Unterseeboot 957

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 957
Image illustrative de l’article Unterseeboot 957
U-boot type VIIC
Autres noms U-957
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Constructeur Blohm + Voss
Chantier naval Hambourg
N° de coque : 157
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Franz Saar
Statut Détruit le
Équipage
Commandant Franz Saar
Gerd Schaar
Tönshoff
Équipage 4 officiers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Kiel
Narvik
Hammerfest
Indicatif M - 50 029

L'Unterseeboot 957 ou U-957 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (Blohm + Voss), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement du Leutnant zur See Franz Saar.

Il est mis au rebut en octobre 1944.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-957 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1 400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Brown, Boveri & Cie GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h).

L'U-957 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) et embarquait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 5. Unterseebootsflottille jusqu'au , il intégra sa formation de combat dans la 3. Unterseebootsflottille, dans la 11. Unterseebootsflottille puis dans la 13. Unterseebootsflottille à partir du .

Le , le commandant Franz Saar décède lors d'un accident de plongée en mer Baltique.

Durant toute sa carrière, l'U-957 sera attaché dans divers ports norvégiens.

L'U-957 rencontre son premier succès le  lorsqu'il envoie par le fond un navire marchand britannique et un bateau armé américain du convoi JW-56A en mer de Barents, au nord de Nordkapp.

Déjà endommagé quelques heures avant par l'U-360, le Fort Bellingham a été achevé d'une torpille T-3 par l'U-957, à h 53 du matin. Trente-sept hommes décédèrent dans cette attaque. Vingt-trois membres d'équipage, sept canonniers ont été secourus par le HMS Offa (G29) (en) et deux autres canonniers ont été faits prisonniers par l'U-957[1].

Sa deuxième victime est le PT boat américain USS PTC-38, qui était transporté sur le pont du cargo Andrew G. Curtin jusqu'à ce qu'il est coulé par l'U-716 le à h 20. À h 59, l'USS PTC-38 à la dérive avec 2 hommes à bord est finalement repéré et coulé par l'U-957 avec son canon de 20 mm[2].

L'U-957 renoue avec le succès pendant la nuit du  lorsqu'il coule un navire de surveillance soviétique en mer de Kara. Seuls quatre survivants sur les dix-huit hommes d'équipage sont secourus par le sous-marin. Ils furent débarqués le 3 septembre à Hammerfest[3].

Il reprend la mer pour sa septième et dernière patrouille le , opérant toujours dans les eaux Arctiques. Le à h 12, l'U-957 torpille et coule la corvette soviétique Brilliant (No 29) (en) au nord de l'île de Kravkov, malgré une très mauvaise visibilité. Le navire escortait le convoi VD-1 lorsqu'il fut attaqué et coulé en seulement deux minutes.
La corvette soviétique Rubin (No 28) (en) et le dragueur de mines T-120 furent envoyés sur zone pour secourir d’éventuels survivants. Seul un homme qui décéda peu après fut remonté à bord du dragueur de mine. Aucun des 64 marins ne survécurent au naufrage. Le 24 septembre, le T-120 fut torpillé et coulé par l'U-739[4].
Du 24 au , l'U-957 bombarde une station radio en Nouvelle-Zemble en compagnie de l'U-711 et de l'U-739.

Sa carrière prend fin le  après avoir été endommagé par la banquise en mer de Kara. Il est détruit et cannibalisé le à Narvik à la position 68° 25′ N, 17° 24′ O. Sa coque servit de pièces de rechange.

Le reste du sous-marin fut probablement sabordé à Skjömenfjord en mai 1945.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Gerd Schaar 14 décembre 1943 Kiel 12 janvier 1944 Narvik 30 jours
2 Oblt. Gerd Schaar 24 janvier 1944 Narvik 2 février 1944 Hammerfest 10 jours 7 207
3 Oblt. Gerd Schaar 6 février 1944 Hammerfest 20 février 1944 Narvik 15 jours
Oblt. Gerd Schaar 22 février 1944 Narvik 25 février 1944 Hammerfest 4 jours
4 Oblt. Gerd Schaar 26 février 1944 Hammerfest 4 mars 1944 Bergen 8 jours
Oblt. Gerd Schaar 29 avril 1944 Bergen 2 mai 1944 Narvik 4 jours
5 Oblt. Gerd Schaar 11 mai 1944 Narvik 8 juin 1944 Narvik 29 jours
Oblt. Gerd Schaar 14 juin 1944 Narvik 15 juin 1944 Tromsö 2 jours
Oblt. Gerd Schaar 23 juin 1944 Tromsö 23 juin 1944 Tromsö 1 jours
Oblt. Gerd Schaar 26 juin 1944 Tromsö 28 juin 1944 Tromsö 3 jours
Oblt. Gerd Schaar 2 juillet 1944 Tromsö 3 juillet 1944 Narvik 2 jours
Oblt. Gerd Schaar 18 juillet 1944 Narvik 20 juillet 1944 Hammerfest 3 jours
6 Oblt. Gerd Schaar 23 juillet 1944 Hammerfest 3 septembre 1944 Hammerfest 43 jours 411
7 Oblt. Gerd Schaar 7 septembre 1944 Hammerfest 3 octobre 1944 Narvik 27 jours 550
Oblt. Gerd Schaar 6 octobre 1944 Narvik 8 octobre 1944 Trondheim 3 jours
Oblt. Gerd Schaar 17 octobre 1944 Trondheim 21 octobre 1944 Narvik 5 jours
Total 189 jours 8 168 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-957 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • Eisenbart (24 décembre 1943 - 5 janvier 1944)
  • Isegrim (5-11 janvier 1944)
  • Werwolf (27 janvier - 1er février 1944)
  • Werwolf (7-19 février 1944)
  • Trutz (11 mai - 7 juin 1944)
  • Greif (3 août - 1er septembre 1944)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-957 a coulé 1 navire marchand de 7 153 tonneaux et 3 navires de guerre totalisant 1 015 tonneaux au cours des 7 patrouilles (189 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Convoi Fait Localisation
26 janvier 1944 Fort Bellingham Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 7 153 JW-56A Coulé 73° 25′ N, 25° 10′ E
USS PTC-38 Flag of the United States (1912-1959).svg US Navy 54 Coulé 73° 22′ N, 24° 15′ E
26 août 1944 Nord Naval Ensign of the Soviet Union (1950-1991).svg Marine soviétique 411 - Coulé 75° 35′ N, 89° 50′ E
23 septembre 1944 Brilliant (No 29) Naval Ensign of the Soviet Union (1950-1991).svg Marine soviétique 550 VD-1 Coulé 76° 10′ N, 87° 45′ E

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]