Panther ». C'est notamment pour cette raison que fut peint un emblème sur son kiosque, représentant une panthère noire couché sur un globe.
Ce revêtement a été équipé sur les sous-marins suivant : Type IIBU-11 ; Type VIICU-480, U-485 et U-486 ; Type VIIC/41U-1105, U-1106, U-1107, U-1304, U-1306 et U-1308 ; Type XXIIIU-4704, U-4708 et U-4709.

Il reçut sa formation de base au sein de la 8. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis il intégra sa formation de combat dans la 5. Unterseebootsflottille.

Sa première patrouille est précédée par un court passage de Kiel à Horten puis Marviken. Elle commence réellement le au départ de Marviken pour les eaux britanniques. Il patrouille au large des côtes ouest de l'Irlande[1]. Le au nord-nord-ouest de Black Rock, l'U-1105 détecte trois destroyers britanniques faisant partie de la Deuxième Division du 21e groupe d'escorte. Le sous-marin tire deux torpilles acoustiques (en) à une distance de 2 000 mètres, puis plonge à 100 mètres pour échapper à une contre-attaque. Les deux torpilles touchèrent le HMS Redmill (en) cinquante secondes après les tirs, tuant 32 membres d'équipage.

Restant immobile au fond de l'eau, l'U-1105 évite la détection pendant 31 heures, probablement en raison de son revêtement Alberich. À partir du , il opère dans l'ouest du canal du Nord. Il se trouve dans sa zone opérationnelle, lorsque la fin de la guerre sous-marine prend fin le [1]. Conformément aux instructions données, l'U-1105 est escorté par un Sunderland « NS-V » vers le Loch Eriboll où il capitule le .

Vue des huit premiers U-boots transférés à Lisahally le . La photo montre également des bâtiments autour de l'ancienne base navale américaine comprenant des hangars de stockage, des ateliers et des réservoirs de stockage de carburant. L'aérodrome de Maydown (en) est également visible au second plan. Les huit U-boots étaient les U-293, U-802, U-826, U-1009, U-1058, U-1105, U-1109 et U-1305.

Royal Navy[modifier | modifier le code]

Bien que toujours exploité par son équipage allemand, l'U-1105 est repris par la Royal Navy sous le nom de N 16. Il est transféré avec d'autre U-boots dans The Minch puis à la base navale britannique à Lochalsh (en) et enfin à Lisahally (en), en Irlande du Nord. Il siégea à Lisahally pendant plusieurs mois avant d'être offert aux États-Unis pour l'étude de son revêtement « Alberich ». Il échappe donc à l'opération Deadlight.

United States Navy[modifier | modifier le code]

En 1946, re-désigné U-1105, l'U-boot arrive à Portsmouth, dans le New Hampshire. Le Naval Research Laboratory à Washington, DC et le Massachusetts Institute of Technology à Cambridge (Massachusetts) effectuent des recherches sur ses tuiles anéchoïques. Une fois la recherche terminée, le bateau est remorqué jusqu'à Solomons, dans le comté de Calvert (Maryland) et sert de navire cible pour des essais d'explosifs.

Il est de nouveau remorqué par les navires USS Salvager (en) et USS Windlass (en) où il est temporairement coulé le dans la baie de Chesapeake. Des exercices de sauvetages et des tests de remorquage sont effectués entre le 10 et le avant d'être de nouveau remorqué dans le Potomac pour de nouveaux tests. L'U.S. Navy le coule le durant de nouveaux essais d'explosifs au large de Point No Point Light (en).

L'épave[modifier | modifier le code]

Le , l'épave de l'U-1105 a été redécouverte par une équipe de plongeurs dirigée par Uwe Lovas, à environ un mille à l'ouest de Piney Point, dans le Maryland, gisant par 91 mètres de fond à la position 38° 08′ 10″ N, 76° 33′ 10″ O.

En novembre 1994, le site a été désigné comme première réserve historique de naufrage du Maryland (Maryland's first historic shipwreck preserve). Le programme, le premier du genre dans l'État, a été conçu pour promouvoir la préservation des sites historiques de naufrage tout en les rendant accessibles au grand public.

Sur le site de l'épave, le kiosque du sous-marin s'élève à 68 pieds de la surface. L'épave est bien conservée, et en grande partie intacte. Entre avril et décembre, une grande bouée d'amarrage bleue et blanche est ancrée à environ 70 pieds au dessus de l'épave pour marquer l'endroit. Un petit flotteur orange est également ancré à son périscope.

Le site est maintenu pour le Maryland Historical Trust (en) par l'Institute of Maritime History. Il a été placé sur le Registre national des lieux historiques en 2001.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement sous le Troisième Reich[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
Oblt. Hans-Joachim Schwarz 2 avril 1945 Kiel 6 avril 1945 Horten 5 jours
Oblt. Hans-Joachim Schwarz 9 avril 1945 Horten 11 avril 1945 Marviken 3 jours
1 Oblt. Hans-Joachim Schwarz 12 avril 1945 Marviken 10 mai 1945 Loch Eriboll, UK 29 jours 1 300
Total 29 jours 1 300 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-1105 a détruit 1 navire de guerre de 1 300 tonneaux au cours de l'unique patrouille (29 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Convoi Fait Localisation
27 avril 1945 HMS Redmill (en) Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy 1 300 - Perte totale 54° 23′ N, 10° 36′ O

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]