Unterseeboot 450

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 450
Image illustrative de l’article Unterseeboot 450
U-Boot type VIIC
Autres noms U-450
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Schichau-Werke, Dantzig
N° de coque : 1521
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Kurt Böhme
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Kurt Böhme
Équipage 4 officers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Déplacement en surface : 769 t
en plongée : 871 t
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance moteur diesel : 2,100 - 2,400 kW
moteur électrique : 550 kW
Vitesse en surface : 17,7 nœuds (32,8 km/h)
en plongée : 7,6 nœuds (14,1 km/h)
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action en surface : 15 700 km (9 800 mi) à 10 nœuds (19 km/h)
en plongée : 150 km (92 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h)
Carrière
Port d'attache Brest
Toulon
Indicatif M - 49 679
Localisation
Coordonnées 41° 10′ 59″ nord, 12° 27′ 00″ est

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Unterseeboot 450
Unterseeboot 450

L'Unterseeboot 450 ou U-450 était un U-Boot type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Dantzig (Schichau-Werke), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Kurt Böhme.

L'U-450 n'endommagea ou ne coula aucun navire au cours des 3 patrouilles (84 jours en mer) qu'il effectua.

Il fut coulé en mars 1944 par des navires de guerre Britanniques en Méditerranée.

Conception[modifier | modifier le code]

Section transversale d'un sous-marin type VIIC

Unterseeboot type VII, l'U-450 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m, et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques AEG GU 460/8-276 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure), et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-450 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il servit dans la 8. Unterseebootsflottille (flottille d'entrainement) jusqu'au , dans la 9. Unterseebootsflottille jusqu'au et dans la 29. Unterseebootsflottille jusqu'à sa perte.

L'U-450 commandé par Kurt Böhme, quitta Kiel le pour sa première patrouille. Le 6 juin, il fut attaqué au large de la côte Islandaise lorsqu'il fit surface, par un B-17 Flying Fortress Britannique qui blessa sept hommes. 16 jours plus tard il accosta à Brest, en France occupée. La patrouille dura 27 jours, ce qui fut la plus longue de sa carrière.

Le , l'U-450 quitta Brest pour la mer Méditerranée. Il doubla Gibraltar le 1er novembre et arriva à Toulon 9 jours plus tard.

Le , un incendie se déclara dans sa salle des machines ce qui le força à retourner à la base. Dix jours après, il quitta Toulon pour patrouiller au large des côtes italiennes, sans doute pour attaquer des navires de soutiens venus renforcer les troupes Alliées qui débarquèrent à Anzio.

Le , il fut attaqué par des charges de profondeur lancées par les destroyers d'escorte Britanniques HMS Blankney (L30) (en), HMS Blencathra (L24), HMS Brecon (L76) (en) et HMS Exmoor (L08) (en) et du destroyer Americain USS Madison (DD-425) (en) qui le coula à la position 41° 11′ N, 12° 27′ E.

Le 51 membres d'équipage furent secourus par les destroyers et furent fait prisonniers de guerre.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Kurt Böhme 27 mai 1943 Kiel 22 juin 1943 Brest 27 jours
Oblt. Kurt Böhme 18 septembre 1943 Brest 19 septembre 1943 Brest 2 jours
Oblt. Kurt Böhme 29 septembre 1943 Brest 30 septembre 1943 Brest 2 jours
Oblt. Kurt Böhme 7 octobre 1943 Brest 8 octobre 1943 Brest 2 jours
2 Oblt. Kurt Böhme 14 octobre 1943 Brest 15 octobre 1943 Brest 2 jours
Oblt. Kurt Böhme 17 octobre 1943 Brest 8 novembre 1943 Toulon 23 jours
3 Oblt. Kurt Böhme 14 février 1944 Toulon 10 mars 1944 Coulé 26 jours
Total 84 jours t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]