Unterseeboot 571

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec U-571 (film).

Unterseeboot 571
Image illustrative de l’article Unterseeboot 571
Peinture représentant l'U-571.
Autres noms U-571
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Blohm & Voss - Hambourg
N° de coque : 547
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Helmut Möhlmann
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Helmut Möhlmann
Hans Johannsen
Équipage 4 officers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Trondheim
Arendal
La Pallice
Indicatif M - 42 483
Localisation
Coordonnées 52° 40′ 59″ nord, 14° 27′ 00″ ouest

Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique

(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
Unterseeboot 571
Unterseeboot 571

L'Unterseeboot 571 ou U-571 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (Blohm & Voss), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement du Kapitänleutnant Helmut Möhlmann

Il fut coulé en janvier 1944 à l'ouest de l'Irlande par l'aviation australienne.

Le film de fiction américain U-571 n'a aucun rapport avec ce U-boot, mais il est très largement basé sur l'histoire de la capture du sous-marin allemand U-110 par les Britanniques en mai 1941.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-571 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques BBC GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-571 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 3. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis il intégra sa formation de combat dans cette même flottille.

Le , le sous-marin quitta Trondheim pour les eaux arctiques. Le 26 août, l'U-571 torpilla et endommagea un navire passagers soviétique au nord du Cap Teriberka. Le navire s'échoua mais il fut déclaré comme totalement perdu.

À partir de mars 1942, l'U-571 fut affecté au large de la côte est des États-Unis. 

Le , il torpilla et coula un navire marchand britannique transportant de la viande et des produits laitiers, dans l'est de New York. Le 6 avril, il envoya par le fond un pétrolier norvégien dans le nord-est des Bermudes et huit jours plus tard, un cargo à vapeur américain près du cap Hatteras. Bien que le journal de bord du U-571 mentionne que certains des 29 hommes réussirent à monter dans un canot de sauvetage, aucun membre d'équipage du Margaret ne fut retrouvé.

Le , il fut ravitaillé par l'U-459 à 500 nautiques au nord-est des Bermudes[1].

Fin juin 1942, cinq U-Boote du groupe Endrass, dont l'U-571, furent ravitaillés par le sous-marin U-459, dans l'ouest des Açores. Il opéra tout d'abord dans le sud-est d'Hatteras, puis par la suite au large des côtes de Floride[1].

Le 7 juillet, l'U-571 torpilla et envoya par le fond un cargo britannique près de Miami. Le lendemain, il détruisit totalement un pétrolier à vapeur américain dans l'est de Key West et le 9 juillet un cargo à vapeur hondurien dans le sud-ouest de Key West. Il fit ensuite route vers le Golfe du Mexique et le 15 juillet, il torpilla et endommagea un pétrolier américain dans le sud-est de Dry Tortugas. Ce fut le dernier succès du sous-marin allemand. Il fit alors route vers la France et y arriva, le 7 août.

Le pétrolier MS Pennsylvania Sun torpillé par l'U-571, le .

Tout l'équipage du J. A. Moffet (sauf le capitaine qui fut tué) abandonna le navire avec deux canots de sauvetage et trois radeaux. La United States Coast Guard secourut les 39 survivants et les débarquèrent en Floride.

Lorsque le pétrolier Pennsylvania Sun fut torpillé, deux membres d'équipage furent tués dans l'explosion. 57 hommes furent secourus par l'USS Dahlgren (DD-187) (en). Le pétrolier à plus tard été remorqué, réparé et remis en service, tandis que les trois autres navires attaqués en juillet furent détruits.

Le , l'U-571 fut attaqué par un avion dans l'Atlantique Nord. Endommagé, le sous-marin dut retourner à la base. En avril 1943, Möhlmann affirma qu'il avait coulé trois autres navires, mais ceux-ci ne furent pas notés dans le registre des pertes alliées. Le , lors de son retour, le commandant fut gravement blessé dans un accident sur le kiosque du sous-marin. Le , il fut remplacé par l'Oberleutnant zur See Gustav Lüssow

À partir de juin 1943, l'U-571 patrouilla au large de la côte ouest de l'Afrique. Fin juin 1943, il fut ravitaillé par l'U-488, dans l'ouest des Açores, il fit ensuite route vers le sud. Le , il fut attaqué et endommagé par un appareil du Sqn 26[1].

Le sous-marin avait rendez-vous avec l'U-333, le 5 août, pour lui donner un compresseur d'air qui va permettre à l'U-333 d'être complètement opérationnel. Le ou autour du , l'U-571 fut ravitaillé par l'U-129, à 800 nautiques dans le sud-sud-ouest des Açores pour le retour vers la base[1].

Entre septembre et décembre, l'U-571 fit probablement l'objet d'une refonte en cale sèche, l'absence de mention de l'U-boot lors de cette période s'affichant dans le journal de guerre tenu par l'Amiral Karl Dönitz.

Le , Lüssow apporta une attaque sur un destroyer dans l'ouest du Fasnet. Toutefois, cette attaque n'a pu être prouvé.

Le , l'U-571 fut attaqué par un Sunderland australien du Sqn 461 dans l'ouest du Fasnet. Après la deuxième attaque de charges de profondeur, l'U-Boot explosa et coula à la position 52° 41′ N, 14° 27′ O. Une trentaine de survivants furent aperçus dans l'eau, mais le dinghy lancé par l'avion ne se gonfla pas. Par la suite, ils ne furent jamais retrouvés.

Les 52 membres d'équipage décédèrent dans cette attaque.

Commandement[modifier | modifier le code]

Affectations[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Helmut Möhlmann 18 août 1941 Trondheim 27 août 1941 Kirkenes 10 jours 3 870
Kptlt. Helmut Möhlmann 28 août 1941 Kirkenes 5 septembre 1941 Kiel 9 jours
Kptlt. Helmut Möhlmann 18 octobre 1941 Kiel 19 octobre 1941 Arendal 2 jours
2 Kptlt. Helmut Möhlmann 22 octobre 1941 Arendal 26 novembre 1941 La Pallice 36 jours
3 Kptlt. Helmut Möhlmann 21 décembre 1941 La Pallice 27 janvier 1942 La Pallice 38 jours
4 Kptlt. Helmut Möhlmann 10 mars 1942 La Pallice 7 mai 1942 La Pallice 59 jours 24 319
5 Kptlt. Helmut Möhlmann 11 juin 1942 La Pallice 7 août 1942 La Pallice 58 jours 30 374
6 Kptlt. Helmut Möhlmann 3 octobre 1942 La Pallice 14 novembre 1942 La Pallice 43 jours
7 Kptlt. Helmut Möhlmann 22 décembre 1942 La Pallice 19 février 1943 La Pallice 60 jours
8 Kptlt. Helmut Möhlmann 22 mars 1943 La Pallice 23 mars 1943 La Pallice 2 jours
Kptlt. Helmut Möhlmann 25 mars 1943 La Pallice 1er mai 1943 La Pallice 38 jours
9 Oblt. Gustav Lüssow 8 juin 1943 La Pallice 1er septembre 1943 La Pallice 86 jours
10 Oblt. Gustav Lüssow 26 décembre 1943 La Pallice 28 décembre 1943 La Pallice 3 jours
11 Oblt. Gustav Lüssow 8 janvier 1944 La Pallice 28 janvier 1944 Coulé 21 jours
Total 465 jours 58 563 t

Note : Kptlt. = Kapitänleutnant - Oblt. = Oberleutnant zur See

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-571 opéra avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Stosstrupp (30 octobre – 4 novembre 1941)
  • Raubritter (4-17 novembre 1941)
  • Störtebecker (17-22 novembre 1941)
  • Seydlitz (27 décembre 1941 – 16 janvier 1942)
  • Endrass (12-17 juin 1942)
  • Panther (10-20 octobre 1942)
  • Veilchen (20 octobre – 7 novembre 1942)
  • Delphin (26 décembre 1942 – 19 janvier 1943)
  • Landsknecht (19-28 janvier 1943)
  • Sans nom (27-30 mars 1943)
  • Adler (7-13 avril 1943)
  • Meise (13-25 avril 1943)
  • Rügen (15-26 janvier 1944)
  • Hinein (26-28 janvier 1944)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-571 coula 5 navires marchands totalisant 33 511 tonneaux, endommagea 1 navire marchand de 11 394 tonneaux, détruisit 1 navire marchand de 9 788 tonneaux et 1 navire de guerre auxiliaire de 3 870 tonneaux au cours des 11 patrouilles (465 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Fait
26 août 1941 Marija Uljanova Naval Ensign of the Soviet Union (1950-1991).svg Marine soviétique 3 870 Perte totale
29 mars 1942 Hertford Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 10 923 Coulé
6 avril 1942 Koll Drapeau de la Norvège Norvège 10 044 Coulé
14 avril 1942 Margaret Drapeau des États-Unis USA 3 352 Coulé
7 juillet 1942 Umtata Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 8 141 Coulé
8 juillet 1942 J.A.Moffett Jr Drapeau des États-Unis USA 9 788 Perte totale
9 juillet 1942 Nicholas Cuneo Drapeau du Honduras Honduras 1 051 Coulé
15 juillet 1942 Pennsylvania Sun Drapeau des États-Unis USA 11 394 Endommagé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]