Unterseeboot 454

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 454
Image illustrative de l’article Unterseeboot 454
U-Boot type VIIC
Autres noms U-454
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Deutsche Werke, Kiel
N° de coque : 285
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Burkhard Hackländer
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Burkhard Hackländer
Équipage 4 officers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Déplacement en surface : 769 t
en plongée : 871 t
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance moteur diesel : 2,100 - 2,400 kW
moteur électrique : 550 kW
Vitesse en surface : 17,7 nœuds (32,8 km/h)
en plongée : 7,6 nœuds (14,1 km/h)
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action en surface : 15 700 km (9 800 mi) à 10 nœuds (19 km/h)
en plongée : 150 km (92 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h)
Carrière
Port d'attache Kirkenes
Trondheim
Kiel
Saint-Nazaire
La Pallice
Indicatif M - 45 537
Localisation
Coordonnées 45° 36′ 00″ nord, 10° 22′ 59″ ouest

Géolocalisation sur la carte : océan Atlantique

(Voir situation sur carte : océan Atlantique)
Unterseeboot 454
Unterseeboot 454

L'Unterseeboot 454 ou U-454 était un U-Boot type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Kiel (Deutsche Werke), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement du Kapitänleutnant Burkhard Hackländer.

Il fut coulé à l'ouest du golfe de Gascogne par l'aviation australienne en août 1943.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-454 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques Siemens-Schuckert GU 343/38-8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-454 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

 Il servit dans la 5. Unterseebootsflottille (flottille d'entrainement) jusqu'au et dans la 7. Unterseebootsflottille jusqu'à sa perte.

Sa première patrouille fut précédé par un bref passage à Kiel. L'U-454 quitta Kirkenes le et patrouilla en mer de Barents. Il coula le même jour le chalutier Soviétique RT-68 Enise à 78 milles marins (144 km) au nord de Zapolyarny District (en), le destroyer britannique HMS Matabele et endommagea le navire marchand britannique Harmatis. Le Matabele fut touché à l'arrière par une torpille, qui toucha la soute à munitions et coula en deux minutes. La plupart des marins qui ne furent pas tués lors du naufrage moururent des suites des explosions de ses charges de profondeurs ou de congélation dans l'eau glacée de l'Arctique, seul 2 marins sur 238 hommes d'équipage survécurent. 

Sa deuxième sortie d'une durée de 8 jours, le fait naviguer en mer de Barents. Il accosta à Trondheim le .

Sa troisième patrouille fut marqué par la perte du Matrosengefreiter Josef Kauerlos qui passa par-dessus bord le .

Sa quatrième patrouille fut également menée en mer de Barents.

Son cinquième patrouille 8 au , le fait naviguer vers l'île aux Ours.

Deux autres courts trajets furent effectués à Kirkenes, Bergen et Kiel. Il patrouilla cette fois-ci entre l'Islande et les îles Féroé. Il alla jusqu'à l'ouest de Terre-Neuve et accosta à Saint-Nazaire, en France occupée, le .

Sa septième patrouille au départ de Saint-Nazaire dura 73 jours, ce fut la plus longue de sa carrière.

Son huitième patrouille le fait naviguer à l'ouest de l'Irlande jusqu'au nord des Açores.

Sauvetage des survivants du Sunderland qui coula l'U-454.

Sa neuvième patrouille du 17 avril au , au départ de Saint-Nazaire, le fait naviguer au milieu de l'Atlantique. Le 10 mai, il croisa un Fairey Swordfish du porte-avion HMS Biter. Aucun combat ne fut engagé, mais il fut contraint de plongé. Il reviendra en France, cette fois-ci à La Pallice, après 37 jours en mer.

Il repartit en mer le pour sa dixième patrouille. Le , il est attaqué et coulé à la position 45° 36′ N, 10° 23′ O, par des charges de profondeur lancées par un Sunderland australien du 10e escadron de la RAAF (en) lorsqu'il était sur le chemin vers la Méditerranée. L'U-454 réussira à abattre l'avion avant de couler. Six hommes sur douze de l'équipage de l'avion périrent[1].

32 des 46 membres d'équipage décédèrent dans cette attaque.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
Kptlt. Burckhard Hackländer 1er décembre 1941 Kiel 12 décembre 1941 Kirkenes 12 jours
1 Kptlt. Burckhard Hackländer 25 décembre 1941 Kirkenes 20 janvier 1942 Kirkenes 27 jours 7 822
2 Kptlt. Burckhard Hackländer 27 janvier 1942 Kirkenes 3 février 1942 Trondheim 8 jours
3 Kptlt. Burckhard Hackländer 24 février 1942 Trondheim 15 mars 1942 Kirkenes 20 jours
4 Kptlt. Burckhard Hackländer 24 mars 1942 Kirkenes 2 avril 1942 Kirkenes 10 jours
5 Kptlt. Burckhard Hackländer 8 avril 1942 Kirkenes 20 avril 1942 Kirkenes 13 jours
Kptlt. Burckhard Hackländer 23 avril 1942 Kirkenes 29 avril 1942 Bergen 7 jours
Kptlt. Burckhard Hackländer 30 avril 1942 Bergen 3 mai 1942 Kiel 4 jours
6 Kptlt. Burckhard Hackländer 4 juillet 1942 Kiel 17 août 1942 St. Nazaire 45 jours
Kptlt. Burckhard Hackländer 15 septembre 1942 St. Nazaire 16 septembre 1942 St. Nazaire 2 jours
7 Kptlt. Burckhard Hackländer 26 septembre 1942 St. Nazaire 7 décembre 1942 St. Nazaire 73 jours
8 Kptlt. Burckhard Hackländer 18 janvier 1943 St. Nazaire 8 mars 1943 St. Nazaire 50 jours
9 Kptlt. Burckhard Hackländer 17 avril 1943 St. Nazaire 23 mai 1943 La Pallice 37 jours
10 Kptlt. Burckhard Hackländer 26 juillet 1943 La Pallice 1er août 1943 Coulé 7 jours
Total 315 jours 7 822 t

Note : Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-454 participa à 19 Wolfpacks (meutes de loup) durant sa carrière opérationnelle :

  • Oulan (25 décembre 1941 – 18 janvier 1942)
  • Aufnahme (7-10 mars 1942)
  • Umhang (10-15 mars 1942)
  • Eiswolf (28-31 mars 1942)
  • Robbenschlag (8-14 avril 1942)
  • Blutrausch (15-19 avril 1942)
  • Loup (13-30 juillet 1942)
  • Pirat (30 juillet – 3 août 1942)
  • Steinbrinck (3-11 août 1942)
  • Panther (6-20 octobre 1942)
  • Veilchen (20 octobre – 7 novembre 1942)
  • Kreuzotter (9-18 novembre 1942)
  • Lansquenet (20-28 janvier 1943)
  • Pfeil (1er-9 février 1943)
  • Ritter (16-23 février 1943)
  • Amsel (26 avril – 3 mai 1943)
  • Amsel 4 (3-6 mai 1943)
  • Rhein (7-10 mai 1943)
  • Elbe 2 (10-14 mai 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-454 coula 1 navires marchands de 557 tonneaux, 1 navire de guerre de 1 870 tonneaux et endommagea 1 navire marchand de 5 395 tonneaux au cours des 10 patrouilles (315 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Fait
17 janvier 1942 Harmatris Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 5 395 Endommagé
17 janvier 1942 HMS Matabele Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy 1 870 Coulé
17 janvier 1942 RT-68 Enisej Naval Ensign of the Soviet Union (1950–1991).svg Marine soviétique 557 Coulé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]