Unterseeboot 405

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 405
Image illustrative de l’article Unterseeboot 405
U-Boot type VIIC
Autres noms U-405
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Constructeur Werft Danzig, Dantzig
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Rolf-Heinrich Hopman
Équipage 49 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Déplacement en surface : 769 t
en plongée : 871 t
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel F46
2 moteurs électrique Siemens-Schuckert
Puissance moteur diesel : 2,100-2,400 kW
moteur électrique : 550 kW
Vitesse en surface : 17,7 nœuds (32,8 km/h)
en plongée : 7,6 nœuds (14,1 km/h)
Profondeur 230 mètres
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 × torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
Rayon d'action en surface : 15,700 km (9,800 mi) à 10 nœuds (19 km/h)
en plongée : 150 km (92 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h)
Carrière
Indicatif 106
Localisation
Coordonnées 49° 00′ 00″ nord, 31° 13′ 59″ ouest

Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique

(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
Unterseeboot 405
Unterseeboot 405

L'Unterseeboot 405 ou U-405 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Dantzig (Danziger Werft), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement du Korvettenkapitän Rolf-Heinrich Hopman.

L'U-405 coula 2 navires marchands pour un total de 11 841 tonneaux et trois navires de guerre pour un total de 361 tonneaux au cours des 8 patrouilles qu'il effectua. Le sous-marin a également participé à neuf Rudeltaktik.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-405 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1 400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Siemens-Schuckert GU 343/38-8 produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-405 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre monté à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 49 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Le , au sud-ouest de l'Islande, il coula le liberty ship américain SS Wade Hampton de 7 176 tonneaux du convoi HX 227, en route vers Mourmansk. Lors de son naufrage il transportait des munitions, des armes et des denrées alimentaires. Le même jour, il coula également deux PT boats soviétiques. (RPT-1 et RPT-3).

Neuf jours plus tard, il coula le navire norvégien Bonneville du convoi SC 121 en route vers Liverpool, et le navire de guerre HMS LCT-2341, transportant des barges de débarquement (Landing craft tank).

Lors de sa septième patrouille, seulement deux jours après avoir quitté Saint-Nazaire, il fut attaqué à 19 h 24 dans le golfe de Gascogne par des bombardiers Britanniques Handley Page Halifax du Coastal Command. L'U-Boot fut touché par des bombes provoquant une fuite d'huile qui ne peut être réparé en mer, le capitaine abandonna la patrouille le 12 mai. Pendant son retour, le 18 mai, au nord-ouest du cap Finisterre, l'U-405 fut bombardé à nouveau, cette fois par un bombardier Short S.25 Sunderland Australien, il s'en réchappa sans dommage.

Après quelques réparation, il entama sa huitième et dernière patrouille. Le , le destroyer USS Borie lança des charges de profondeur, ce qui fut remonter le sous-marin. Le destroyer l'éperonna et des échanges de coups de feu eurent lieu. Ce fut un combat naval unique car des armes de petit calibres à très courte portée furent utilisés. Dans la lutte qui s'ensuivit, une dizaine de marins allemands périrent lors de tentatives désespérées d'utiliser le canon de pont de canon de 8,8 cm SK C/35. À ce stade, environ 35 des 49 membres d'équipage furent tués ou perdus en mer. Le Borie fut également gravement endommagé, tandis que le sous-marin était encore capable de manœuvrer à une vitesse réduite malgré la tempête. 

L'équipage du Borie constata que les 14 marins restant signalèrent leurs reddition lorsque le sous-marin commença à couler. L'amiral Hutchins donna l'ordre de cesser le feu. Lorsqu'ils s'apprêtaient à les secourir, le sous-marin coula par la poupe, dut à une mer déchaînée, à la position 49° 00′ N, 31° 14′ O emportant le reste de son équipage, il n'y a pas de survivants.

Le Borie perdit trois officiers et 27 membres d'équipage pendant la bataille. Il fut trop endommagé par l'éperonnage pour être remorqué jusqu'au port. Le jour suivant, l'équipage abandonna le navire et il fut sabordé par l'USS Barry (en) et par une bombe de 500 kg larguée d'un TBF Avenger.

L'USS Borie sabordé, le lendemain de la bataille contre l'U-405, le .

Wolfpacks[modifier | modifier le code]

L'U-405 pris part à neuf Rudeltaktik (meutes de loup) durant sa carrière opérationnelle:

  • Wrangel (11-18 mars 1942)
  • Strauchritter (2-5 mai 1942)
  • Nebelkönig (27 juillet – 14 août 1942)
  • Trägertod (12-18 septembre 1942)
  • Borée (19 novembre – 9 décembre 1942)
  • Neptun (18 février – 3 mars 1943)
  • Westmark (6-11 mars 1943)
  • Siegfried (25-27 octobre 1943)
  • Siegfried 1 (27-30 octobre 1943)

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Navires coulés[modifier | modifier le code]

Date Nom Nationalité Tonnage Sort
28 février 1943 RPT-1 Naval Ensign of the Soviet Union (1950-1991).svg Marine soviétique 35 Coulé
28 février 1943 RPT-3 Naval Ensign of the Soviet Union (1950-1991).svg Marine soviétique 35 Coulé
28 février 1943 Wade Hampton Drapeau des États-Unis États-Unis 7 176 Coulé
9 mars 1943 Bonneville Drapeau de la Norvège Norvège 4 665 Coulé
9 mars 1943 HMS LCT 2341 Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy 291 Coulé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]