USS Card (CVE-11)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

USS Card
image illustrative de l’article USS Card (CVE-11)
L'USS Card le .
Type Porte-avions d'escorte
Classe Bogue
Fonction Militaire
Histoire
A servi dans Pavillon de l'United States Navy United States Navy
Commanditaire Congrès des États-Unis
Constructeur Seattle-Tacoma Shipbuilding Corporation
Chantier naval Seattle, USA
Quille posée
Lancement
Acquisition
Commission
Statut Retiré du service le
Équipage
Commandant James Bennett Sykes
Arnold Jay Isbell
Rufus Calhoun Young, Jr.
Paul Lee Dudley
Frank Marcel Slater
Équipage 890 officiers et hommes d'équipage
Caractéristiques techniques
Longueur 151,22 m
Maître-bau 21,18 m
Tirant d'eau 7,09 m
Déplacement 9 957 t
À pleine charge 13 891 t
Port en lourd Fuel de propulsion : 1 615 t (maxi 3 290 t)
Appendice 685 m (rayon de giration à 15 nœuds)
Lest 289,2 t de béton
Propulsion 1 hélice
1 turbine Allis-Chalmers à engrenages
2 chaudières Foster Wheeler (285 livres par pouce carré)
Puissance 8 500 ch
Vitesse 17,6 nœuds (32,6 km/h)
Caractéristiques commerciales
Pont 133,22 x 24,4 mètres
Caractéristiques militaires
Armement 2 canons de 127 mm AA
8 affuts double de 40 mm AA
20 canons AA de 20 mm
400 tonnes de munitions
Électronique Radars SG et SC-3
Rayon d'action 26 340 milles marins (48 800 km) à 15 nœuds (28 km/h)
Aéronefs 12 Grumman F4F Wildcat
12 TBF-1 Avenger
2 ascenseurs : 1 avant (12,59 x 10,15 mètres); 1 arrière (10,15 x 12,59 mètres) d'une capacité de 6 356 kg
Hangar : 79,60 x 18,91 mètres de long
Carburant : 838 287 litres
1 catapulte H2
Carrière
Indicatif AVG-11
ACV-11
CVE-11
CVHE-11
CVU-11
T-CVU-11
T-AKV-40

L'USS Card (AVG-11/ACV-11/CVE-11/CVHE-11/CVU-11/T-CVU-11/T-AKV-40) est un porte-avions d'escorte de classe Bogue construit pour la Marine américaine pendant la Seconde Guerre mondiale. Sa quille est posée le comme cargo de Type C-3 (type C3-S-A1). Acquis par la United States Maritime Commission pendant sa construction, il est converti en porte-avions d'escorte.

Parrainé par Mme J. Perry, il est lancé le sous le nom de AVG 11 (coque 178), aux chantiers Seattle-Tacoma Shipbuilding Corporation, à Seattle. Renommé ACV 11 le , il est mis en service à Seattle le sous le commandement du capitaine J.B. Sykes.

Historique[modifier | modifier le code]

Seconde Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Grumman TBF-1 ayant raté son atterrissage sur le pont du Card, le .

Le , le bâtiment quitte San Diego, arrivant le à Hampton Roads pour s’entraîner avec la VC-1 (12 F4F-4 Wildcat et 8 TBF-1 Avenger) dans la baie de Chesapeake. Le , il prend la mer de New York vers Casablanca où il sert de transports d'avions et de troupes pour l'invasion de l'Afrique du Nord. Le , il arrive au Maroc avant de retourner à Norfolk le 5 juillet. Renommé CVE 11 le , il devient navire amiral du TG 21.14. Ce Task Group, un groupe Hunter-killer (en), est formé pour des opérations offensives contre les U-Boots. Sa première croisière ASM débute le , il embarque la VC-1 (6 F4F Wildcat et 12 TBF-1 Avenger)[1]. Le 7 août, l'U-117 est coulé par deux Wildcat et deux Avenger à la position 39° 42′ N, 38° 21′ O; le 9 août, l'U-664 est coulé par deux Avenger et un Wildcat à la position 40° 12′ N, 37° 29′ O; le 11 août, l'U-525 est coulé par un Avenger et un Wildcat à la position 41° 29′ N, 38° 55′ O; et le 27 août, un de ses Avenger coule l'U-847 à la position 28° 19′ N, 37° 58′ O. Le  marque le retour de sa première mission couronnée de succès.

Le 25 septembre, il repart pour sa deuxième mission ASM. Il embarque la VC-9 (9 F4FWildcat et 12 TBF-1C Avenger), accompagné par le destroyer d'escorte USS Borie, USS Goff (en) et le destroyer USS Barry (en)[1]. Le 4 octobre, l'U-460 est coulé par deux Avenger et deux Wildcat à la position 43° 13′ N, 28° 58′ O et l'U-422 par un Avenger et deux Wildcat à la position 43° 18′ N, 28° 58′ O; le 13 octobre, l'U-402 est coulé par un Avenger et un Wildcat à la position 48° 56′ N, 29° 41′ O; et le 31 octobre, de deux ses Avenger coulent l'U-584 à la position 49° 14′ N, 31° 55′ O. Le , l'U-405 endommagé par un Swordfish du HMS Fencer (en) est coulé par l'USS Borie à la position 50° 12′ N, 30° 48′ O. Le , il rentre à la base. Pour sa lutte anti-sous-marine menée entre juillet et octobre, le porte-avions et son groupe d'escorte reçoivent la Presidential Unit Citation.

Le  marque le départ pour sa troisième patrouille ASM dans l'Atlantique Nord. Il embarque la VC-55 (9 FM-1 Wildcat et 12 TBF-1C Avenger), accompagné par l'USS Leary (en), l'USS Schenck (en) et l'USS Decatur (en)[1]. Dans la soirée du 23 décembre, le groupe rencontre le wolfpack Borkum (en); le Card obtient 12 contacts en 5 heures et le Schenck envoie par le fond l'U-645 à la position 45° 20′ N, 21° 40′ O. Au cours de la bataille, le Leary est coulé par trois sous-marins à la position 45° 00′ N, 22° 00′ O. Le Card parvient à esquiver les attaques des sous-marins toute la nuit pendant que le Schenck sauvait les survivants du Leary. Le groupe arrive finalement à Norfolk .

Le , il reprend la mer en quittant Norfolk, transportant du matériel et du personnel pour Casablanca. Le , il arrive à destination. Il entre ensuite en carénage jusqu'au 4 juin, date à laquelle il rejoint Quonset Point (en) (Rhode Island), afin d'organiser des exercices de qualification des pilotes. Le 21 juin, il repart de Norfolk pour une nouvelle patrouille ASM. Il embarque la VC-12 (9 FM-2 Wildcat et 12 TBM-1C Avenger) au sein du Task Group 22.10. Il est accompagné par l'USS Thomas (en), l'USS Baker (en), l'USS Bronstein (en), l'USS Bostwick (en) et l'USS Breeman (en)[1]. Le 5 juillet, des appareils du Card repèrent l'U-233. Les destroyers d'escorte Baker et Thomas sont dirigés vers lui et le coulent à la position 42° 16′ N, 59° 49′ O. Trente survivants, dont le commandant mortellement blessé, ont été ramenés à bord du Card et débarqués à Boston le lendemain.

Le Card en 1944.

Du au , il effectue une nouvelle patrouille ASM aux Caraïbes. Il embarque le VC-12 (9 FM-2 Wildcat et 12 TBM-1C Avenger). La patrouille se déroule sans incident. De septembre à octobre 1944, sa patrouille ASM l’emmène dans la zone des Açores. Il embarque le VC-8 (9 FM-2 Wildcat et 9 TBM-1C/D et 3 TBM-3 Avenger) au sein du Task Group 22.2[1]. Une attaque contre un sous-marin est lancée le sans aucun succès. Il n'y a rien à signaler pour le reste de la patrouille. Du au , il effectue sa dernière patrouille ASM, où il embarque le VC-12 (9 FM-2 Wildcat et 12 TBM-1/3 Avenger), au sein du Task Group 22.2. 

Le , il arrive aux chantiers navals de Philadelphie pour révision jusqu'au 7 février. Il sert ensuite de transport de matériel et de personnel entre les USA et Liverpool, revenant à Norfolk le 12 mars.
Du 21 mars au , il est basé Quonset Point (Rhode Island), afin d'organiser des exercices de qualification des pilotes. Du 21 au 24 juin, le Card transporte du personnel et des avions pour la base navale de la baie de Guantánamo, puis transit par le canal de Panama en transportant de matériel en destination de Pearl Harbor et Guam, en revenant à San Diego le . Du au , alors assigné au « Magic Carpet », il effectue deux voyages à Pearl Harbor et un autre dans l'ouest du Pacifique. Il ramène ensuite des militaires sur la côte Ouest. Le , il quitte Alameda pour la côte Est, où il est placé en réserve à Norfolk le .

Dépôt dans le New Jersey où est stationné le Card, le .

Le , il est reclassifié comme porte-hélicoptères CVHE-11. Le , il est reclassifié comme porte-avions CVU-11. Le , il est reclassifié comme transport d'avions AKV-40.

Décorations[modifier | modifier le code]

En plus de sa Presidential Unit Citation, le Card a reçu trois battle stars pour son service de la Seconde Guerre mondiale.

Guerre du Vietnam[modifier | modifier le code]

Le navire reprend le service le comme USNS Card où il est exploité par un équipage civil, sous le contrôle du Military Sealift Command (MSTS) en tant que transport d'aéronef. Le , le Card quitte Quonset Point avec une cargaison d'hélicoptères H-21 Shawnee et des soldats de Fort Devens (en), dans le Massachusetts, en direction du Vietnam. Arrivé dans la baie de Subic aux Philippines, la cargaison et les troupes sont transférés sur le transporteur d'hélicoptères USS Princeton, qui arrive et décharge sur la côte de Da Nang le .

Le , alors amarré à quai à Saigon, un nageur de combat nord-vietnamien, Lam Son Nao, plante une charge explosive provoquant un trou dans la coque et tuant cinq membres d'équipage. (Il convient de noter que cet événement était antérieur à l'incident du Golfe du Tonkin, qui a entraîné l'escalade de l'implication américaine au Vietnam). Le Card, coulé dans 6,096 mètres d'eau, est renfloué le 19 mai et remorqué dans la baie de Subic, puis à Yokosuka pour des réparations. Il retourne au service le .

De fin 1967 à début 1968, le Card livre des hélicoptères militaires américains à la République du Viêt Nam. Ces hélicoptères ont été assemblés à bord du navire par des membres de la 388e Compagnie de transport et du 765e Bataillon de transport, avant d'être envoyés à l'aérodrome de l'Armée américaine à Vung Tau.

Sort[modifier | modifier le code]

Décommissionné le , le Card est radié des registres après 28 ans de service le et vendu pour ferraillage en 1971.

Commandement[modifier | modifier le code]

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]