Unterseeboot 576

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unterseeboot 576
Image illustrative de l'article Unterseeboot 576
U-Boot type VIIC

Autres noms U-576
Type U-Boot de type VII.C
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Blohm & Voss - Kiel
N° de coque: 552
Commandé
Quille posée [1]
Lancement
Mise en service
Statut Coulé le 15 juillet 1942
Équipage
Équipage 45 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(Coque pressurisée: 50,50 mètres)
Maître-bau 6,20 m
(Coque pressurisée : 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon Utof 88/45 (220 coups)
1 canon de 20 mm
26 mines TMA
Rayon d'action Surface : 15 170 kilomètres (8 200 nmi) à 10 nœuds
Plongée : 150 kilomètres (80 nmi) à 4 nœuds
Carrière
Port d'attache Saint-Nazaire
Indicatif M - 44 068
Localisation
Coordonnées 34° 51′ 00″ nord, 75° 22′ 01″ ouest

Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique

(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
Unterseeboot 576
Unterseeboot 576

L'Unterseeboot 576 (ou U-576) est un sous-marin allemand (U-Boot) utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale. Il a été coulé par la marine américaine en juillet 1942 près des côtes américaines.

Construction[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-576 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques BBC GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-576 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Le U-576 est lancé le et affecté à la 7. Unterseebootsflottille le 26 juin, sous les ordres du Kapitänleutnant Hans-Dieter Heinicke. Les manœuvres d'entraînement durent jusqu'au 1er septembre. Le 27, le sous-marin part de Kiel et rejoint Kirkenes en Norvège, après une brève escale à Bergen[2].

Le 6 octobre, il part pour sa première patrouille au large, et en revient bredouille après 31 jours de mer. Le 8 novembre, le U-576 rejoint Bergen, avant de partir en patrouille le 11 décembre pour rallier la base sous-marine de Saint-Nazaire en France. Il part pour sa troisième patrouille le 22 janvier 1942. Le 14 février, il coule le navire marchand britannique de 6 946 tonnes Empire String, avant de rentrer à Saint-Nazaire le 28 février[3]. La quatrième patrouille rencontre encore plus de succès : parti le 29 mars pour 49 jours, le sous-marin coule deux navires marchands : un américain de 5 102 tonnes, le Pipestone County, et un norvégien de 1 339 tonnes, le Taborfjell[4].

Le U-576 part pour son dernier voyage le . Le 15 juillet, à une cinquantaine de kilomètres des côtes américaines, il attaque un convoi de navires marchands partis de Norfolk. Il coule un cargo nicaraguayen, le Bluefields, et endommage sérieusement deux autres navires : l'américain Chilore et le panaméen J.A. Mowinckel. Peu après, un hydravion d'escorte Kingfisher de l'United States Navy bombarde l'U-boot, qui est déjà sous le feu d'un navire d'escorte, l'Unicoi. Touché, il coule, emportant avec lui les 45 membres de son équipage[5],[6].

Découverte de l'épave[modifier | modifier le code]

Son épave est découverte par la NOAA le 21 octobre 2014 à la position géographique 34° 51′ N, 75° 22′ O[6], à 30 milles au large du Cap Hatteras et à environ 240 mètres de l'épave du Bluefields.

Commandement[modifier | modifier le code]

Affectations[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
Kptlt. Hans-Dieter Heinicke 27 septembre 1941 Kiel 29 septembre 1941 Bergen 3 jours
Kptlt. Hans-Dieter Heinicke 30 septembre 1941 Bergen 5 octobre 1941 Kirkenes 6 jours
1 Kptlt. Hans-Dieter Heinicke 6 octobre 1941 Kirkenes 5 novembre 1941 Kirkenes 31 jours
Kptlt. Hans-Dieter Heinicke 8 novembre 1941 Kirkenes 12 novembre 1941 Bergen 5 jours
2 Kptlt. Hans-Dieter Heinicke 11 décembre 1941 Bergen 23 décembre 1941 St. Nazaire 13 jours
3 Kptlt. Hans-Dieter Heinicke 20 janvier 1942 St. Nazaire 28 février 1942 St. Nazaire 40 jours 6 946
4 Kptlt. Hans-Dieter Heinicke 29 mars 1942 St. Nazaire 16 mai 1942 St. Nazaire 49 jours 6 441
5 Kptlt. Hans-Dieter Heinicke 16 juin 1942 St. Nazaire 15 juillet 1942 Coulé 30 jours 21 520
Total 177 jours 34 907 t

Note : Kptlt. = Kapitänleutnant

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-576 coula 4 navires marchands totalisant 15 450 tonneaux et endommagea 2 navires marchands totalisant 19 457 tonneaux au cours des 5 patrouilles (177 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage
(GRT)
Convoi Fait[7]
14 février 1942 Empire Spring Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 6 946 ON-63 Coulé
21 avril 1942 Pipestone County Drapeau des États-Unis États-Unis 5 102 Coulé
30 avril 1942 Taborfjell Drapeau de la Norvège Norvège 1 339 Coulé
15 juillet 1942 Bluefields Drapeau du Nicaragua Nicaragua 2 063 KS-520 Coulé
Chilore Drapeau des États-Unis États-Unis 8 310 Endommagé
J.A. Mowinckel Drapeau du Panama Panama 11 147 Endommagé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chris Bishop, historien militaire (trad. Christian Muguet), Les sous-marins de la Kriegsmarine : 1939-1945 : le guide d'identification des sous-marins [« The spellmount submarine identification guide : Kriegsmarine U-boats 1939-1945 »], Paris, Éd. de Lodi, , 192 p. (ISBN 978-2-846-90327-1, OCLC 470721805, notice BnF no FRBNF41298980)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Barthélémy Gaillard, « Un sous-marin nazi retrouvé au fond de l'Atlantique », Europe 1,‎ (lire en ligne)
  • (en) « U-576 », sur Uboat.net