Unterseeboot 624

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 624
Image illustrative de l’article Unterseeboot 624
U-boote type VIIC
Autres noms U-624
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Blohm & Voss - Hambourg
N° de coque : 600
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Ulrich Graf von Soden-Fraunhofen
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Ulrich Graf von Soden-Fraunhofen
Équipage 4 officers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Kiel
St. Nazaire
Indicatif M - 04 328
Localisation
Coordonnées 55° 42′ 00″ nord, 26° 16′ 59″ ouest

Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique

(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
Unterseeboot 624
Unterseeboot 624

L'Unterseeboot 624 ou U-624 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (Blohm & Voss), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Ulrich Graf von Soden-Fraunhofen.

Il fut coulé dans l'Atlantique Nord par l'aviation britannique, en février 1943.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-624 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques BBC GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-624 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 8. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis intégra sa formation de combat dans la 7. Unterseebootsflottille

Le , l'U-436 de la meute allemande Puma repère le convoi HX-212, parti de New York le 18 octobre. Le voyage commence mal, avec une collision entre deux des navires du convoi au large de Halifax le 21 octobre. L'attaque commence le 26 et se prolonge jusqu'au 29, quand les U Boots sont repoussés par des Liberators basés en Islande. Ils ont coulé six navires marchands sans subir de pertes. Le convoi arriva à Liverpool le 2 novembre[1].

L'U-624 a coulé cinq navires du convois, dont trois LTC qui étaient transportés sur le Kosmos II, lorsqu'il est coulé. Déjà touché la veille par une torpille du U-606, il est stoppé par deux premières torpilles du U-624, puis cassé en deux par une troisième et coule à h 5 du matin. Il est l'un des plus gros transports envoyés par le fond au cours du conflit. 117 des 150 marins sont sauvés par le cargo Barrwhin, torpillé à son tour dans la soirée (21 h 18). Les survivants sont recueillis par le HMCS Kenogami (en). Douze hommes du Kosmos et douze hommes du Barrwhin moururent dans ce second naufrage. Certains ont donc connu deux naufrages dans la journée[2].

Le , l'U-521 de la meute allemande Kreuzotter repère le convoi ONS-144, parti de Liverpool le 7 novembre. Le groupe était l'unique meute d'U-boote en opération dans l'Atlantique nord après le retrait de la majeure partie des sous-marins afin de contrer le débarquement alliés en Afrique du Nord (Opération Torch). Le convoi est perdu dans la journée en raison d'une mauvaise visibilité mais il est retrouvé deux jours plus tard. Dans la nuit du 17 novembre, les bateaux commencent à attaquer. Le lendemain, l'U-624 torpille trois navires, deux sont envoyés par le fond et le troisième est fini par l'U-522[3].

L'opération se termina le 19 novembre lorsque le Badger et le Firedrake arrivèrent en renfort et chassèrent les sous-marins. L'U-184 fut coulé lors de cette opération[3]. L'U-624 rentra à Saint-Nazaire le totalisant 41 048 tonneaux de navires coulés, en seulement 56 jours.

Suite à ces succès, Ulrich Graf von Soden-Fraunhofen est promu Kapitänleutnant le .

L'U-624 quitte Saint-Nazaire pour la dernière fois le 7 janvier pour opérer dans l'Atlantique Nord. Le 22 janvier, un des sous-marins de la meute Jaguar repère le convoi SC-117, parti de New York le à destination de Liverpool. Mais des problèmes radio empêchent une attaque générale de la meute et seuls deux retardataires sont coulés par l'U-624 et l'U-413 les 22 et 25 janvier[4]. La victime de l'U-624 était un navire marchand britannique transportant 8 000 tonnes de phosphate. La totalité des 46 hommes d'équipage périrent lors de l'attaque[5]. Les autres navires arrivèrent à destination le 3 février.

L'U-624 a été coulé le dans l'Atlantique Nord à la position 55° 42′ N, 26° 17′ O. Il a été pris au dépourvu lorsqu'il était en surface, alors qu'il transmettait à la base un long rapport sur l'opération du convoi SC 118 (en), attaqué la nuit précédente. C'est un Fortress britannique du No. 220 Squadron RAF (en), opérant de Foyle Port (en), qui a largué des charges de profondeur sur l'U-624, à 55 miles nautiques (102 km) à l'arrière du convoi.

Ce B-17 Mark IIA FL459 du 220e Escadron à coulé l'U-624 et l'U-707 et a endommagé l'U-575 lors de son service dans l'escadron. Les antennes radar ASV II équipés sur le FL459 sont clairement visibles sur le nez et sous l'aile tribord.

Les 45 membres d'équipage décédèrent dans cette attaque.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Ulrich Graf von Soden-Fraunhofen 10 octobre 1942 Kiel 4 décembre 1942 St. Nazaire 56 jours 41 048
2 Kptlt. Ulrich Graf von Soden-Fraunhofen 7 janvier 1943 St. Nazaire 7 février 1943 Coulé 32 jours 5 112
Total 88 jours 46 160 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-624 opéra avec les Rudeltaktik (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Puma (23–29 octobre 1942)
  • Natter (30 octobre – 8 novembre 1942)
  • Kreuzotter (8–24 novembre 1942)
  • Habicht (10–19 janvier 1943)
  • Haudegen (19 janvier – 7 février 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-624 coula 5 navires marchands totalisant 39 855 tonneaux, 3 navires de guerre totalisant 873 tonneaux et endommagea 1 navire marchand de 5 432 tonneaux au cours des 2 patrouilles (88 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Convoi Fait Localisation
29 octobre 1942 HMS LCT-2190 [Trans.]* Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy 291 HX-212 Coulé 54° 40′ N, 29° 00′ O
29 octobre 1942 HMS LCT-2192 [Trans.] Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy 291 HX-212 Coulé 54° 40′ N, 29° 00′ O
29 octobre 1942 HMS LCT-2284 [Trans.] Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy 291 HX-212 Coulé 54° 40′ N, 29° 00′ O
29 octobre 1942 Kosmos II Drapeau de la Norvège Norvège 16 966 HX-212 Coulé 54° 40′ N, 29° 00′ O
29 octobre 1942 Pan-New York Drapeau des États-Unis USA 7 701 HX-212 Coulé 54° 58′ N, 23° 56′ O
18 novembre 1942 President Sergent Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 5 344 ONS-144 Coulé 54° 07′ N, 38° 26′ O
18 novembre 1942 Parismina Drapeau des États-Unis USA 4 732 ONS-144 Coulé 54° 07′ N, 38° 26′ O
18 novembre 1942 Yaka Drapeau des États-Unis USA 5 432 ONS-144 Endommagé 54° 07′ N, 38° 26′ O
25 janvier 1943 Lackenby Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 5 112 SC-117 Coulé 55° 00′ N, 37° 50′ O

*Note : [Trans.] = navire transporté lorsqu'il est coulé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]