Unterseeboot type XIV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unterseeboot type XIV
Histoire
A servi dans Pavillon de la Kriegsmarine Kriegsmarine
Statut Ravitailleur de sous-marins
Caractéristiques techniques
Type Submersible
Longueur 76,70 m
Maître-bau 11,71 m
Tirant d'eau 6,2 m
Déplacement 1668 t (surface)
1932 t (plongée)
2300 t (total)
Propulsion 2 × moteurs diesel turbocompressés Germaniawerft F46 - 6 cylindres 2 100 à 2 400 kW
2 moteurs électriques SSW Gu343/388-8 de 560 kW
Puissance 4800 ch (surface)
1100 ch (plongée)
Vitesse 14,4-14,9 nœuds (26,7-27,6 km/h) en surface
6,2 nœuds (11,5 km/h) en plongée
Profondeur 240 m
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons 3,7 cm anti-aérien
1 canon 2 cm anti-aérien
Rayon d'action 12 350 milles nautiques (22 870 km) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
55 milles nautiques (102 km) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Autres caractéristiques
Équipage 53 à 60 hommes
Chantier naval Deutsche Werke AG, Kiel (6)
F. Krupp Germaniawerft AG, Kiel (4)

Le Unterseeboot type XIV, ou U-boot type XIV était un type spécial de sous-marin allemand de la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Ces navires sont un développement de l'IXD avec sa longueur réduite à celle du type VIIC. La taille de ces navires et leur utilisation leur ont donné le surnom de Milchkuh (vache à lait).
Ils ont été construits pour servir de ravitailleur de sous-marins de combat dans l'Atlantique et a donc eu aucune puissance offensive, pas de tubes lance-torpilles mais seulement des armes de défense anti-aériennes.

En raison de sa grande taille, le type XIV pouvait ravitailler d'autres sous-marins avec 432 t de carburant, quatorze torpilles stockées dans des containers extérieurs et de la nourriture fraîche qui était conservée dans des réfrigérateurs. En outre, ces sous-marins étaient équipés de boulangeries, afin d'offrir le luxe de pain frais pour les équipages se ravitaillant.

En 1942, les vaches laitières ont permis aux petits sous-marins de type VIIC d'effectuer des raids sur la côte américaine au cours de l'Opération Paukenschlag. Les vaches laitières étaient des cibles prioritaires pour les forces alliées.

Grâce aux méthodes Ultra interceptant des renseignements sur la destination des sous-marins, et, couplé avec l'amélioration de radar allié et la couverture de l'air dans l'Atlantique Nord, les Alliés éliminent la plupart d'entre eux en 1943. À la fin de la guerre, les dix sous-marins type XIV ont été coulés.
Le service sur une vache à lait était particulièrement dangereux; 289 marins ont été tués sur un effectif estimé de 530 à 576 hommes.

Sous-marins construits[modifier | modifier le code]

Bateaux Nbr Chantier naval Construction
U-459 à U-464 6 Deutsche Werke AG, Kiel 1939 - 1941
U-487 à U-490 4 F. Krupp Germaniawerft AG, Kiel 1939 - 1941

10 sous-marins de ce type ont été construits :

  • U-459, construit le 15 novembre 1941, sabordé le 24 juillet 1943[1]
  • U-460, construit le 24 décembre 1941, coulé le 4 octobre 1943[1]
  • U-461, construit le 30 janvier 1942, coulé le 30 juillet 1943[1]
  • U-462, construit le 5 mars 1942, coulé le 30 juillet 1943[1]
  • U-463, construit le 2 avril 1942, coulé le 15 mai 1943[1]
  • U-464, construit le 30 avril 1942, sabordé le 20 août 1942[1]
  • U-487, construit le 21 décembre 1942, coulé le 13 juillet 1943[1]
  • U-488, construit le 1er février 1943, coulé le 26 avril 1944[1]
  • U-489, construit le 8 mars 1943, coulé le 4 août 1943[1]
  • U-490, construit le 27 mars 1943, coulé le 12 juin 1944[2]

14 autres Type XIV ont été planifiés, mais ont été annulés[2]. Trois de ces derniers (U-491, U-492, U-493) ont été construits à 75 % quand le travail a été arrêté et ils ont été détruits en juillet et août 1943[2]. Les 11 autres (U-494 à U-500 (7 sous-marins) et U-2201 à U-2204 (4 sous-marins) n'ont pas été lancés en construction quand ils ont été annulés le 27 mai 1944[2]. Le même jour, Karl Dönitz a interrompu la construction des sous-marins de Type XX[3], ces grands sous-marins de transport n'auraient pas été prêts avant la mi-1945.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i Gröner, Die Deutschen Kriegsschiffe, vol.III, p.118
  2. a, b, c et d Gröner, Die Deutschen Kriegsschiffe, vol.III, p.119
  3. Gröner, Die Deutschen Kriegsschiffe, vol.III, p.123

Liens externes[modifier | modifier le code]