Unterseeboot 763

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 763
Image illustrative de l’article Unterseeboot 763
U-boot type VIIC
Autres noms U-763
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Constructeur Kriegsmarinewerft
Chantier naval Wilhelmshaven
N° de coque : 146
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Ernst Cordes
Statut Détruit le
Équipage
Commandant Ernst Cordes
Kurt Braun
Karl-Heinz Schröter
Équipage 4 officiers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Kiel
La Pallice
Indicatif M - 51 254

L'Unterseeboot 763 ou U-763 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Wilhelmshaven (Kriegsmarinewerft), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Ernst Cordes.

Il fut détruit à Königsberg, en janvier 1945.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-763 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Brown, Boveri & Cie GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h).
L'U-763 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 8. Unterseebootsflottille jusqu'au 31 octobre 1943, puis il intégra sa formation de combat dans la 3. Unterseebootsflottille. À partir du 1er octobre 1944, il fut affecté dans la 33. Unterseebootsflottille puis dans la 24. Unterseebootsflottille comme formation d'entrainement des équipages.

Il quitte Kiel en Allemagne pour sa première patrouille sous les ordres du Kapitänleutnant Ernst Cordes le 14 décembre 1943. L'U-763 est utilisé à des fonctions d'observations météorologiques tout au long de cette patrouille. C'est le premier bateau à être équipé d'un radar de recherche Hohentwiel. Craignant que l'aviation alliée puisse détecter son rayonnement, le commandant ne l'utilise pas dans les zones dangereuses (zone GIUK et Golfe de Gascogne). Sur la route du retour, il est attaqué le 4 février par un avion britannique puis le lendemain, dans le Golfe de Gascogne, par un Halifax du Sqn 502. L'avion est abattu[1].

Sa deuxième patrouille d'une durée de 9 jours, l'emmène dans le Golfe de Gascogne.

L'U-763 quitte La Pallice le 10 juin 1944 pour la Manche. L'U-763 est maintenant équipé d'un Schnorchel. Durant la nuit du 22 au 23 juin 1944, il attaque sans succès un groupe de recherche avec deux torpilles. Dans la soirée du 5 juillet 1944, il attaque le convoi ETC 26 au nord-est de la Pointe de Barfleur. Dans la soirée, le sous-marin envoie par le fond un navire marchand norvégien. Plus tard, le soir même, il lance des attaques infructueuses sur deux navires et un destroyer, après quoi il est chassé pendant 30 heures. L'équipage a du mal à respirer dans l'air vicié du bord. Pendant la période où il reste en plongée, 364 charges de profondeur sont dénombrées, dont 252 dans le proche voisinage du bateau. Quand les attaques cessent, le commandant est incapable de calculer sa position, le bateau ayant dérivé[1].
Dans les premières heures du 8 juillet 1944, il refait surface pour faire le point et à partir d'observations de navires de guerre ancrés, l'équipage se rend compte qu'ils sont à proximité de la base de la Royal Navy à Spithead. L'U-763 plonge de nouveau et reste sur le fond jusqu'à la journée du 9 juillet 1944. Il s'éloigne en fin d'après-midi et atteint les eaux profondes. Deux jours plus tard, il attaque sans un succès un destroyer d'escorte au sud-sud-ouest de Plymouth[1]. Le sous-marin fait ensuite route vers la France qu'il atteint le 15 juillet 1944.

En août 1944, le Leutnant Kurt Braun prend le commandement de l'U-763.

Le 9 août, le sous-marin fait une sortie en mer de 6 jours.

Pour sa quatrième patrouille, l'U-763 quitte La Pallice le 23 août pour un transit vers la Norvège. Il est l'un des 18 bateaux qui quittent les bases françaises à partir de la mi-août 1944. Approchant de Bergen, il est repéré en surface le 24 septembre 1944 par un Leigh light Liberator du Sqn 224. Le submersible ne prend aucunes mesures d'évitement et n'ouvre pas le feu contre l'appareil. Des charges de profondeur sont lancées, la poupe de l'U-763 se soulève hors de l'eau, puis le bateau disparait à la vue[1]. Il arrive endommagé à Bergen.

Le 6 octobre 1944, le sous-marin quitte Bergen pour Flensburg (Allemagne). Deux jours plus tard, il est endommagé par mine dans le Skagerrak.

Il part ensuite à Königsberg pour y effectuer des réparations.

L'U-763 est détruit le 29 janvier 1945 au chantier naval de Schichau à Königsberg avoir été gravement endommagé à la position 54° 42′ N, 20° 32′ E, par les bombes lors d'un raid aérien soviétique le 24 janvier.

La quasi-totalité des membres d'équipage furent transférés sur l'U-1195, qui coula corps et biens en avril 1945.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Ernst Cordes 14 décembre 1943 Kiel 7 février 1944 La Pallice 56 jours
2 Kptlt. Ernst Cordes 19 mars 1944 La Pallice 27 mars 1944 La Pallice 9 jours
3 Kptlt. Ernst Cordes 10 juin 1944 La Pallice 15 juillet 1944 Brest 36 jours 1 927
Ltn. Kurt Braun 9 août 1944 Brest 14 août 1944 La Pallice 6 jours
4 Ltn. Kurt Braun 23 août 1944 La Pallice 25 septembre 1944 Bergen 34 jours
Ltn. Kurt Braun 6 octobre 1944 Bergen 11 octobre 1944 Flensburg 6 jours
Total 135 jours 1 927 t

Note : Kptlt. = Kapitänleutnant - Ltn. = Leutnant zur See

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-763 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Rügen 3 (28-31 décembre 1943)

Navire coulé[modifier | modifier le code]

L'U-763 a coulé 1 navire marchand de 1 927 tonneaux au cours des 4 patrouilles (135 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Convoi Fait Localisation
5 juillet 1944 Glendinning Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 1 927 FTC-27 Coulé 50° 32′ N, 0° 22′ O

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]