Unterseeboot 382

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unterseeboot 382
Autres noms U-382
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Commandé 16 octobre 1939
Quille posée 30 juillet 1941
Lancement 21 mars 1942
Mise en service 25 avril 1942
Statut Coulé le 11 mars 1944
Caractéristiques techniques
Type U-Boot de type VII.C
Longueur 67,10 m
(Coque pressurisée: 50,50 mètres)
Maître-bau 6,20 m
(Coque pressurisée : 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon Utof 88/45 (220 coups)
1 canon de 20 mm
26 mines TMA
Rayon d'action Surface : 15 170 km (8 500 milles nautique) à 10 nœuds
Plongée : 150 km (80 milles nautique) à 4 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 50 hommes
Chantier naval Howaldtswerke AG - Kiel
N° de coque: 13
Port d'attache Kiel
Saint-Nazaire
Flembourg

Le Unterseeboot 382 (ou U-382) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VII.C construit pour la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Construction[modifier | modifier le code]

L'U-382 est un sous-marin océanique de type VII C. Construit dans les chantiers de Howaldtswerke AG à Kiel, la quille du U-382 est posée le 30 juillet 1941 et il est lancé le 21 mars 1942. L'U-382 entre en service 1,5 mois plus tard.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le , l'Unterseeboot 382 reçoit sa formation de base sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Herbert Juli à Kiel en Allemagne au sein de la 5. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis l'U-382 intègre sa formation de combat dans la 7. Unterseebootsflottille à la base sous-marine de Saint-Nazaire en France. À partir du , il est affecté à la 33. Unterseebootsflottille à Flensbourg.

L'U-382 a réalisé 7 patrouilles de guerre pendant sa vie opérationnelle dans lesquelles il a endommagé 1 navire marchant ennemi de 9 811 tonneaux au cours de ses 295 jours en mer.

Pour sa première patrouille, l'U-382 quitte le port de Kiel le 10 septembre 1942 sous les ordres du Kapitänleutnant Herbert Juli

Au environ du 12 octobre 1942, les charges de profondeur lancées d'un aéronef non identifié Allié ont causé d'importants dommages, forçant l'U-Boot a rentrer en France, escorté par le briseur de blocus Tannenfels[1]. Il arrive à la base sous-marine de Saint-Nazaire en France 52 jours plus tard le 31 octobre 1942.

Au cours de sa deuxième patrouille, commencée le 7 février 1943, l'U-382 attaque et endommage le 23 février 1943 un navire marchand britannique. Mais la riposte de l'escorte du convoi UC-1 ne se fait pas attendre, et l'U-Boot subit de graves dommages l'obligeant à retourner en France à la base sous-marine de Lorient qu'il atteint le 8 mars 1943, après 30 jours en mer[2].

Le , le Kapitänleutnant Herbert Juli cède le commandement de l'U-382 au profit de l'Oberleutnant zur See Leopold Koch.

Sa troisième patrouille commence le 8 avril 1943 au départ de Lorient.
Le 17 avril 1943, il est attaqué par l'escorte du convoi HX-233 par des charges de profondeur pendant 16 heures, causant de lourds dommages tels que l'U-Boot doit rentrer en France[3], à la base sous-marine de Saint-Nazaire qu'il atteint le 24 avril 1943.

Le , l'Oberleutnant zur See Rudolf Zorn prend le commandement de l'U-382 avec lequel il participe à sa cinquième patrouille du 8 décembre 1943 au 26 janvier 1944.
Le 11 janvier 1944, l'U-382 attaque les ON-64 et KMS-38 et tire une torpille à tête chercheuse T-5 sur l'escorte, qui la manque, mais est ensuite gravement endommagé par les représailles, le forçant à rompre son attaque[4].

Le 13 janvier 1944, après la rupture de l'attaque sur ces 2 convois deux jours plus tôt à cause d'une contre-attaque par des avions du porte-avions d'escorte USS Block Island et de son groupe d'escorte, l'U-382 est attaqué par ses destroyers, mais il s'en échappe, pour atteindre Saint-Nazaire le 26 janvier 1944[5].

En mai 1944, changement de commandement par l'Oberleutnant zur See Ernst-August Gerke qui réalise la sixième patrouille de l'U-382 du 6 au 15 juin 1944 le conduisant à la base sous-marine de La Rochelle à La Pallice.

Le , l'Oberleutnant zur See Hans-Dietrich Wilke est le nouveau commandement de l'U-382 et réalise sa septième patrouille du 10 septembre au 19 octobre 1944 l'amenant à Bergen en Norvège.
3 jours avoir accoster à Bergen, il reprend la mer et rejoint le 5 novembre 1944 le port de Flensbourg.

L'U-382 est coulé en janvier 1945, à l'entrée 4 du port de Wilhelmshaven en Allemagne, par les bombes britanniques lors d'un raid aérien de la RAF.

Il est renfloué le et remit à flot, l'Oberleutnant zur See Günther Schimmel prenant le commandement de l'U-Boot.

A la capitulation de l'Allemagne nazie, l'U-382 est sabordé le 8 mai 1945.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Herbert Juli 10 septembre 1942 Kiel 31 octobre 1942 Saint-Nazaire 52 jours
2 Kptlt. Herbert Juli 7 février 1943 Saint-Nazaire 8 mars 1943 Lorient 30 jours 9 811
3 Oblt. Leopold Koch 8 avril 1943 Lorient 24 avril 1943 Saint-Nazaire 17 jours
4 Oblt. Leopold Koch 19 juin 1943 Saint-Nazaire 7 septembre 1943 Saint-Nazaire 81 jours
5 Oblt. Rudolf Zorn 8 décembre 1943 Saint-Nazaire 26 janvier 1944 Saint-Nazaire 50 jours
6 Oblt. Ernst-August Gerke 6 juin 1944 Saint-Nazaire 15 juin 1944 La Pallice 10 jours
7 Oblt. Hans-Dietrich Wilke 10 septembre 1944 La Pallice 19 octobre 1944 Bergen 40 jours
Oblt. Hans-Dietrich Wilke 22 octobre 1944 Bergen 5 novembre 1944 Flensbourg 15 jours
Total 295 jours 9 811 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-382 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  1. Luchs (27 septembre 1942 - 6 octobre 1942)
  2. Panther (6 octobre 1942 - 11 octobre 1942)
  3. Leopard (12 octobre 1942 - 13 octobre 1942)
  4. Robbe (16 février 1943 - 25 février 1943)
  5. sans nom (15 avril 1943 - 18 avril 1943)
  6. Borkum (18 décembre 1943 - 3 janvier 1944)
  7. Borkum 1 (3 janvier 1944 - 13 janvier 1944)
  8. Rügen (13 janvier 1944 - 15 janvier 1944)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 382 a endommagé 1 navire marchant ennemi de 9 811 tonneaux au cours des 7 patrouilles (280 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage
(GRT)
Convoi Fait[6]
23 février 1943 Empire Norseman Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 9 811 UC-1 Endommagé

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. Sources:Blair, vol 2, page 38
  2. Sources: Blair, vol 2, page 198
  3. Sources: Blair, vol 2, page 282
  4. Sources: Blair, vol 2, page 490
  5. Sources: Blair, vol 2, page 491
  6. http://uboat.net/boats/successes/u382.html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]