Unterseeboot 410

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

U-410
Image illustrative de l’article Unterseeboot 410
Le U-123 et le U-201 quittant le port de Lorient le 8 juin 1941, mêmes modèles que le U-410
Type VII C
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Danziger Werft à Gdańsk
Commandé
Quille posée
Lancement
Statut Coulé le
Équipage
Équipage 50 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
Maître-bau 6,20 m
Tirant d'eau 4,74 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon de 88 mm (220 coups)
1 canon de 20 mm
Rayon d'action 15 150 km (surface)
150 km (plongée)
230 m (profondeur)
Carrière
Port d'attache Gdańsk / Toulon

Le Unterseeboot 410 (U-410) était un U-boot type VII C utilisé par la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale, opérant en grande partie dans la mer Méditerranée. Son insigne est une épée et bouclier[1], il n'a pas subi de pertes jusqu'à ce qu'il soit coulé.

L'U-410 a été commandé par le Kapitänleutnant Kurt Sturm au cours de sa période d'essai et pour sa première patrouille avant d'être commandé par l'Oberleutnant zur See Horst-Arno Fenski pour ses six patrouilles de combat. L'U-410 a coulé huit navires marchands, un navire Landing Ship Tank, et un navire de guerre pendant la Seconde Guerre mondiale. Pour ses succès, Fenski reçut la Croix des Chevaliers.

Carrière[modifier | modifier le code]

L'U-410 a réalisé 6 patrouilles.

Missions et naufrage[modifier | modifier le code]

L'U-410 a quitté Kiel le 27 août 1942, pour sa première patrouille. Le sous-marin, sous le commandement du Kapitänleutnant Kurt Sturm, a coulé le Newton Pine (Royaume-Uni) à la mi-Atlantique. il est ensuite arrivé à la base sous-marine de Saint-Nazaire en France le 28 octobre 1942, après 63 jours de mer. Sa deuxième sortie ne fut pas aussi prospère, après 33 jours il est rentré à sa base française sans succès.

Sa troisième patrouille s'est avérée meilleure, et inclut le naufrage du navire britannique, le Fort Battle River (Royaume-Uni), le 6 mars 1943[2]. Il a également endommagé un autre navire britannique, le Fort Paskoyac. Ces deux navires ont été attaqués au sud-ouest du Portugal. L'U-Boot est de retour à Saint-Nazaire le 27 mars 1943.

Sa quatrième sortie traverse le détroit de Gibraltar fortement défendu. Il est finalement arrivé à La Spezia en Italie le 13 mai 1943, après avoir quitté Saint-Nazaire le 26 avril.

L'U-410 quitte La Spezia, le 7 août 1943 et attaque le convoi UGS-14 au large de la côte algérienne. Il tire trois torpilles dans un «spread», il touche et coule deux navires américains, le John de Bell (États-Unis) et le Richard Henderson (États-Unis) le 26 août 1943. il a ensuite navigué vers Toulon en France, arrivant le 30 août. Le sous-marin a tenté de perturber le débarquement à Anzio, coulant un croiseur léger britannique et un LST américain. Il est coulé par l'US Air Force dans sa base où il mouillait, à Toulon lors d'un raid aérien le 11 mars 1944[3].

Commandants[modifier | modifier le code]

L'U-Boot 410 a connu deux commandants :

Flottes[modifier | modifier le code]

L'U-boot U-410 fut affecté au sein de trois flottes (Unterseebootsflottille) :

Wolfpacks[modifier | modifier le code]

L'U-410 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups - opérations consistant en l'attaque de convois) durant sa carrière opérationnelle.

  1. Lohs (13 septembre 1942 - 22 septembre 1942)
  2. Blitz (22 septembre 1942 - 26 septembre 1942)
  3. Tiger (26 septembre 1942 - 29 septembre 1942)
  4. Letzte Ritter (29 septembre 1942 - )
  5. Wotan 8 (8 octobre 1942 - 17 octobre 1942)
  6. Raufbold 11 (20 décembre 1942)
  7. Robbe (16 février 1943 - 13 mars 1943)

Sauvetage des survivants du MV Rhakotis[modifier | modifier le code]

Le 2 janvier 1943, U-410 a sauvé 80 survivants du navire servant à faire le blocus MV Rhakotis (War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine) après que ce dernier fut coulé par le HMS ScyllaDrapeau du Royaume-Uni. Les survivants ont retourné à Saint-Nazaire le lendemain[4]. Parmi les survivants se trouvaient deux Anglais qui ont reçu une garde spéciale[5].

Naufrage du Penelope[modifier | modifier le code]

Le 18 février 1944, le HMS Penelope Drapeau du Royaume-Uni (Capitaine GD Belben), a quitté Naples pour retourner dans la région d'Anzio, quand il a été torpillé à la position 40° 55′ N, 13° 25′ E par l'U-410. Une torpille a frappé le croiseur britannique dans la salle des machines arrière, seize minutes plus tard, U-410 a tiré une autre torpille qui a frappé le Pénélope dans sa chaufferie, provoquant son naufrage immédiat. 415 membres de l'équipage, dont le capitaine, ont sombré avec le navire. Il y a eu 206 survivants. Le point remarquable de l'attaque par le U-410 était que le croiseur "Penelope" faisait 26 nœuds (48 km/h) quand elle a été touché.

Naufrage de l'USS LST-348[modifier | modifier le code]

Le 20 février 1944 le LST-348 (Pavillon de l'United States Navy United States Navy) (Landing Ship, Tank) revenait de Sicile, allant assurer le soutien de l'"Opération Shingle" à environ 40 miles au sud de Naples, où il a été repérée par l'U-410, qui a tiré deux torpilles à environ 2 heures. Les deux ont heurté le bateau sur bâbord, il a coulé 20 minutes plus tard[6].

Historique des raids[modifier | modifier le code]

Date Nom Pavillon battu Tonnage
(GRT)
Faits [7]
11 octobre 1942 Newton Pine Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 4 212 Coulé
6 mars 1943 Fort Battle River Drapeau du Royaume-UniRoyaume-Uni 7 133 Coulé
6 mars 1943 Fort Paskoyac Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 7 134 Endommagé
26 août 1943 John Bell Drapeau des États-Unis USA 7 242 Coulé
26 août 1943 Richard Henderson Drapeau du Royaume-UniRoyaume-Uni 7 194 Coulé
26 septembre 1943 Christian Michelsen Drapeau de la Norvège Norvège 7 176 Coulé
Empire Commerce Drapeau du Royaume-UniRoyaume-Uni 3 722 Très endommagé
Fort Howe Drapeau du Royaume-UniRoyaume-Uni 7 133 Coulé
15 février 1944 Fort St. Nicholas Drapeau du Royaume-UniRoyaume-Uni 7 154 Coulé
18 février 1944 HMS Penelope Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 5 270 Coulé
20 février 1944 USS LST-348 Pavillon de l'United States Navy United States Navy (états-Unis) 1 625 Coulé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) U-Boat Insignia & Emblems.
  2. (en) « SS Fort Battle River [+1943] » (consulté le 2 janvier 2013)
  3. (en) Paul Kemp, U-boats destroyed : German submarine losses in the World Wars, London, Arms & Armour, , 288 p. (ISBN 978-1-854-09515-2 et 1-854-09515-3, OCLC 43972253), p. 176.
  4. http://www.wrecksite.eu/wreck.aspx?58439%7C MV Rhakotis at wrecksite
  5. (en) « NavSource Online NavSource Online », sur Navsource (consulté le 2 janvier 2012)
  6. (en) « Ships hit by U-410 »
  7. uboat.net/successes/u410.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]