Unterseeboot 956

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 956
Image illustrative de l’article Unterseeboot 956
U-boot type VIIC
Autres noms U-956
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Constructeur Blohm + Voss
Chantier naval Hambourg
N° de coque : 156
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Hans-Dieter Mohs
Statut Reddition le
Équipage
Commandant Hans-Dieter Mohs
Équipage 4 officiers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Narvik
Bergen
Skjomenfjord
Hammerfest
Trondheim
Indicatif M - 49 622
Localisation
Coordonnées 55° 49′ 48″ nord, 10° 04′ 59″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Unterseeboot 956
Unterseeboot 956

L'Unterseeboot 956 ou U-956 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (Blohm + Voss), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Hans-Dieter Mohs.

Il capitula à Loch Eriboll en mai 1945 et fut sabordé en décembre 1945.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-956 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1 400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Brown, Boveri & Cie GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h).

L'U-956 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) et embarquait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 5. Unterseebootsflottille jusqu'au , il intégra sa formation de combat dans la 1. Unterseebootsflottille, dans la 11. Unterseebootsflottille puis dans la 13. Unterseebootsflottille à partir du .

Durant toute sa carrière, l'U-956 sera attaché dans divers ports norvégiens. Lors de ses treize patrouilles, le sous-marin opéra contre de nombreux convois Alliés.

Le , l'U-956 effectue une mission secrète en posant des mines en Nouvelle-Zemble et en escortant le navire météo Hessen.

L'U-956 rencontre son premier succès le à 17 h 25, il endommage d'une torpille le navire marchand soviétique Tbilisi lorsqu'il opérait contre le convoi KP-24 près de Skorobeevskaja Guba, dans la péninsule de Rybatchi. Bien que la poupe soit en feu, le navire ne coule pas. 47 des 186 membres d'équipage moururent de froid, de noyade ou d'intoxication[1].

Le , le navire est remorqué par deux navires soviétiques M-2 et M-12, escortés par un dragueur de mines et un chasseur de sous-marin. Le 5 janvier, ils arrivèrent à Mourmansk. Le Tbilisi n'a été réparé qu'après 1959 et il fut ferraillé en 1977[1].

Le à 20 h 30, le destroyer soviétique Dejatelnyj obtint un contact radar de l'U-956 alors qu'il escortait du convoi KB-1, à environ 40 milles à l'est du cap Tereberski, en mer de Kara. Selon les sources soviétiques, le destroyer a alors essayé d’éperonner l'U-boot en plongée et il largua également des charges de profondeurs, sans succès. Alors qu'il s’apprêtait à faire demi-tour pour lancer une deuxième attaque, une grosse explosion se produisit à l'arrière du navire. Après de nombreuses tentatives de sauvetage, le navire fini par couler après 50 minutes, emportant 117 membres d'équipage. Seuls sept hommes ont été secourus par le navire Derzkij[2]

Cependant, aucune trace ne prouve que l'U-956 est le responsable de la perte du navire car aucun rapport d'attaque correspondant n'a put être trouvé, même s'il était le seul U-boot dans la région présent à ce moment-là. On sait seulement que le sous-marin a rapporté une détonation après 7 minutes 40 secondes après avoir tiré trois torpilles FAT sur un convoi, le 12 janvier[2].

Il est également possible que le destroyer ait été coulé par une mine, une explosion interne ou un accident lors de la préparation des charges de profondeur[2].

L'U-956 se rend aux forces alliées le à Loch Eriboll, en Écosse.

Le , il est transféré au point de rassemblement à Lisahally (en) puis à Loch Ryan en vue de l'opération Deadlight, opération alliée pour la destruction de la flotte de U-Boots de la Kriegsmarine.

L'U-956 est coulé le pendant son remorquage par le HMS Prosperous ou par l'artillerie (selon une autre source), à la position géographique 55° 50′ N, 10° 05′ O.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
Oblt. Hans-Dieter Mohs 3 août 1943 Kiel 6 août 1943 Bergen 4 jours
Oblt. Hans-Dieter Mohs 14 août 1943 Bergen 17 août 1943 Narvik 4 jours
1 Oblt. Hans-Dieter Mohs 18 août 1943 Narvik 13 septembre 1943 Narvik 27 jours
2 Oblt. Hans-Dieter Mohs 23 septembre 1943 Narvik 4 novembre 1943 Narvik 43 jours
Oblt. Hans-Dieter Mohs 5 novembre 1943 Narvik 8 novembre 1943 Bergen 4 jours
3 Oblt. Hans-Dieter Mohs 28 décembre 1943 Bergen 7 janvier 1944 Narvik 11 jours
4 Oblt. Hans-Dieter Mohs 8 janvier 1944 Narvik 18 janvier 1944 Skjomenfjord 11 jours
5 Oblt. Hans-Dieter Mohs 25 janvier 1944 Skjomenfjord 2 février 1944 Hammerfest 9 jours
6 Oblt. Hans-Dieter Mohs 15 février 1944 Hammerfest 2 mars 1944 Narvik 17 jours
7 Oblt. Hans-Dieter Mohs 23 mars 1944 Narvik 8 avril 1944 Narvik 17 jours
Oblt. Hans-Dieter Mohs 9 avril 1944 Narvik 12 avril 1944 Bergen 4 jours
Oblt. Hans-Dieter Mohs 3 juin 1944 Bergen 8 juin 1944 Narvik 6 jours
Oblt. Hans-Dieter Mohs 9 juin 1944 Narvik 10 juin 1944 Hammerfest 2 jours
Oblt. Hans-Dieter Mohs 23 juin 1944 Hammerfest 23 juin 1944 Hammerfest 1 jours
8 Oblt. Hans-Dieter Mohs 26 juin 1944 Hammerfest 24 juillet 1944 Harstad 29 jours
Oblt. Hans-Dieter Mohs 24 juillet 1944 Harstad 24 juillet 1944 Narvik 1 jours
Oblt. Hans-Dieter Mohs 27 août 1944 Narvik 28 août 1944 Tromsö 2 jours
Oblt. Hans-Dieter Mohs 28 août 1944 Tromsö 28 août 1944 Hammerfest 1 jours
9 Oblt. Hans-Dieter Mohs 29 août 1944 Hammerfest 5 septembre 1944 Hammerfest 8 jours
Oblt. Hans-Dieter Mohs 6 septembre 1944 Hammerfest 8 septembre 1944 Skjomenfjord 3 jours
10 Oblt. Hans-Dieter Mohs 14 septembre 1944 Skjomenfjord 3 octobre 1944 Narvik 20 jours
11 Oblt. Hans-Dieter Mohs 15 octobre 1944 Narvik 24 novembre 1944 Narvik 41 jours
12 Oblt. Hans-Dieter Mohs 11 décembre 1944 Narvik 20 janvier 1945 Narvik 41 jours 8 366
Kptlt. Hans-Dieter Mohs 22 janvier 1945 Narvik 25 janvier 1945 Trondheim 4 jours
13 Kptlt. Hans-Dieter Mohs 2 avril 1945 Trondheim 13 mai 1945 Loch Eriboll, UK 42 jours
Total 352 jours 8 366 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-956 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Monsun (3 octobre - 3 novembre 1943)
  • Isegrim (8-17 janvier 1944)
  • Werwolf (27 janvier - 1er février 1944)
  • Blitz (24 mars - 5 avril 1944)
  • Trutz (28 juin - 10 juillet 1944)
  • Dachs (1er septembre - 4 septembre 1944)
  • Grimm (14 septembre - 2 octobre 1944)
  • Panther (16 octobre - 10 novembre 1944)
  • Stier (30 décembre 1944 - 8 janvier 1945)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-956 a coulé 1 navire de guerre de 1 190 tonneaux et a détruit 1 navire marchand de 7 176 tonneaux au cours des 13 patrouilles (352 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Convoi Fait Localisation
30 décembre 1944 Tbilisi Drapeau de l'URSS Union Soviétique 7 176 KP-24 Endommagé 69° 56′ N, 32° 29′ E
16 janvier 1945 Dejatelnyj Naval Ensign of the Soviet Union (1950–1991).svg Marine soviétique 1 190 KB-1 Coulé 69° 04′ N, 36° 10′ E

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]