Unterseeboot 960

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 960
Image illustrative de l’article Unterseeboot 960
L'U-960 en mer en janvier 1944.
Autres noms U-960
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Constructeur Blohm + Voss
Chantier naval Hambourg
N° de coque : 160
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Günther Heinrich
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Günther Heinrich
Équipage 4 officiers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Narvik
Trondheim
La Pallice
Indicatif M - 50 098
Localisation
Coordonnées 37° 19′ 48″ nord, 1° 34′ 59″ est

Géolocalisation sur la carte : Méditerranée

(Voir situation sur carte : Méditerranée)
Unterseeboot 960
Unterseeboot 960

L'Unterseeboot 960 ou U-960 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (Blohm + Voss), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Günther Heinrich.

Il fut coulé par la marine américaine, l'aviation britannique et américaine en Méditerranée en mai 1944.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-960 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1 400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Brown, Boveri & Cie GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h).

L'U-960 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) et embarquait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 5. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis il intégra sa formation de combat dans la 3. Unterseebootsflottille.

Sa première patrouille est précédée par de courts trajets de Kiel, Bergen et Narvik. Elle commence réellement le au départ de Narvik. D'une durée de 15 jours, l'U-960 patrouille en mer de Barents sans succès.

Sa troisième patrouille se déroule du 14 septembre au , soit 27 jours en mer. L'U-960 opère dans les eaux Arctiques, jusqu'en mer de Kara. Le à h 50, l'U-960 lance une attaque contre convoi VA-18 à 40 miles à l'ouest de l'île Rousski. Le navire soviétique Arkhangel´sk fut touché dans la cale numéro 2, le navire se brisa en deux et coula en cinq minutes, emportant 17 des 42 membres d'équipage. Les survivants ont été secourus par le dragueur de mine soviétique T-886 (n°31)[1].

Le lendemain à 18 h 6, le sous-marin lança une deuxième attaque sur le convoi et il coula un navire de patrouille soviétique à 58 miles au nord-ouest de la péninsule de Michailov (en). En raison de l'obscurité et de la menace d'une autre attaque de sous-marins, aucune tentative de sauvetage n'a été entreprise par les autres navires du convoi. La totalité des 43 marins périrent.

Après un passage à Trondheim, l'U-960 commence sa troisième patrouille le . Le sous-marin passe par la zone GIUK et patrouille dans le trou noir de l'Atlantique. Le , l'U-960 repère un navire marchand, traînard du convoi ON-219 à environ 900 milles à l'est du détroit de Belle Isle. L'U-boot le torpille une première fois à 21 h 35. Une heure plus tard, il est attaqué une deuxième fois de deux torpilles. Plus tard dans la nuit, l'U-960 lui tira deux coups de grâce qui le brisa en deux. Il n'y a pas de survivants[2]. Après 62 jours en mer, il rejoint son port d'attache de La Pallice qu'il atteint le .

Sa quatrième patrouille commence le . Le 27 mars, l'U-763 et l'U-960 ont été attaqués par sept Mosquitos (deux Mk.XVIII du 618 Sqdn et cinq Mk.VI du 248 Sqdn RAF) alors qu'ils étaient à un point de rendez-vous avec deux sperrbrecher et quatre dragueurs de mines. Durant l'attaque, un homme d'équipage a été tué et quatorze autres blessés, dont quatre gravement, y compris le commandant avec une blessure au-dessus du genou gauche. L'U-960 est contraint d'abandonner la patrouille en raison des dommages subis.

Il reprend la mer par sa cinquième patrouille pour la Méditerranée le . Il double Gibraltar dans la nuit du .
Le , cinq heures après le naufrage de l'U-616 au nord-ouest de Ténès, l'U-960 attaque sans succès le destroyer américain USS Ellyson au nord-ouest d'Alger. À ce moment-là, le destroyer avait des survivants de l'U-616 à son bord.

Suite à cette attaque, l'U-960 est chassé sans relâche jusqu'au , date à laquelle il est coulé au nord-ouest d'Alger, à la position 37° 20′ N, 1° 35′ E, par des charges de profondeur des destroyers américains USS Niblack (en), USS Ludlow (en), deux Wellington britanniques du 36 Sqn RAF M & U et un Ventura britannique du 500 Sqn RAF / V.

31 des 51 membres d'équipage décèdent dans cette attaque.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
Oblt. Günther Heinrich 3 août 1943 Kiel 6 août 1943 Bergen 4 jours
Oblt. Günther Heinrich 12 août 1943 Bergen 15 août 1943 Narvik 4 jours
1 Oblt. Günther Heinrich 18 août 1943 Narvik 1er septembre 1943 Narvik 15 jours
2 Oblt. Günther Heinrich 14 septembre 1943 Narvik 10 octobre 1943 Narvik 27 jours 3 091
Oblt. Günther Heinrich 14 octobre 1943 Narvik 16 octobre 1943 Trondheim 3 jours
3 Oblt. Günther Heinrich 4 décembre 1943 Trondheim 3 février 1944 La Pallice 62 jours 7 176
Oblt. Günther Heinrich 16 mars 1944 La Pallice 18 mars 1944 La Pallice 3 jours
4 Oblt. Günther Heinrich 19 mars 1944 La Pallice 27 mars 1944 La Pallice 9 jours
5 Oblt. Günther Heinrich 27 avril 1944 La Pallice 19 mai 1944 Coulé 23 jours
Total 150 jours 10 267 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-960 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Wiking (20 septembre – 3 octobre 1943)
  • Coronel 1 (15–17 décembre 1943)
  • Amrum (18–23 décembre 1943)
  • Rügen 4 (23–28 décembre 1943)
  • Rügen 3 (28–31 décembre 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-960 a coulé 2 navires marchands totalisant 9 656 tonneaux et 1 navire de guerre auxiliaire de 611 tonneaux au cours des 5 patrouilles (150 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Convoi Fait Localisation
30 septembre 1943 Arkhangel’sk Drapeau de l'URSS Union Soviétique 2 480 VA-18 Coulé 76° 54′ N, 92° 29′ E
1er octobre 1943 T-896 (No 42) Naval Ensign of the Soviet Union (1950–1991).svg Marine soviétique 611 Coulé 75° 28′ N, 83° 25′ E
16 janvier 1944 Sumner I. Kimball Drapeau des États-Unis USA 7 176 ON-219 Coulé 52° 35′ N, 35° 00′ O

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]