Unterseeboot 332

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unterseeboot 332
Autres noms U-332
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany 1938-1945.svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Commandé 23 septembre 1939
Quille posée 16 décembre 1939
Lancement 22 mars 1941
Mise en service 7 juin 1941
Statut Coulé le 29 avril 1943 au nord du Cap Finisterre
Caractéristiques techniques
Type U-Boot de type VII.C
Longueur 67,10 m
(Coque pressurisée: 50,50 mètres)
Maître-bau 6,20 m
(Coque pressurisée : 4,70 mètres)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 moteurs Diesel
2 moteurs électriques
Puissance 3 200 ch (Diesel)
750 ch (électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (surface)
7,6 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 533 mm (dont 1 arrière)
14 torpilles
1 canon Utof 88/45 (220 coups)
1 canon de 20 mm
26 mines TMA
Rayon d'action Surface : 15 170 km (8 500 milles nautique) à 10 nœuds
Plongée : 150 km (80 milles nautique) à 4 nœuds
Autres caractéristiques
Équipage 45 hommes
Chantier naval Nordseewerke - Emden
N° de coque: 204
Port d'attache Base sous-marine de La Rochelle
Indicatif M-41 468
Coordonnées 44° 48′ N 8° 58′ O / 44.8, -8.9666666744° 48′ Nord 8° 58′ Ouest / 44.8, -8.96666667

Le Unterseeboot 332 (ou U-332) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VII.C construit pour la Kriegsmarine (marine de guerre allemande) pendant la Seconde Guerre mondiale.

Construction[modifier | modifier le code]

L'U-332 est un sous-marin océanique de type VII C. Construit dans les chantiers de Nordseewerke à Emden, la quille du U-332 est posée le 16 décembre 1939 et il est lancé le 22 mars 1941. L'U-332 entre en service 2,5 mois plus tard.

Historique[modifier | modifier le code]

Mis en service le , l'Unterseeboot 332 reçoit sa formation de base à Kiel au sein de la 13. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis l'U-332 intègre sa formation de combat à La Pallice toujours avec la 3. Unterseebootsflottille, dans la base sous-marine de La Rochelle en France.

L'Unterseeboot 332 a effectué 7 patrouilles dans lesquelles il a coulé 8 navires marchands ennemis pour un total de 46 729 tonneaux et a endommagé 1 navire marchand ennemi de 5 964 tonneaux au cours de ses 337 jours en mer.

Il réalise sa première patrouille, quittant le port de Kiel sous les ordres du Kapitänleutnant Johannes Liebe le 30 octobre 1941.
Le 6 décembre 1941, l'U-332 est bombardé par un hydravion PBY Catalina britannique (Squadron 202) mais il subit peu de dommages. L'avion utilise ses équipements pour la lutte anti-sous-marine, mais l'U-Boot réussit à s'en échapper. Trois jours plus tard, l'U-Boot est gravement endommagé par un avion britannique et est forcé d'avorter sa patrouille et de retourner en France[1].

Après 48 jours en mer, il arrive à la base sous-marine de La Pallice le 16 décembre 1941.

Au cours de ses troisième, quatrième et cinquième patrouille, l'U-332 coule 8 navires marchands ennemis pour un total de 46 729 tonneaux.

Le , le Kapitänleutnant Johannes Liebe cède le commandement de l'U-332, après 5 patrouilles, à l'Oberleutnant zur See Eberhard Hüttemann.

Au cours de sa sixième patrouille, commencée le 28 janvier 1943 avec un départ de La Pallice, l'U-332 endommage le 21 février 1943 un navire marchand de 5 964 tonneaux lors de l'attaque du convoi ON-166.
Le 21 mars 1943, l'U-Boot est attaqué par un bombardier Vickers Wellington (Squadron 172) au nord de La Corogne en Espagne et est laissé incapable de plonger. Une demande d'assistance est faite à la Luftwaffe qui dépêche quatre bombardiers Junkers Ju 88 pour escorter l'U-332, mais ils sont attaqués par des chasseurs Bristol Beaufighter britanniques, deux étant abattus et les 2 autres chassés. Cela a néanmoins donné du temps à l'équipage de l'U-332 pour effectuer des réparations afin de lui permettre de réaliser une plongée peu profonde, afin de revenir à la base de La Pallice qu'il atteint le 24 mars 1943 après 56 jours en mer[2].

Il quitte La Pallice le 26 avril 1943 pour sa septième patrouille. Après 4 jours en mer, l'U-332 est coulé le 29 avril 1943 dans le Golfe de Gascogne au nord du Cap Finisterre en Espagne à la position géographique de 45° 08′ N 9° 33′ O / 45.133, -9.55 par des charges de profondeur lancées d'un bombardier Consolidated B-24 Liberator britannique (Squadron 224/D). Les 45 membres d'équipage décèdent dans cette attaque[3].

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandements[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Kptlt. Johannes Liebe 30 octobre 1941 Kiel 16 décembre 1941 La Pallice 48 jours
2 Kptlt. Johannes Liebe 27 janvier 1942 La Pallice 8 février 1942 La Pallice 13 jours
3 Kptlt. Johannes Liebe 17 février 1942 La Pallice 10 avril 1942 La Pallice 53 jours 25 125
4 Kptlt. Johannes Liebe 24 mai 1942 La Pallice 1er août 1942 La Pallice 70 jours 10 600
5 Kptlt. Johannes Liebe 5 septembre 1942 La Pallice 6 décembre 1942 La Pallice 93 jours 11 004
6 Oblt. Eberhard Hüttemann 28 janvier 1943 La Pallice 24 mars 1943 La Pallice 56 jours 5 964
7 Oblt. Eberhard Hüttemann 26 avril 1943 La Pallice 29 avril 1943 Coulé 4 jours
Total 337 jours 52 693 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kplt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-332 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  1. Störtebecker (17 novembre 1941 - 19 novembre 1941)
  2. Benecke (19 novembre 1941 - 2 décembre 1941)
  3. Hartherz (3 février 1943 - 7 février 1943)
  4. Ritter (11 février 1943 - 23 février 1943)
  5. Sturmbock (23 février 1943 - 26 février 1943)
  6. Burggraf (2 mars 1943 - 5 mars 1943)
  7. Westmark (6 mars 1943 - 11 mars 1943)
  8. Drossel (29 avril 1943 - 29 avril 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'Unterseeboot 332 a coulé 8 navires marchands ennemis pour un total de 46 729 tonneaux et a endommagé 1 navire marchand ennemi de 5 964 tonneaux au cours des 7 patrouilles (337 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom du navire Nationalité Tonnage Convoi Fait[4]
13 mars 1942 Albert F. Paul Drapeau des États-Unis États-Unis 735 Coulé
13 mars 1942 Trepca Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie 5 042 Coulé
16 mars 1942 Australia Drapeau des États-Unis États-Unis 11 628 Coulé
19 mars 1942 Liberator Drapeau des États-Unis États-Unis 7 720 Coulé
28 juin 1942 Raphael Semmes Drapeau des États-Unis États-Unis 6 027 Coulé
19 juillet 1942 Leonidas M. Drapeau de la Grèce Grèce 4 573 Coulé
19 juillet 1942 Registan Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 6 008 Coulé
19 juillet 1942 Rothley Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni 4 996 Coulé
21 février 1943 Stigstad Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 5 964 ON-166 Endommagé

Notes et référence[modifier | modifier le code]

  1. Sources: Blair, vol 1, page 402
  2. Sources: Blair, vol 2, page 267
  3. Axel Niestlé, Novembre 1989
  4. http://uboat.net/boats/successes/u331/html

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]