Unterseeboot 223

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 223

Autres noms U-223
Type U.Boot de type VII.C
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Friedrich Krupp Germaniawerft AG - Kiel
N° de coque: 653
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Coulé au large de Palerme
Équipage
Équipage 50 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(Coque pressurisée: 50,50 mètres)
Maître-bau 6,20 m
(Coque pressurisée: 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon Utof 88/45 (220 coups)
1 canon de 20 mm
26 mines TMA
Rayon d'action Surface: 15 170 km (8 500 milles nautique) à 10 nœuds
Plongée: 150 km (80 milles nautique) à 4 nœuds
Carrière
Port d'attache Saint-Nazaire en France
Toulon en France
Indicatif M-01 671
Localisation
Coordonnées 38° 48′ nord, 14° 10′ est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Unterseeboot 223
Unterseeboot 223

Le Unterseeboot 223 (ou U-223) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VII.C utilisé par la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le 6 juin 1942, l'Unterseeboot 223 reçoit sa formation de base à Danzig en Pologne au sein de la 8. Unterseebootsflottille jusqu'au , l'U-223 intègre sa formation de combat à Saint-Nazaire en France avec la 6. Unterseebootsflottille avant de rejoindre le la 29. Unterseebootsflottille basé à Toulon en France.

Il réalise sa première patrouille, quittant le port de Kiel le 12 janvier 1943 sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Karl-Jürg Wächter. Après 54 jours de mer et un palmarès de 12 navires coulés pour un total de 12 556 tonneaux, l'U-223 rejoint Saint-Nazaire qu'il atteint le 6 mars 1943.

L'Unterseeboot 223 a effectué 6 patrouilles dans lesquelles il a coulé 12 navires marchands pour un total de 12 556 tonneaux, 1 navire de guerre de 1 935 tonnes et a endommagé un navire marchand de manière irrécupérable de 4 970 tonneaux et 1 navire de guerre de manière irrécupérable de 1 300 tonnes au cours de 196 jours en mer.

Le , l'U-223 subit une première attaque par le destroyer britannique HMS Hesperus qui lui lance des charges de profondeur l'obligeant à faire surface. Le destroyer l'éperonne et deux hommes d'équipage sont perdus en mer, l'un d'eux est secouru par l'U-359 et est muté de nouveau sur l'U-223 3 jours plus tard, ce dernier étant parvenu à s'échapper du destroyer. L'U-223, dans l'impossibilité de plongée, rentre à son port le 24 mai, mais ne repartira pas avant le 14 septembre, pour cause de réparation.

Sa sixième patrouille le fait quitter le port de Toulon le 16 mars 1944 toujours sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Peter Gerlach. Après 15 jours en mer et le succès d'un navire coulé de 1 935 tonneaux, l'U-223 est attaqué de nouveau et coulé le dans la Méditerranée au nord de Palerme en Sicile à la position géographique de 38° 48′ N, 14° 10′ E par des charges de profondeur et des coups de canons tirées par les destroyers britanniques HMS Laforey, HMS Tumult, HMS Hambledon et HMS Blencathra.
Il n'y aura que 27 survivants sur les 50 hommes de l'équipage.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Karl-Jürg Wächter 12 janvier 1943 Kiel 6 mars 1943 Saint-Nazaire 54 jours 12 556
2 Oblt. Karl-Jürg Wächter 15 avril 1943 Saint-Nazaire 24 mai 1943 Saint-Nazaire 40 jours
3 Kptlt. Karl-Jürg Wächter 14 septembre 1943 Saint-Nazaire 16 octobre 1943 Toulon 33 jours 4 970
4 Kptlt. Karl-Jürg Wächter 20 novembre 1943 Toulon 17 décembre 1943 Toulon 28 jours 1 300
5 Oblt. Peter Gerlach 19 janvier 1944 Toulon 12 février 1944 Toulon 25 jours
6 Oblt. Peter Gerlach 16 mars 1944 Toulon 30 mars 1944 Coulé 15 jours 1 935
Total 195 jours 20 761 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-223 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle:

  1. Haudegen (26 janvier 1943 - 2 février 1943)
  2. Nordsturm (2 février 1943 - 9 février 1943)
  3. Haudegen (9 février 1943 - 15 février 1943)
  4. Taifun (15 février 1943 - 20 février 1943)
  5. Amsel (22 avril 1943 - 3 mai 1943)
  6. Amsel 2 (3 mai 1943 - 6 mai 1943)
  7. Elbe (7 mai 1943 - 10 mai 1943)
  8. Elbe 2 (10 mai 1943 - 12 mai 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 223 a coulé 12 navires marchands pour un total de 12 556 tonneaux, 1 navire de guerre de 1 935 tonnes et a endommagé un navire marchand de manière irrécupérable de 4 970 tonneaux et 1 navire de guerre de manière irrécupérable de 1 300 tonnes au cours des 6 patrouilles (195 jours en mer) qu'il effectua.

Date Navire Pavillon Tonnage Fait[1]
3 février 1942 USAT Dorchester Drapeau des États-Unis USA 5 649 Coulé
23 février 1942 Winkler Drapeau du Panama Panama 6 907 Coulé
2 octobre 1943 Stanmore Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 4 970 Endommagé - Irrécupérable
11 décembre 1943 HMS Cuckmere Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 1 300 Endommagé - Irrécupérable
30 mars 1943 HMS Laforey Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 1 935 Coulé

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chris Bishop, historien militaire (trad. Christian Muguet), Les sous-marins de la Kriegsmarine : 1939-1945 : le guide d'identification des sous-marins [« The spellmount submarine identification guide : Kriegsmarine U-boats 1939-1945 »], Paris, Éd. de Lodi, , 192 p. (ISBN 978-2-846-90327-1, OCLC 470721805, notice BnF no FRBNF41298980)