Unterseeboot 709

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 709
Image illustrative de l’article Unterseeboot 709
U-boot type VIIC
Autres noms U-709
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Constructeur H. C. Stülcken Sohn (en)
Chantier naval Hambourg
N° de coque : 773
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Karl-Otto Weber
Statut Porté disparu le
Équipage
Commandant Karl-Otto Weber
Rudolf Ites
Équipage 4 officiers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Kiel
Brest
Lorient
Indicatif M - 49 765

L'Unterseeboot 709 ou U-709 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (H. C. Stülcken Sohn (en)), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le de l'Oberleutnant zur See Karl-Otto Weber.

L'U-709 n'endommagea ou ne coula aucun navire au cours des 5 patrouilles (171 jours en mer) qu'il effectua.

Il fut porté disparu dans l'Atlantique Nord, en février 1944.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-709 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Garbe, Lahmeyer & Co. RP 137/c de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-709 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 5. Unterseebootsflottille jusqu'au 28 février 1943, puis il intégra sa formation de combat dans 9. Unterseebootsflottille.

Il quitte Kiel en Allemagne pour sa première patrouille sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Karl-Otto Weber le 13 février 1943. Il part vers une zone au nord-ouest de Rockall et rentre après 34 jours en mer.

Sa deuxième patrouille se déroule du 15 avril au 23 mai 1943, soit 39 jours. Il navigue à l'est de Saint-Jean de Terre-Neuve, sans succès.

Lors de sa troisième patrouille, le 12 juillet 1943, une explosion de torpille fait deux morts et un blessé, l'obligeant à retourner précipitamment sur Brest.

Partant pour sa quatrième patrouille le 2 octobre 1943, l'U-709 a un problème technique qui l'oblige à faire demi-tour et il rentre le lendemain. Il reprend la mer par sa quatrième patrouille, du 6 octobre au 28 novembre 1943, soit 54 jours en mer, l'amenant au milieu de l'Atlantique. Le 15 novembre 1943, l'U-Boot est surpris et attaqué par un avion non identifié au milieu de l'Atlantique. Des bombes sont larguées qui le manque et l'U-709 s'en échappe indemne.

Sa cinquième et dernière patrouille, sous les ordres de l'Oberleutnant sur See Rudolf Ites, commence le 25 janvier 1944 au départ de Lorient. L'U-709 a envoyé son dernier message radio à la position géographique approximative 49° 15′ N, 23° 14′ O, tôt le 19 février 1944 au sud-ouest de l'Irlande, lorsqu'il était dans la meute Have 1 opérant contre les convois ONS-29 et ON-224. L'U-boot a été considéré comme porté disparu le 16 mars 1944 lorsqu'il ne signala plus sa position.

Les 52 membres d'équipage décédèrent dans cette disparition.

Fait précédemment établi[modifier | modifier le code]

- Coulé le 1er mars 1944 au nord des Açores, à la position approximative 49° 10′ N, 26° 00′ O, par des charges de profondeur du destroyer d'escorte USS Thomas (DE-102) (en), USS Bostwick (DE-103) (en) et USS Bronstein (DE-189) (en).

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Karl-Otto Weber 13 février 1943 Kiel 18 mars 1943 Brest 34 jours
2 Oblt. Karl-Otto Weber 15 avril 1943 Brest 23 mai 1943 Brest 39 jours
3 Oblt. Karl-Otto Weber 5 juillet 1943 Brest 20 juillet 1943 Brest 16 jours
4 Oblt. Karl-Otto Weber 2 octobre 1943 Brest 3 octobre 1943 Brest 2 jours
L Oblt. Karl-Otto Weber 6 octobre 1943 Brest 28 novembre 1943 Lorient 54 jours
5 Oblt. Rudolf Ites 25 janvier 1944 Lorient 19 février 1944 Porté disparu 26 jours
Total 171 jours t

Notes : Oblt. = Oberleutnant zur See

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-709 opéra avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Westmark (6-11 mars 1943)
  • Amsel (22 avril – 3 mai 1943)
  • Amsel 3 (3-6 mai 1943)
  • Rhein (7-10 mai 1943)
  • Elbe 1 (10-14 mai 1943)
  • Sans nom (11-29 juillet 1943)
  • Siegfried (22-27 octobre 1943)
  • Siegfried 3 (27-30 octobre 1943)
  • Jahn (30 octobre – 2 novembre 1943)
  • Tirpitz 4 (2-8 novembre 1943)
  • Eisenhart 6 (9-13 novembre 1943)
  • Schill 2 (17-22 novembre 1943)
  • Igel 2 (3-17 février 1944)
  • Hai 1 (17-22 février 1944)
  • Preussen (22 février – 1er mars 1944)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]