Unterseeboot 283

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unterseeboot 283
Autres noms U-283
Type U-Boot de type VII.C
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Bremer Vulkan-Vegesacker Werft - Brême-Vegesack
N° de coque: 48
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Coulé le 11 février 1944 au large des Îles Féroé
Équipage
Équipage 49 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(Coque pressurisée: 50,50 mètres)
Maître-bau 6,20 m
(Coque pressurisée : 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon Utof 88/45 (220 coups)
1 canon de 20 mm
26 mines TMA
Rayon d'action Surface : 15 170 km (8 500 milles nautique) à 10 nœuds
Plongée : 150 km (80 milles nautique) à 4 nœuds
Carrière
Port d'attache Danzig
Indicatif M-50 857

Le Unterseeboot 283 (ou U-283) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VII.C utilisé par la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le , l'Unterseeboot 283 reçoit sa formation de base à Danzig au sein de la 8. Unterseebootsflottille jusqu'au sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Heinz-Günther Scholz jusqu'à sa passation de commandement à l'Oberleutnant zur See Günter Ney le , puis l'U-283 intègre sa formation de combat à la base sous-marine de Brest avec la 9. Unterseebootsflottille, base qu'il n'atteindra jamais.

L'Unterseeboot 283 a effectué 1 patrouille dans laquelle il n'a ni coulé, ni endommagé de navire au cours des 30 jours en mer.

Il réalise sa première patrouille, quittant Kiel le 13 janvier 1944 sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Günter Ney.
Le 10 février 1944 à 21 heures et 10 minutes, l'U-283 repousse une attaque aérienne avec ses armes anti-aériennes (flak). L'U-Boot signale l'attaque à son quartier général, mais sans faire valoir que l'avion avait été abattu. L'attaquant était apparemment un bombardier Vickers Wellington britannique (RAF Squadron 612) qui a été signalé par les allemands touché par la flak et avec des problèmes de moteur à la fin de l'attaque, mais qui a été porté disparu par la suite avec ses six membres d'équipage à bord[1]. Après 30 jours en mer, l'U-283 est coulé le 11 février 1944 au sud-ouest des Îles Féroé à la position géographique de 60° 45′ N, 12° 50′ O par des charges de profondeur lancées du bombardier Vickers Wellington canadien (RCAF Squadron 407/D). Les 49 membres d'équipage meurent dans cette attaque.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

  • Oberleutnant zur See Heinz-Günther Scholz du 31 mars au 15 août 1943
  • Oberleutnant zur See Günter Ney du 16 août 1943 au 11 février 1944

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Günter Ney 13 janvier 1944 Kiel 11 février 1944 Coulé 30 jours
Total 30 jours 0 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-283 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle:

  1. Stürmer (27 janvier 1944 - 3 février 1944)
  2. Igel 1 (3 février 1944 - 11 février 1944)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 283 n'a ni coulé, ni endommagé de navire ennemi au cours de l'unique patrouille (30 jours en mer) qu'il effectua[2].

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. Sources: Franks/Zimmerman
  2. http://uboat.net/boats/u283/html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « German submarine U-283 » (voir la liste des auteurs).
  • Chris Bishop, historien militaire (trad. Christian Muguet), Les sous-marins de la Kriegsmarine : 1939-1945 : le guide d'identification des sous-marins [« The spellmount submarine identification guide : Kriegsmarine U-boats 1939-1945 »], Paris, Éd. de Lodi, , 192 p. (ISBN 978-2-846-90327-1, OCLC 470721805, notice BnF no FRBNF41298980)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]