Islay (Écosse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Islay.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Isay.
Islay
Ìle (gd)
Carte topographique d'Islay.
Carte topographique d'Islay.
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Archipel Hébrides intérieures
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 55° 46′ 00″ N 6° 09′ 00″ O / 55.766667, -6.15 ()55° 46′ 00″ N 6° 09′ 00″ O / 55.766667, -6.15 ()  
Superficie 619,56 km2
Point culminant Beinn Bheigeir (491 m)
Géologie Île continentale
Administration
Nation constitutive Écosse
Council Area Argyll and Bute
Démographie
Population 3 457 hab. (2001)
Densité 5,58 hab./km2
Plus grande ville Bowmore
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0

Géolocalisation sur la carte : Argyll and Bute

(Voir situation sur carte : Argyll and Bute)
Islay
Islay

Géolocalisation sur la carte : Écosse

(Voir situation sur carte : Écosse)
Islay
Islay

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Islay
Islay
Îles du Royaume-Uni

Islay (prononcé [ˈaɪlə], en gaélique écossais Ìle, [ˈiːʎə]) est l'île la plus méridionale de l'archipel des Hébrides, en Écosse. Surnommée « la reine des Hébrides », elle est située à 27 kilomètres à l'ouest de la côte britannique. La capitale de l'île est Bowmore qui, outre sa distillerie fondée en 1779, possède la curieuse église ronde de Killarow.

La population d'Islay dépasse juste les 3 000 habitants pour une superficie de 619,56 km2. L'activité principale de l'île consiste en la production de whisky de malt réputés et qui sont connus pour leur goût prononcé de tourbe.

Islay abrite de nombreuses espèces d'oiseaux, en particulier de bernaches. La Royal Society for the Protection of Birds (RSPB) a ouvert un centre d'information dans la réserve naturelle du Loch Gruinart, ouvert toute l'année.

Islay est connue également pour ses « plages surélevées » dues à la décompression des terrains libérés du poids des glaces de la dernière glaciation.

L'île possède un aéroport et une liaison aérienne quotidienne avec Glasgow. Elle est également reliée par ferry à Scallasaig (Colonsay), Kennacraig (presqu'île de Kintyre) et à l'île voisine de Jura.

Géographie[modifier | modifier le code]

Image satellite d'Islay.
Le Loch Gruinart forme une profonde indentation sur la côte nord d'Islay. Au fond, dans les nuages, on distingue l'un des trois Paps of Jura.

Topographie[modifier | modifier le code]

L'extrémité sud-ouest de l'île est une grande région rocheuse surnommée le Oa. Le bras nord-ouest de l'île est lui appelé Rhinns of Islay, ce qui signifie « les promontoires d'Islay » en gaélique écossais. De nombreux lochs existent sur l'île dont Loch Finlaggan, Loch Gruinart, Loch Gorm, Loch Indaal, Loch Ballygrant et Loch Allan.


Il n'y a pas de Munro sur Islay ou Jura, le plus haut sommet étant le Beinn Bheigier, une Marilyn qui domine l'île du haut de ses 491 mètres.

Climat[modifier | modifier le code]

L'influence du Gulf Stream entraîne un climat plus doux sur l'île que dans l'Écosse continentale. Il neige rarement et les gelées sont légères et éphémères. Il n'est donc pas rare de voir des plantes exotiques pousser dans les jardins. Cependant, les vents violents d'hiver qui balaient l'Atlantique soufflent parfois sur l'île, rendant l'hiver difficile et retardant fréquemment le ferry et les liaisons aériennes vers le reste de l'Écosse. Le climat tend à devenir plus agréable autour de Pâques, un état qui se prolonge jusqu'en septembre.

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de l'île se concentre principalement dans les villages de Bowmore, Port Ellen et Port Charlotte. D'autres petits villages comme Portnahaven, Bridgend et Port Askaig existent aussi, mais le reste de l'île est peu peuplé et essentiellement agricole.

Le gaélique est la langue originelle de l'île[1].

On trouve à Islay des truites fario reconnues comme faisant partie des meilleures d'Europe. Les truites arc-en-ciel n'ont en effet pas été importées sur l'île ce qui a permis aux farios de maintenir leur domination sur les écosystèmes d'eau douce. En 2003, le concours européen de la pêche a eu lieu dans cinq des lochs de l'île. De nombreux îliens pêchent dans les rivières et les lochs et entretiennent les berges pour la pêche. La pêche en mer est également populaire en particulier au-dessus des nombreuses épaves qui gisent autour de la côte.

Économie[modifier | modifier le code]

Les trois mille habitants d'Islay vivent essentiellement de l'élevage, de l'industrie laitière et du tourisme écologique[réf. nécessaire].

Production la plus célèbre de l'île, le whisky n'en est pas la principale ressource. L'île compte cependant 8 distilleries en fonctionnement :

Carte des distilleries d'Islay

Bowmore est la première distillerie d'Islay et l'une des plus anciennes de toute l'Écosse depuis 1779. Les méthodes de production de Bowmore sont marquées par l'utilisation de sa propre orge sur aire et l'utilisation de l'eau du fleuve, riches en notes tourbées. Cette même tourbe chauffe le four de séchage du malt avant brassage. Le liquide est ensuite élevé dans des fûts de chêne ayant servi à la maturation de Porto, de Xérès ou de vin de Bordeaux. À ce titre, Bowmore est l'une des premières distilleries à promouvoir ce procédé, le bois neuf étant trop astringent. Entreposés dans des chais situés en dessous du niveau de la mer, les fûts vieillissent au contact des embruns.

L'emplacement de l'île, qui l'expose aux forces de l'Atlantique Nord, l'a conduit à être le site du premier parc hydrolien commercial du monde. Celui-ci a été conçu et construit par Wavegen et des chercheurs de l'Université Queen's de Belfast, et soutenu financièrement par l'Union Européenne. Nommé Limpet 500 (Land Installed Marine Powered Energy Transformer), il fournit un demi-mégawatt d'électricité à l'île.

La plus grande ferme à vagues exploitant l'énergie houlomotrice, Islay LIMPET, est installée sur la côte occidentale d'Islay, à 1,3 kilomètres de Portnahaven. D'une puissance de 500 kW, elle est construite en 2000 par la société écossaise Wavegen, filiale de l'allemande Voith.

Transports[modifier | modifier le code]

Carte des transports sur l'île.

La plupart des routes de l'île sont à voie unique avec des endroits aménagés pour permettre aux voitures de se croiser. Les deux routes principales sont la A846 qui relie Ardbeg à Port Askaig en passant par Port Ellen et Bowmore, et la A847 qui longe la côte est des Rhinns. L'île dispose de son propre service d'autobus fourni par Ben Mundell sous le nom d'Islay Coaches.

L'île possède son propre aéroport, le Glenegedale Airport qui dessert celui de Glasgow.

Il existe aussi une liaison régulière par ferry de Port Ellen et de Port Askaig vers Kennacraig[2], en un peu plus de deux heures. Les mercredi d'été, il est également possible de rejoindre Scalasaig sur Colonsay et Oban au départ de Port Askaig. Ces services sont gérés par l'entreprise Caledonian MacBrayne. Un autre ferry relie également Port Askaig à la ville de Feolin sur Jura.

Notes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]