Unterseeboot 43 (1939)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Unterseeboot 43.
Unterseeboot 43
Autres noms U-43
Type U.Boot de type IX
Histoire
A servi dans War Ensign of Germany (1938-1945).svg Kriegsmarine
Commanditaire Kriegsmarine
Chantier naval AG Weser à Brême
N° de coque: 948
Commandé
Quille posée
Lancement
Mise en service
Statut Coulé au large des Açores
Équipage
Équipage 55 hommes
Caractéristiques techniques
Longueur 76,60 m
(Coque pressurisée: 58,75 mètres)
Maître-bau 6,51 m
(Coque pressurisée: 4,40 mètres)
Tirant d'eau 4,7 m
Tirant d'air 4,7 m
Déplacement 1 032 t (surface)
1 152 t (plongée)
1 408 t (total)
Puissance 4 400 ch (surface)
1 000 ch (plongée)
Vitesse 18,2 nœuds (surface)
7,7 nœuds (plongée)
Profondeur 230 m
Caractéristiques militaires
Armement 22 torpilles de 533 mm - 6 tubes (4 en proue/2 en poupe)
Canon de pont Utof 105/45 (110 cartouches)
44 mines TMA ou 66 mines TMB
Rayon d'action 10 500 milles nautiques à 10 nœuds (surface)
78 milles nautiques à 4 nœuds (plongée)
Carrière
Port d'attache Wilhelmshaven en Allemagne
Lorient en France
Indicatif M 24 266
Localisation
Coordonnées 34° 57′ 00″ nord, 35° 10′ 59″ ouest

Géolocalisation sur la carte : Océan Atlantique

(Voir situation sur carte : Océan Atlantique)
Unterseeboot 43
Unterseeboot 43

Le Unterseeboot 43 (ou U-43) est un sous-marin allemand (U-Boot) de type IX construit pour la Kriegsmarine pendant la Seconde Guerre mondiale.

Il est commandé dans le cadre du plan Z le en violation du traité de Versailles qui proscrit la construction de ce type de navire par l'Allemagne.

Présentation[modifier | modifier le code]

Mis en service le 26 août 1939, l'Unterseeboot 43 reçoit sa formation de base dans la Unterseebootsflottille Handius à Wilhelmshaven en Allemagne jusqu'au pour être affecté dans une formation de combat, toujours avec la Unterseebootsflottille Handius. À la dissolution de celle-ci le , il rejoint dès le début de l'année la 2. Unterseebootsflottille, d'abord à Wilhelmshaven, puis à partir du à Lorient en France à la base sous-marine de Lorient.

Il quitte le port de Wilhelmshaven pour sa première patrouille le 6 novembre 1939 sous les ordres du Kapitänleutnant Wilhelm Ambrosius.
Le 16 novembre 1939, après le naufrage du navire marchand britannique Arlington, il est pris en chasse par l'escorte du convoi SL-7 lui lançant des charges de profondeurs pendant 20 heures, lui causant de graves dommages. L'U-41 est également chassé en même temps[1].

Le 22 novembre 1939, après une attaque réussie sur le convoi français BS-14, l'escorte envoie 23 charges de profondeur sur l'U-43. Aucun dommage supplémentaire n'est à déplorer[2].

Le 8 décembre 1939, l'U-Boot est attaqué par un avion à 9 heures 31 minutes, ce dernier lui infligeant de graves dommages. Il s'agit de la troisième attaque au cours de cette patrouille[3].

Après 39 jours en mer et un palmarès de 3 navires marchands coulés pour un total de 11 772 tonneaux, il retourne à Wilhelmshaven qu'il atteint le 14 décembre 1939.

L'Unterseeboot 43 a effectué 14 patrouilles dans lesquelles il a coulé 21 navires marchands pour un total de 117 036 tonneaux et a endommagé 1 navire marchand de 10 350 tonneaux et un autre qui ne sera pas réparé de 9 131 tonneaux au cours de ses 606 jours en mer.

Le 22 avril 1940, l'U-43 est bombardé par deux bombardiers Lockheed Hudson dans la mer du Nord, lui occasionnant de légers dégâts.

Le 28 mai 1940, l'U-Boot rate l'attaque sur le navire marchand à vapeur britannique Alca avec une torpille, puis ouvre le feu avec le canon de pont au sud-ouest de Land's End. Le navire riposte, mais aucun des deux camps n'a marqué de coups et l'U-Boot rompt l'attaque[2].

Le 30 novembre 1941, après le naufrage de 2 navires marchands britanniques du convoi OS-12, l'U-Boot subit une contre-attaque par des charges de profondeur pendant plusieurs heures, mais il réussit à s'en échapper sain et sauf[4].

Sa quatorzième patrouille le fait partir de la base sous-marine de Lorient le 13 juillet 1943 sous les ordres de l'Oberleutnant zur See Hans-Joachim Schwantke.
Le 9 juillet 1943, à 21 heures et 25 minutes, dans le Golfe de Gascogne,l'U-43 et l'U-403 sont attaqués par un bombardier britannique Consolidated B-24 Liberator Mk.V BZ772 (Squadron 86/RAF). L'U-403 a immédiatement plongé, couvert par l'U-43, qui repousse une première attaque, puis plonge. L'avion a subi des dommages et un membre d'équipage est blessé, mais le pilote a néanmoins lancé deux torpilles à tête chercheuse Fido dans le sillage de l'U-Boot et a observé un possible succès. Les deux U-Bootes sont sains et saufs, et ont apparemment interprété les bruits de détonation comme un avion qui s'écrasait. Les Allemands ont affirmé avoir abattu l'avion, mais il est bien revenu à sa base[5].

Après 18 jours en mer, l'U-43 est coulé le dans l'Atlantique au sud-ouest des Açores à la position géographique de 34° 57′ N, 35° 11′ O par une torpille Mk 24 FIDO lancée d'un avion Grumman TBF Avenger du porte-avions d'escorte américain USS Santee. Les 55 membres d'équipage meurent dans cette attaque.

Affectations successives[modifier | modifier le code]

Commandement[modifier | modifier le code]

Patrouilles[modifier | modifier le code]

Commandant Départ Arrivée Jours Succès[6]
1 Kptlt. Wilhelm Ambrosius 6 novembre 1939 Wilhelmshaven 14 décembre 1939 Wilhelmshaven 39 jours 11 772
2 Kptlt. Wilhelm Ambrosius 13 mars 1940 Wilhelmshaven 6 avril 1940 Wilhelmshaven 25 jours
3 Kptlt. Wilhelm Ambrosius 12 avril 1940 Wilhelmshaven 23 avril 1940 Wilhelmshaven 12 jours
4 Kptlt. Wilhelm Ambrosius 13 mai 1940 Wilhelmshaven 22 juillet 1940 Wilhelmshaven 71 jours 29 456
Kptlt. Wilhelm Ambrosius 9 septembre 1940 Wilhelmshaven 12 septembre 1940 Bergen 4 jours
5 Kptlt. Wilhelm Ambrosius 15 septembre 1940 Bergen 18 octobre 1940 Lorient 34 jours 5 802
6 Oblt. Wolfgang Lüth 10 novembre 1940 Lorient 17 décembre 1940 Lorient 38 jours 31 612
7 Kptlt. Wolfgang Lüth 11 mai 1941 Lorient Lorient 52 jours 8 017
8 Kptlt. Wolfgang Lüth 2 août 1941 Lorient 23 septembre 1941 Lorient 53 jours
9 Kptlt. Wolfgang Lüth 10 novembre 1941 Lorient 16 décembre 1941 Lorient 37 jours 17 979
10 Kptlt. Wolfgang Lüth 30 décembre 1941 Lorient 22 janvier 1942 Kiel 24 jours 17 594
11 Oblt. Hans-Joachim Schwantke 4 juillet 1942 Kiel 15 août 1942 Lorient 43 jours
12 Oblt. Hans-Joachim Schwantke 23 septembre 1942 Lorient 16 décembre 1942 Lorient 78 jours 9 131
13 Oblt. Hans-Joachim Schwantke 9 janvier 1943 Lorient 31 mars 1943 Lorient 82 jours 5 154
14 Oblt. Hans-Joachim Schwantke 13 juillet 1943 Lorient 30 juillet 1943 Coulé 18 jours
Total 606 jours 136 517 t

Note : Oblt. = Oberleutnant zur See - Kptlt. = Kapitänleutnant

Opérations Wolfpack[modifier | modifier le code]

L'U-43 a opéré avec les Wolfpacks (meute de loups) durant sa carrière opérationnelle:

  1. Rösing (12 juin 1940 - 15 juin 1940)
  2. West (17 mai 1941 - 16 juin 1941)
  3. Kurfürst (16 juin 1941 - 20 Jun 1941)
  4. Grönland (10 août 1941 - 27 août 1941)
  5. Markgraf (27 août 1941 - 12 septembre 1941)
  6. Steuben (14 novembre 1941 - 2 décembre 1941)
  7. Wolf (13 juillet 1942 - 30 juillet 1942)
  8. Pirat (31 juillet 1942 - 3 août 1942)
  9. Rochen (27 janvier 1943 - 28 février 1943)
  10. Tümmler ( - 19 mars 1943)

Navires coulés[modifier | modifier le code]

L'U-43 a coulé 21 navires marchands pour un total de 117 036 tonneaux et a endommagé 1 navire marchand de 10 350 tonneaux et un autre qui ne sera pas réparé de 9 131 tonneaux au cours des 14 patrouilles qu'il effectua.

Date Nom Tonnage
(GRT)
Nationalité Convoi Fait[7] et localisation
16 novembre 1939 Arlington Court 4 915 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni SL-7A Coulé au 48° 14′ N, 11° 42′ O
22 novembre 1939 Arijon 4 374 Drapeau de la France France 14-BS Coulé au 45° 40′ N, 4° 50′ O
25 novembre 1939 Uskmouth 2 483 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Coulé au 43° 22′ N, 11° 27′ O
21 juin 1940 Yarraville 8 627 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 65-X Coulé au 39° 40′ N, 11° 34′ O
30 juin 1940 Avelona Star 13 376 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni SL-36 Coulé au 46° 46′ N, 12° 17′ O
9 juillet 1940 Aylesbury 3 944 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Coulé au 48° 39′ N, 13° 33′ O
17 juillet 1940 Fellside 3 509 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni OA-184 Coulé au 56° 09′ N, 12° 30′ O
25 septembre 1940 Sulairia 5 802 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni OB-217 Coulé au 53° 43′ N, 20° 10′ O
2 décembre 1940 Pacific President 7 113 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni OB-251 Coulé au 56° 04′ N, 18° 45′ O
2 décembre 1940 Victor Ross 12 247 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni OB-251 Coulé au 56° 04′ N, 18° 30′ O
6 décembre 1940 Skrim 1 902 Drapeau de la Norvège Norvège OB-252 Coulé au 53° N, 21° O
13 décembre 1940 Orari 10 350 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Endommagé au 49° 50′ N, 20° 55′ O
15 mai 1941 Notre Dame du Châtelet 488 Drapeau de la France France Coulé au 48° N, 14° O
6 juin 1941 Yselhaven 4 802 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas OB-328 Coulé au 49° 25′ N, 40° 54′ O
17 juin 1941 Cathrine 2 727 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni SL-76 Coulé au 49° 30′ N, 16° 00′ O
29 novembre 1941 Thornliebank 5 569 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni OS-12 Coulé au 41° 50′ N, 29° 48′ O
30 novembre 1941 Ashby 4 868 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni OS-12 Coulé au 36° 54′ N, 29° 51′ O
2 décembre 1941 Astral 7 542 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni Coulé au 35° 40′ N, 24° 00′ O
12 janvier 1942 Yngaren 5 246 Drapeau de la Suède Suède HX-168 Coulé au 57° N, 26° O
14 janvier 1942 Chepo 5 707 Drapeau du Panama Panama ON-55 Coulé au 58° 30′ N, 19° 40′ O
14 janvier 1942 Empire Surf 6 641 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni ON-55 Coulé au 58° 42′ N, 19° 16′ O
18 novembre 1942 Brilliant 9 131 Drapeau des États-Unis USA SC-109 Totalement perdu au 50° 45′ N, 45° 53′ O
3 mars 1943 Doggerbank 5 154 Drapeau de l'Allemagne nazie Allemagne nazie Coulé au 29° 10′ N, 34° 10′ O

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Sources: Blair, vol 1, page 119
  2. a et b Sources: Ritschel
  3. Sources: KTB
  4. Sources: Blair, vol 1, page 409
  5. Sources: Francs/Zimmerman
  6. http://uboat.net/boats/successes/u39/html
  7. http://uboat.net/boats/successes/u43/html

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chris Bishop, historien militaire (trad. Christian Muguet), Les sous-marins de la Kriegsmarine : 1939-1945 : le guide d'identification des sous-marins [« The spellmount submarine identification guide : Kriegsmarine U-boats 1939-1945 »], Paris, Éd. de Lodi, , 192 p. (ISBN 978-2-846-90327-1, OCLC 470721805, notice BnF no FRBNF41298980)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]