Unterseeboot 667

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 667
Image illustrative de l’article Unterseeboot 667
Autres noms U-boote type VIIC
Type VII C
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Constructeur Howaldtswerke Hamburg AG
Chantier naval Hambourg
N° de coque : 816
Commandé
Quille posée
Lancement
Armé
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Heinrich-Andreas Schroeteler
Karl-Heinz Lange
Équipage 60 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,1 m
Maître-bau 6,2 m
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon de 88 mm (220 coups)
1 canon de 20 mm
Rayon d'action 15 170 milles marins (surface)
150 km (plongée)
230 m (profondeur)
Carrière
Port d'attache Kiel
St. Nazaire
Indicatif M - 50 568
Localisation
Coordonnées 46° 06′ nord, 1° 36′ ouest

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Unterseeboot 667
Unterseeboot 667

L'Unterseeboot 667 est un sous-marin allemand de type VII C utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-667 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Siemens-Schuckert GU 343/38-8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-667 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le sous-marin est d'abord affecté au sein de la 5. Unterseebootsflottille à Kiel jusqu'au 31 mai 1943, sous le commandement du Kapitänleutnant Heinrich Andreas Schroeteler le 21 octobre 1942.

Première patrouille

Le navire quitte Kiel le 20 mai 1943 et revient à Saint-Nazaire le 26 juillet. Il n'a fait aucune attaque et fut attaqué deux fois par des avions alliés. Il est affecté au sein de la 7. Unterseebootsflottille depuis le mois de juin.

Deuxième patrouille

Après un voyage de deux jours mi-septembre, la patrouille se déroule du 18 septembre au 10 octobre 1943. Le canon antiaérien a servi le 25 septembre dans le détroit de Gibraltar sans doute contre Vickers Wellington britannique.

Troisième et quatrième patrouilles

La troisième patrouille (du 18 novembre 1943 au 6 janvier 1944) et la quatrième patrouille (du 8 mars 1944 au 19 mai 1944) ne voient pas d'ennemi.

Le 10 juillet 1944, le commandement est remis au Kapitänleutnant Karl-Heinz Lange.

Cinquième patrouille

L'U 667 quitte Saint-Nazaire le 22 juillet 1944. Au cours d'une attaque contre le convoi EBC-66, il coule la corvette canadienne Regina et le cargo américain Ezra Weston. Le 14 août, il attaque le convoi EBC-72 et coule l'embarcation de débarquement d'infanterie LCI(L)-99 et abîme gravement l'embarcation de débarquement de chars de combat LST-921 qui coule juste après.

Peu de temps avant d'arriver dans le port de La Rochelle, le contact avec le sous-marin est rompu le 25 août 1944. Les navires qui devaient l'escorter le lendemain ne trouvent aucune trace du navire, il n'y a aucun survivant.

Les recherches historiques indiquent qu'il n'y a pas eu d'attaque alliée, par conséquent le navire a dû toucher une mine marine larguée par des avions britanniques. En 1973, des plongeurs français découvrent une épave avec une proue sévèrement endommagée par ce qui est une mine, susceptible d'être l'U 667.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Heinrich-Andreas Schroeteler 20 mai 1943 Kiel 26 juillet 1943 St. Nazaire 68 jours
2 Kptlt. Heinrich-Andreas Schroeteler 14 septembre 1943 St. Nazaire 16 septembre 1943 St. Nazaire 3 jours
L Kptlt. Heinrich-Andreas Schroeteler 18 septembre 1943 St. Nazaire 11 octobre 1943 St. Nazaire 24 jours
3 Kptlt. Heinrich-Andreas Schroeteler 18 novembre 1943 St. Nazaire 6 janvier 1944 St. Nazaire 50 jours
4 Kptlt. Heinrich-Andreas Schroeteler 8 mars 1944 St. Nazaire 19 mai 1944 St. Nazaire 73 jours
5 Kptlt. Karl-Heinz Lange 22 juillet 1944 St. Nazaire 26 août 1944 Coulé 36 jours 10 000
Total 254 jours 10 000 t

Notes : Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-667 opéra avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Coronel (4-8 décembre 1943)
  • Coronel 2 (8-14 décembre 1943)
  • Coronel 3 (14-17 décembre 1943)
  • Borkum (18-26 décembre 1943)
  • Preussen (13-22 mars 1944)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-667 coula 1 navire marchand de 7 176 tonneaux, 2 navires de guerres totalisant 1 171 tonneaux et détruisit 1 navire de guerre de 1 653 tonneaux au cours des 5 patrouilles (254 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Convoi Fait Localisation
8 août 1944 Ezra Weston Drapeau des États-Unis USA 7 176 EBC-66 Coulé 50° 42′ N, 5° 03′ O
8 août 1944 HMCS Regina (K234) Canadian Red Ensign (1868–1921).svg Marine royale canadienne 925 EBC-66 Coulé 50° 42′ N, 5° 03′ O
14 août 1944 USS LST-921 Flag of the United States (1912-1959).svg US Navy 1 653 EBC-72 Perte totale 50° 56′ N, 4° 47′ O
14 août 1944 HMS LCI(L)-99 Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy 246 EBC-72 Coulé 50° 56′ N, 4° 47′ O

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]