Unterseeboot 262

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 262

Autres noms U-262
Type U-Boot de type VII.C
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Bremer Vulkan-Vegesacker Werft - Brême-Vegesack
N° de coque: 27
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Désarmé le 2 avril 1945 à Kiel
Équipage
Équipage 43 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(Coque pressurisée: 50,50 mètres)
Maître-bau 6,20 m
(Coque pressurisée : 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon Utof 88/45 (220 coups)
1 canon de 20 mm
26 mines TMA
Rayon d'action Surface : 15 170 km (8 500 milles nautique) à 10 nœuds
Plongée : 150 km (80 milles nautique) à 4 nœuds
Carrière
Port d'attache Kiel
La Pallice
Flensburg
Indicatif M-45 835

Le Unterseeboot 262 (ou U-262) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VII.C utilisé par la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le 15 avril 1942, l'Unterseeboot 262 reçoit sa formation de base à Kiel au sein de la 5. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis l'U-262 intègre sa formation de combat à la base sous-marine de La Rochelle avec la 3. Unterseebootsflottille. À la suite de l'avance alliée en France et pour éviter sa captivité, il est transféré à partir du dans la 33. Unterseebootsflottille à Flensburg.

L'Unterseeboot 262 a effectué 10 patrouilles dans lesquelles il a coulé trois navires marchands ennemis pour un total de 13 010 tonneaux et un navire de guerre de 925 tonnes au cours de ses 411 jours en mer.

En préparatif de sa première patrouille, l'U-262 quitte le port de Kiel le 8 septembre 1942 sous les ordres de Günter Schiebusch. Après 5 jours en mer, l'U-262 arrive le rejoint au port de Bergen le 12 septembre 1942.

Il réalise sa première patrouille, quittant Bergen le 24 septembre 1942 toujours sous les ordres de Günter Schiebusch.
Le 26 septembre 1942, soit 3 jours après son départ, l'U-Boot est attaqué par deux bombardiers Lockheed Hudson à l'ouest de Bergen. Les 2 avions lui lancent huit grenades sous-marines et lui causent assez de dégâts pour que le commandant de l'U-Boot décide de rompre sa mission.
Après 5 jours en mer, l'U-262 retourne à Bergen qu'il rejoint le 28 septembre 1942[1].

Au cours de sa cinquième patrouille, le 15 avril 1943, alors en observation du convoi HX-233, l'U-Boot se fait tirer dessus au canon et reçoit des charges de profondeur par son escorte. L'U-Boot était en route vers l'Île-du-Prince-Édouard pour recueillir les rescapés d'un plan d'évasion planifié du camp de prisonniers de l'île (Opération Elster (en)). L'U-boot se dégage des attaques de l'escorte du convoi et arrive au rendez-vous, mais les prisonniers de guerre évadés ne se sont pas présentés[2],[3].

Dans sa sixième patrouille, l'U-262 subit le 8 août 1943 au matin au milieu de l'Atlantique au sud du Groenland une attaque d'aéronefs. Les conditions météorologiques sont sévères et l'U-262 est en attente de ravitaillement à partir du U-664 tandis que l'U-760 ait été fourni. À 10 heures 11 minutes, une équipe de 2 avions constituée d'un bombardier-torpilleur Grumman TBF Avenger et d'un chasseur Grumman F4F Wildcat du porte-avions d'escorte USS Card repère les U-Boots et attaque l'U-262. Le Wildcat mitraille l'U-Boot tandis que l'Avenger tente de lui larguer des charges de profondeur, mais un tir au but des armes anti-aérienne de l'U-Boot dans la soute à bombes, endommage le mécanisme de libération et met la radio hors service. Lors du deuxième passage, l'Avenger est encore une fois touché par la flak et la fixation d'un réservoir de carburant sur l'aile droite se casse. Deux grenades anti sous-marines sont lancées manuellement, causant de graves dommages, mais le pilote est contraint de larguer une torpille à tête chercheuse Fido et de réaliser un amerrissage forcé. Le radio coule avec l'Avenger, mais le pilote et le tireur sont repris dans l'après-midi par l' USS Barry après avoir été repéré par les autres aéronefs du porte-avions d'escorte. Le Wildcat est également abattu par l'U-262 lors d'un autre passage de mitraillage et s'écrase en mer, tuant son pilote. L'U-262 est contraint d'abandonner la patrouille en raison des dommages subis[4].

Le 18 août 1944, soit 6 jours avant sa prochaine patrouille, la base sous-marine de La Rochelle (La Pallice) en France subit un raid aérien blessant ou tuant 3 membres d'équipage de l'U-262.

Pour sa dixième et dernière patrouille, il quitte La Rochelle le 23 août 1944 sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Helmut Wieduwilt. Après 75 jours en mer, l'U-262 arrive à la base de Flensburg en Allemagne qu'il atteint le 5 novembre 1944.

En décembre 1944, l'U-262 subit un bombardement au port de Gotenhafen. Il est retiré du service et désarmé à Kiel le 2 avril 1945, puis ferraillé en 1947.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

  • Günter Schiebusch du 15 avril au 26 octobre 1942
  • Oberleutnant zur See Siegfried Atzinger de septembre à octobre 1942
  • Kapitänleutnant Heinz Franke du 26 octobre 1942 au 25 janvier 1944
  • Oberleutnant zur See Helmut Wieduwilt du 25 janvier au 24 novembre 1944
  • Kapitänleutnant Karl-Heinz Laudahn du 25 novembre 1944 au 2 avril 1945

Nota: Les noms de commandants sans indication de grade signifie que leur grade n'est pas connu avec certitude à notre époque (2013) à la date de la prise de commandement.

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
Günter Schiebusch 8 septembre 1942 Kiel 12 septembre 1942 Bergen 5 jours
1 Günter Schiebusch 24 septembre 1942 Bergen 28 septembre 1942 Bergen 5 jours
2 Günter Schiebusch 3 octobre 1942 Bergen 9 octobre 1942 Narvik 7 jours
3 Oblt. Heinz Franke 5 novembre 1942 Narvik 9 décembre 1942 La Pallice 35 jours 8 103
4 Oblt. Heinz Franke 16 janvier 1943 Kiel 15 février 1943 La Pallice 31 jours 2 864
5 Oblt. Heinz Franke 27 mars 1943 La Pallice 25 mai 1943 La Pallice 60 jours
6 Kptlt. Heinz Franke 24 juillet 1943 La Pallice 2 septembre 1943 La Pallice 41 jours
7 Kptlt. Heinz Franke 14 octobre 1943 Narvik 7 décembre 1943 La Pallice 55 jours 2 968
8 Oblt. Helmut Wieduwilt 3 février 1944 La Pallice 29 avril 1944 La Pallice 87 jours
9 Oblt. Helmut Wieduwilt 6 juin 1944 La Pallice 15 juin 1944 La Pallice 10 jours
10 Oblt. Helmut Wieduwilt 23 août 1944 La Pallice 5 novembre 1944 Flensburg 75 jours
Total 411 jours 13 935 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant
Nota: Les noms de commandants sans indication de grade signifie que leur grade n'est pas connu avec certitude à notre époque (2013) à la date de la prise de commandement.

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-262 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle:

  1. Kreuzotter (15 novembre 1942 - 22 novembre 1942)
  2. Drachen (22 novembre 1942 - 26 novembre 1942)
  3. Landsknecht (19 janvier 1943 - 28 janvier 1943)
  4. Pfeil ( - 7 février 1943)
  5. Without name (15 avril 1943 - 18 avril 1943)
  6. Schill (25 octobre 1943 - 16 novembre 1943)
  7. Schill 1 (16 novembre 1943 - 22 novembre 1943)
  8. Weddigen (22 novembre 1943 - 29 novembre 1943)
  9. Preussen (22 février 1944 - 22 mars 1944)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 262 a coulé 3 navires marchands ennemis pour un total de 13 010 tonneaux et un navire de guerre de 925 tonnes au cours des 10 patrouilles (406 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom du navire Nationalité Convoi Tonnage Fait[5]
18 novembre 1942 HNoMS Montretia Drapeau de la Norvège Norvège ONS-144 925 Coulé
26 juillet 1942 Ocean Crusader Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni HX-216 7 178 Coulé
6 février 1943 Zagloba Drapeau de la Pologne Pologne SC-118 2 864 Coulé
31 octobre 1943 Hallfried Drapeau de la Norvège Norvège SL-138 2 968 Coulé

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sources : Blair, vol 2, page 23.
  2. Blair, vol 2, page 226
  3. http://www.powell-pressburger.org/Reviews/41_49P/49P_08.html
  4. Sources : Franks/Zimmerman
  5. http://uboat.net/boats/successes/u262/html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]