Unterseeboot 557

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Unterseeboot 557
Image illustrative de l’article Unterseeboot 557
U-boot type VIIC
Autres noms U-557
Type Sous-marin Type VIIC
Histoire
A servi dans War ensign of Germany (1938–1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval Blohm & Voss - Hambourg
N° de coque : 533
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Commission sous Ottokar Arnold Paulssen
Statut Coulé le
Équipage
Commandant Ottokar Arnold Paulssen
Équipage 4 officiers - 40 à 56 marins
Caractéristiques techniques
Longueur 67,10 m
(coque pressurisée : 50,50 m)
Maître-bau 6,20 m
(coque pressurisée : 4,70 m)
Tirant d'eau 4,74 m
Tirant d'air 4,86 m
Déplacement 769 t (surface)
871 t (plongée)
Propulsion 2 hélices
2 moteurs diesel
2 moteurs électriques
Puissance 2 800 à 3 200 ch (moteur diesel)
750 ch (moteur électrique)
Vitesse 17,7 nœuds (32,8 km/h) en surface
7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée
Profondeur 230 m (maximale)
250-295 m (écrasement)
Caractéristiques militaires
Armement 5 tubes lance-torpilles de 53,3 cm
14 torpilles
canon de pont de 8,8 cm SK C/35
canon anti-aérien de 20 mm Flak
26 mines TMA ou 39 mines TMB
Rayon d'action 15 700 km (9 755 mi) à 10 nœuds (19 km/h) en surface
150 km (93 mi) à 4 nœuds (7,4 km/h) en plongée
Carrière
Port d'attache Kiel
Lorient
Messine
Indicatif M - 37 961
Localisation
Coordonnées 35° 19′ nord, 23° 11′ est

Géolocalisation sur la carte : Grèce

(Voir situation sur carte : Grèce)
Unterseeboot 557
Unterseeboot 557

L'Unterseeboot 557 ou U-557 est un sous-marin allemand (U-Boot) de type VIIC utilisé par la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Le sous-marin fut commandé le à Hambourg (Blohm & Voss), sa quille fut posée le , il fut lancé le et mis en service le , sous le commandement de l'Oberleutnant zur See Ottokar Arnold Paulssen.

Il fut éperonné et coulé par erreur par un torpilleur italien le à l'ouest de la Crète.

Conception[modifier | modifier le code]

Unterseeboot type VII, l'U-557 avait un déplacement de 769 tonnes en surface et 871 tonnes en plongée. Il avait une longueur totale de 67,10 m, un maître-bau de 6,20 m, une hauteur de 9,60 m et un tirant d'eau de 4,74 m. Le sous-marin était propulsé par deux hélices de 1,23 m, deux moteurs diesel Germaniawerft M6V 40/46 de 6 cylindres en ligne de 1400 cv à 470 tr/min, produisant un total de 2 060 à 2 350 kW en surface et de deux moteurs électriques BBC GG UB 720/8 de 375 cv à 295 tr/min, produisant un total 550 kW, en plongée. Le sous-marin avait une vitesse en surface de 17,7 nœuds (32,8 km/h) et une vitesse de 7,6 nœuds (14,1 km/h) en plongée. Immergé, il avait un rayon d'action de 80 milles marins (150 km) à 4 nœuds (7,4 km/h; 4,6 milles par heure) et pouvait atteindre une profondeur de 230 m. En surface son rayon d'action était de 8 500 milles nautiques (soit 15 700 km) à 10 nœuds (19 km/h). L'U-557 était équipé de cinq tubes lance-torpilles de 53,3 cm (quatre montés à l'avant et un à l'arrière) qui contenait quatorze torpilles. Il était équipé d'un canon de 8,8 cm SK C/35 (220 coups) et d'un canon antiaérien de 20 mm Flak. Il pouvait transporter 26 mines TMA ou 39 mines TMB. Son équipage comprenait 4 officiers et 40 à 56 sous-mariniers.

Historique[modifier | modifier le code]

Il reçut sa formation de base au sein de la 1. Unterseebootsflottille jusqu'au , puis il intégra sa formation de combat dans cette même flottille jusqu'au et finira sa carrière dans la 29. Unterseebootsflottille.

Il passa les quatre premiers mois à Königsberg, en naviguant en mer Baltique.

En mars 1941, l'U-557 perdit un homme d'équipage lorsqu'il toucha le fond de la mer Baltique lors d'un exercice.

1re patrouille[modifier | modifier le code]

Sa première patrouille, du 13 mai au , au départ de Kiel, le fait naviguer dans l'Atlantique Nord.

Le 22 mai, l'U-557 tenta une attaque sans succès sur le convoi HX 126.

Le 24 mai, l'U-43, l'U-46, l'U-66, l'U-93, l'U-94, l'U-111 et l'U-557 reçurent l'ordre de former une ligne de patrouille dans le sud du cap Farvel, en avant du Bismarck dans l'espoir de couler quelques-uns de ses poursuivants. Le plan échoua et fut décidé que le Bismarck fasse route vers Saint-Nazaire[1]. Malgré cela, il fut attaqué et coulé le .

Les U-Boots reçurent l'ordre de former une nouvelle ligne de patrouille dans le sud-est du cap Farvel à la recherche de convois dans l'Atlantique Nord. Dans la soirée du , l'U-557 coula un traînard britannique du convoi HX 128[1].

L'U-557 fut ravitaillé pendant la nuit du 1er au par le pétrolier-ravitailleur allemand Belchen à 120 nautiques dans le sud-ouest du cap Farvel. Le Belchen fut plus tard capturé et coulé par les navires de la Royal Navy engagés dans l'opération Rheinübung.

Le 3 juin, l'U-557 et quatre autres U-Boote formèrent le noyau du groupe West dans l'ouest de l'Atlantique Nord. Suite à la capture de l'U-110 et, en conséquence, la Cryptanalyse d'Enigma, les alliés étaient en mesure de re-router les convois menacés autour des zones inconnus des U-boots et les pertes furent réduites jours après jours. Ce fut également le cas du groupe West, qui n'eut aucun succès. Le sous-marin rentra à Lorient après 59 jours en mer.

2e patrouille[modifier | modifier le code]

L'U-557 quitta Lorient pour sa deuxième patrouille le , mais il revint deux jours plus tard pour une raison inconnue.

Le , il quitta à nouveau la base pour l'ouest de l'Irlande.

Le , l'U-141 signala le convoi OS 4, dans l'ouest de l'Irlande, mais il fut obligé de plonger devant une menace aérienne. L'U-557 arriva sur zone en soirée, il attaqua le convoi durant la nuit du 26 au . En 3 approches, il coula quatre navires. Plus tard, sept autres U-boots rejoignirent l'assaut, mais un seul eut du succès. 

Le 28 août, l'U-557 et d'autres U-Boots formèrent le groupe Bosemüller dans l'ouest et le sud-ouest de l'Irlande. Le groupe fut dirigé vers le convoi SL 84, mais ne le trouva pas à cause d'une mauvaise visibilité[1].

Le , l'U-83 et l'U-557 signalèrent le convoi OG 73. Un autre groupe fut également à sa recherche et lorsqu'il le trouva, les deux groupes se combinèrent pour former un seul groupe qui fut dirigé vers le convoi OG 73 pour l'attaquer. Cependant, le groupe combiné échoua à retrouver le convoi[1]. Après quelques recherches de convois qui se révélèrent infructueuses, il rentra à Lorient le 19 septembre, après 31 jours en mer.

3e patrouille[modifier | modifier le code]

Sa troisième patrouille, du 19 novembre au , au départ de Lorient, le fait aller en Méditerranée. Le sous-marin passa le détroit de Gibraltar durant la nuit du 26 au . Le 2 décembre, il coula le cargo Fjord près du cap Estepona. Cela provoqua une certaine controverse, selon l'État espagnol, l'attaque avait porté atteinte à la neutralité du pays car elle eut lieu dans les eaux territoriales espagnoles. L'U-557 arriva à Messine, le .

4e patrouille[modifier | modifier le code]

Sa quatrième patrouille, du 9 au , au départ de Messine, le fait naviguer en Méditerranée orientale. L'U-557 patrouilla dans une zone située entre Alexandrie et Tobrouk. Dans la nuit du 15 décembre, avec l'aide du sous-marin italien Dagabur, il envoya par le fond le HMS Galatea, un croiseur britannique dans l'ouest d'Alexandrie. Le croiseur faisait partie de la Force B, de retour d'une incursion contre les convois italiens venant de Benghazi[1]. Cette attaque provoqua la mort de plus de la moitié de son équipage.

Naufrage[modifier | modifier le code]

Le 16 décembre à 18 h 6, l'U-557 envoya un bref signal indiquant qu'il arrivait au port dans environ 18 heures. Le même jour à la même heure, le torpilleur italien Orione quitta le port crétois de Souda. Le commandant n'était pas informé de la présence d'un sous-marin allemand dans la région de la Crète.

Lorsque le commandant italien vit un sous-marin à 21 h 44, en direction du nord, il l'éperonna supposant qu'il soit britannique. L'U-557 coula immédiatement; le torpilleur fut endommagé et rentra à la base, croyant avoir coulé un navire ennemi.

La position de l'incident donné par le commandant était 35° 19′ N, 23° 11′ E. Une enquête menée par la Supermarina attribua le naufrage à un "accident", mais personne ne sait si la collision était un accident résultant d'une erreur de navigation ou si l'attaque était délibérée.

Il est également à noté que la présence de l'U-boot allemand dans la région ne fut connu qu'à 22 h 0 par la Supermarina, soit 15 minutes après l'accident.

Les 43 membres d'équipage décédèrent dans cette accident.

Affectations[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès
1 Oblt. Ottokar Arnold Paulssen 13 mai 1941 Kiel 10 juillet 1941 Lorient 59 jours 7 290
2 Oblt. Ottokar Arnold Paulssen 13 août 1941 Lorient 15 août 1941 Lorient 3 jours
Oblt. Ottokar Arnold Paulssen 20 août 1941 Lorient 19 septembre 1941 Lorient 31 jours 20 407
3 Kptlt. Ottokar Arnold Paulssen 19 novembre 1941 Lorient 7 décembre 1941 Messine 19 jours 4 032
4 KrvKpt. Ottokar Arnold Paulssen 9 décembre 1941 Messine 16 décembre 1941 Coulé 8 jours 5 220
Total 120 jours 36 949 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant - KrvKpt. = Korvettenkapitän

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-557 opéra avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle.

  • West (25 mai - 20 juin 1941)
  • Bosemüller (28 août - 2 septembre 1941)
  • Seewolf (2-15 septembre 1941)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-557 coula 6 navires marchands totalisant 31 729 tonneaux et 1 navire de guerre de 5 220 tonneaux au cours des 4 patrouilles (120 jours en mer) qu'il effectua.

Date Nom Nationalité Tonnage Fait
29 mai 1941 Empire Storm Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 7 290 Coulé
27 août 1941 Embassage Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 4 954 Coulé
27 août 1941 Saugor Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 6 303 Coulé
27 août 1941 Segundo Drapeau de la Norvège Norvège 4 414 Coulé
27 août 1941 Tremoda Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 4 736 Coulé
2 décembre 1941 Fjord Drapeau de la Norvège Norvège 4 032 Coulé
15 décembre 1941 HMS Galatea Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy 5 220 Coulé

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]