Chronologie de l'histoire des techniques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Si l’histoire des techniques ne peut se résumer à la seule histoire des inventions, elles en constituent néanmoins une composante importante. Au-delà des grands faits historiques ou des découvertes scientifiques associées, la chronologie de l’histoire des techniques peut s’articuler autour de quatre thèmes fondamentaux :

  1. Exploitation : énergie, agriculture, sylviculture, chasse, pêche, mines, grosse métallurgie
  2. Transformation : transformation des matières, procédés thermiques, chimiques, physiques ou mécaniques, matières synthétiques et tout machinisme y afférant
  3. Artisanat : fabrication des objets de consommation et machinisme la concernant, enseignement technique
  4. Espace : construction, organisation de l’espace, transports, arts militaires

Enfin pour être universel, il serait nécessaire de prendre en compte les espaces géographiques concernés afin de mesurer les décalages et autres concomitances.

La Forge de Vulcain - Diego Velasquez
La Leçon de labourage (1793-98) - François-André Vincent
Le Laminoir (1872-1875) - Adolph von Menzel

Paléolithique[modifier | modifier le code]

Biface en silex de Saint-Acheul, Somme. (hauteur : 20 cm)
  • Paléolithique inférieur
  • Paléolithique moyen
    • - 350 000 ans : Site lacustre de Bilzingsleben (Allemagne) : dépeçage des animaux, outils de bois, huttes, secteur du travail du silex, secteur du travail du bois, usage du feu. Chasse au gros gibier (rhinocéros, éléphants, aurochs, sangliers, cerfs, chevreuils, bisons, chevaux), récolte du miel sauvage, de la résine, des noix, de baies et d’écorce, pêche.
    • - 300 000 ans : généralisation du débitage Levallois en Europe, mis en œuvre par l’Homme de Néandertal pour produire des éclats de forme prédéterminée.
    • - 250 000 ans : perfectionnement et standardisation de l’outillage sur éclats, (Gibraltar, Arcy-sur-Cure).
    • - 200 000 ans : Les premières agglomérations humaines, découvertes dans le Sud des régions de Khangaï et du Gobi.
    • - 200 000 ans : les hommes s’abritent dans des grottes, prennent les animaux au piège et creusent des fosses avec des pieux taillés en pointe.
    • - 150 000 ans : Moustérien
    • - 130 000 ans : premières Pirogue
    • - 100 000 ans : premières sépultures
    • - 70 000 ans : Croatie : site de Krapina, qui a livré de nombreux restes de Néandertaliens, dont une vingtaine sur lesquels des indices d’anthropophagie ont été observés.
    • - 55 000 ans : Des hommes modernes maîtrisant les techniques de navigation atteignent l’Australie il y a environ 55 000 ans, voire plus, ce qui signifie qu’ils ont effectué une traversée en haute mer sur au moins 100 km, puisque l’Océanie ne fut jamais reliée au sud-est de l’Asie, même à l’époque où le niveau des eaux était bas.
    • - 50 000 ans : Europe : Site archéologique de Molodova sur le Dniestr, qui constitue la première installation durable en milieu glaciaire (au-delà du 53° de latitude nord).

Néolithique[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Néolithique.
  • - 13 000 / - 12 500 ans : Chili : Village du paléolithique récent à Monte Verde, dans le Chili méridional, bien conservé dans les tourbières ; restes de poutres en bois, d’objets, de nourriture et de médicaments. Il suggère une bonne connaissance de la région par ses habitants.

XIIe millénaire av. J.-C.[modifier | modifier le code]

  • Haute-Égypte et Nubie : utilisation des premières meules pour la fabrication de la farine à partir de graines d'herbes sauvages.
  • Iran : Signe de protoagriculture et de protoélevage du mouton à Zawi Chemi Shanidar dans le Zagros. Élevage de chèvres à Ganj-i Dareh en Iran.
  • - 11 400 : Israël : des restes de neuf figues parthénocarpiques — c’est-à-dire ne produisant pas de graines et dont l'intervention de l'homme était nécessaire à sa culture en recourant à des boutures — datant d'environ 11 400 ans ont été découverts à Gilgal, au nord de Jéricho, dans la vallée du Jourdain. Il semble que le fruit ait été séché pour être mangé, ce qui en ferait la plus ancienne trace d'agriculture observée à ce jour[1].

XIe millénaire av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Xe millénaire av. J.-C.[modifier | modifier le code]

  • Le développement de communautés agricoles spécialisées va entrainer des recherches dans le besoin de stockage (céramique, vannerie) et des demandes dans les échanges commerciaux (troc, premières monnaies d’échange, produits de luxe, obsidienne, pierres semi-précieuses).
  • Proche-Orient : Utilisation du plâtre (cuisson entre 100 °C et 200 °C) et de la vaisselle blanche. Technique de la chaux (cuisson entre 750 °C et 850 °C) à Beidha, dans le Néguev. Essai de cuisson de la terre à Mureybet, sans lendemain.
  • - 9000 : Domestication possible du mouton en Irak du Nord
  • Premiers villages
  • pétroglyphes
  • Fin de la période : régression des sanctuaires pariétaux

IXe millénaire av. J.-C.[modifier | modifier le code]

  • - 8 800 / - 8 700 : Diversification des pratiques architecturales. Abandon du plan circulaire, remplacé par le plan rectangulaire, susceptible d’extension (Mureybet, Sheikh Hassan). L’usage des sols de chaux, apparu à Beidha, se répand très vite. À Beidha et à Basta (Palestine), à Çayönü (Taurus) se développent des maisons rectangulaires à étage : en soubassement des murs de pierre aménage des espaces (alvéoles, petites pièces, couloirs étroits) servant sans doute au stockage des denrées ; au niveau supérieur, très nettement au-dessus du sol, se trouve un niveau d’habitation, peut être construit en matériaux plus légers.

VIIIe millénaire av. J.-C.[modifier | modifier le code]

  • - 8000 / - 7900 : Proche-Orient : Le site ancien de Jéricho, qui est occupé depuis au moins un millénaire, s'étend sur 1,6 hectare. Pour assurer sa sécurité, la communauté d'agriculteurs édifie une enceinte de pierres de 3 mètres d'épaisseur, renforcée par une tour de pierres, haute de 9 mètres et dotée d'un escalier intérieur à vis.
  • - 8000 : Récolte systématique des graminées en Irak et en Palestine.
  • - 7400 / - 7300 : Proche-Orient : En Anatolie, le cochon est domestiqué.
  • - 7400 / - 7300 : Amérique : En haute Amazonie, culture du manioc.
  • Développement de l’outillage de récolte sur matière osseuse.
  • Meubles, bols, pilons pour préparer la nourriture.

VIIe millénaire av. J.-C.[modifier | modifier le code]

VIe millénaire av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Ve millénaire av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Tombe 43 provenant de la nécropole de Varna avec les plus vieux bijoux en or connu à ce jour.
Musée archéologique de Varna
  • Extension de l’agriculture et de l’élevage au Proche-Orient. Début de la culture de la vigne
  • - 5000 : Naissance de Jarmo, fondé par des agriculteurs
  • Civilisation protonéolithique de Sesklo et de Dimini (Thessalie), acropoles à enceintes ou forteresses-palais. Sédentarisation en Égypte
  • -4600 : La culture de Varna invente l’orfèvrerie. Poterie de Jarmo
  • -4500 : la pate à mâcher à base de sève de bouleau chewing-gum découverte 1997, Suède. Réf
  • -4000 : Le ski[4] Sibérie centrale, pays baltes. Utilisation par des unités combattantes au XVIe siècle Suède et Finlande en 1539.
  • -4000 : La conservation de la glace Mésopotamie. Le gnomon, ancêtre du cadran solaire - premier instrument d’astronomie. La bière. Une tablette sumérienne fait état de la fermentation de pain dans de l’eau. Le pain était fait à l’époque d’orge ou d’épeautre (blé).

IVe millénaire av. J.-C.[modifier | modifier le code]

IIIe millénaire av. J.-C.[modifier | modifier le code]

XXe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

XIXe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

XVIIIe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

XVIIe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Les trois grands types d’araires à mancheron unique :
1 - araire chambige
2 - araire manche-sep
3 - araire dental
  • -1700-1600 : Débuts de la fabrication du verre en Égypte, coloré aux oxydes minéraux
  • Houes, araire manche sep dans les tombes de la vallée des Rois
  • Les Hyksos peuvent avoir apporté le cheval en Égypte
  • la clepsydre probablement vers -1600 en Égypte attribuée à Ctésibios -270. La plus ancienne clepsydre découverte le fut à Karnak en 1904 et date de -1400 environ et fut réalisée sous le règne d’Aménophis III. Elle est exposée au Musée du Caire. Elle date d’environ -1400. Elle est constituée d’un simple bol conique ayant un trou à sa base servant à l’écoulement de l’eau. La mesure du temps se faisait à l’aide des graduations se trouvant à l’intérieur du bol. Ce genre de clepsydre était à remplissage unique et sa précision de l’ordre de 5 à 10 minutes. Le sablier date du XIVe siècle, a été inventé en Europe et utilisé sans doute par les marchands pour les enchères.

XVIe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

XVe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

XIVe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

XIIIe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

XIIe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

XIe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Xe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

IXe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

VIIIe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

VIIe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

  • Vers –675 : Début du monnayage en Asie Mineure
  • Vers –650 : Premières monnaies grecques. On commence à cette époque en Grèce à substituer la pierre au bois pour la construction des temples
  • Vers –650-600. Invention mythique d’un grand nombre d’outils par Dédale et ses imitateurs : scie, hachette, fil à plomb, roue, compas.
  • la prothèse la plus ancienne connue est une jambe romaine en bronze conservée à Londres et détruite par un bombardement de la 2e guerre mondiale - Une prothèse au moins d’esthétisme mais dont la vocation médicale est encore à l’étude en 2007 au centre d’égyptologie biomédicale de l’université de Manchester a été trouvée à la place du gros orteil d’une momie. Elle a été datée de -600 à -1000.

VIe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Principe de filiation entre les œuvres des ingénieurs de l’Antiquité

Ve siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

IVe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

IIIe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

  • Entre – 300 et –275. Première génération des savants d’Alexandrie : le médecin Hérophile, le physicien Straton de Lampsaque, le géographe Euclide
  • Entre –300 et –283 : Second échec du percement de l’Isthme de Corinthe
  • Entre – 270 et –250 : Mécanique appliquée de Ctésibios à Alexandrie : l’orgue hydraulique, la pompe aspirante et foulante, des machines de guerre, la clepsydre. L'hydraule ou premier orgue est le plus vieil instrument à clavier de l'histoire inventé par Ctésibios vers -270
  • Vers -283-280 : Construction du Phare d'Alexandrie par Sostratos de Cnide
  • Vers –290 : Début de la construction du temple d’Edfou en Égypte
  • - 287-212 : Travaux d’Archimède sur le levier, sur l’hydrostatique, sur les machines de guerre
  • Entre – 250 et –220 : La syntaxe mécanique de Philon de Byzance. Pneumatiques, automates, clepsydres, machines de guerre. Apparition des engrenages à roues dentées
  • Entre – 260 et –220. Seconde génération des savants d’Alexandrie : les astronomes Aristarque et Conon de Samos. Le géographe Ératosthène, le médecin Érasistrate
  • Brocard de soie en Chine
  • -234-149 : Caton l'Ancien. Traité d’économie rurale. Traités d’agriculture des Sarsena père et fils
  • Vers – 217 : Achèvement de la grande muraille de Chine
  • découverte de la fabrication du papier en Chine
  • Machine d'Anticythère est la première machine connue à entrées et sorties. Cette machine permet de prévoir les éclipses. -87 av. J.-C. Ce mécanisme semblable à celui d'une horloge parait hors du temps compte tenu de sa précision mécanique et sa complexité et ce qu'on peut trouver dans les écrits[5].

IIe siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]

Ier siècle av. J.-C.[modifier | modifier le code]


Article connexe : Technologie de la Rome antique.

Ier siècle[modifier | modifier le code]

IIe siècle[modifier | modifier le code]

IIIe siècle[modifier | modifier le code]

IVe siècle[modifier | modifier le code]

  • Introduction du coton en Chine.
  • Introduction du savon d'origine gauloise à Rome.
  • Usage de la brique cuite chez les Mayas.
  • Voûtes chez les Mayas : aqueducs et égouts.
  • 395 : séparation de l’Empire d’Occident et de l'Empire d’Orient (modification dans la maîtrise de l’espace).

Ve siècle[modifier | modifier le code]

VIe siècle[modifier | modifier le code]

VIIe siècle[modifier | modifier le code]

VIIIe siècle[modifier | modifier le code]

IXe siècle[modifier | modifier le code]

Xe siècle[modifier | modifier le code]

XIe siècle[modifier | modifier le code]

XIIe siècle[modifier | modifier le code]

  • Vers 1100 : le boulier Chine.
  • Expansion en Europe de l’attelage moderne : collier d’épaule, bricole, dispositif en file.
  • Diffusion du métier à tisser horizontal en Scandinavie.
  • Expansion du moulin à eau.
  • Développement de l’industrie minière. Galeries en Dauphiné et dans les Pyrénées.
  • Débuts de la technique du verre à Venise.
  • Utilisation des briques cuites à trous dans les constructions cisterciennes.
  • Métier catalan à tisser la futaine et son expansion en France et en Italie.
  • diffusion du papier par les arabes en Méditerranée
  • Culture du pastel en Languedoc et en Picardie, du sorgho en Italie du Nord et en France méridionale.
  • Métiers à pédales en Chine.
  • Vers 1100 : début de l’empire Inca.
  • Le Diversarum artium schédula du moine Théophile (arts d’ornement).
  • Début de l’assolement triennal.
  • 1102 : premier document sur papier en Sicile.
  • 1103 : travaux de régularisation du cours de l’Elbe par des Hollandais appelés par l’évêque de Brême.
  • Vers 1120-1125 : moulins à marée des barres de l’Adour.
  • Vers 1122 : voûtes d’ogives du déambulatoire de Morienval.
  • 1126 : premier puits artésien connu en France (collégiale de Lillers).
  • 1130 : début de la construction de la cathédrale de Sens, l’une des plus anciennes cathédrales gothiques.
  • 1139 : le Concile de Latran interdit l’arbalète, jugée trop meurtrière.
  • Développement de l’urbanisation.
  • 1140 : reprise de l’industrie sidérurgique dans toute l’Europe occidentale.
  • Moulin à tan.
  • Introduction en Europe du papier.
  • Vers 1150 : début de la croissance démographique. Début des grands deffrichements et de la culture extensive en Europe.
  • Multiplication et diversification des outils.
  • 1160 : premières digues de la Loire vers Saumur. Premières digues contre la mer en Hollande.
  • 1160 : production d’acide nitrique, seul acide connu du Moyen Âge.
  • Moulins à aiguiser (Normandie, Beauvaisis).
  • 1180 : premier moulin à vent en Normandie.
  • Vers 1184 : début du pavage des rues de Paris.
  • 1184-1189 : Pont de pierre de Lou Kou Kiao à onze arches dit de Marco Polo.
  • 1192 : premier moulin à fer en Suède.
  • 1198 : emploi de la houille dans les forges.
  • 1199 : navire viking de Dunwich avec châteaux permanents. Navire de La Rochelle : voilure à ris.

XIIIe siècle[modifier | modifier le code]

Al-Jazari, livre du XIIIe siècle, Bibliothèque Süleymaniye, Istanbul
Extrait du carnet d’ingénieur de Villard de Honnecourt : vérin, scie hydraulique, l’ange mobile (mécanisme), aigle articulé

XIVe siècle[modifier | modifier le code]

XVe siècle[modifier | modifier le code]

Bellifortis de Konrad Kyeser
Depuis l'antiquité, les ingénieurs militaires proposent des systèmes ingénieux pour traverser les rivières
Moulin à bras. Le système bielle-manivelle permet l’apparition d’un machinisme d’un genre nouveau
Extrait du carnet d’ingénieur de Francesco di Giorgio Martini - 1470

XVIe siècle[modifier | modifier le code]

L’homme de Vitruve de Léonard de Vinci, figure emblématique de l’Ingénieur de la Renaissance
Carte du monde dessinée par Rumold Mercator d'après celle de son père Gerardus Mercator
Portrait probable de Christiaan Huygens, détail de l’Établissement de l’Académie des Sciences et fondation de l’observatoire, 1666

XVIIe siècle[modifier | modifier le code]

XVIIIe siècle[modifier | modifier le code]

La spinning-jenny de James Hargreaves, 1765
Dans le moteur de Woolf, la vapeur agit d’abord à haute pression dans le petit cylindre (B) puis elle agit par expansion jusqu’à une basse pression dans le grand cylindre (A)

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Électromoteur de Paul-Gustave Froment 1844
Développement des machines-outils, ici un tour de 1911

XXe siècle[modifier | modifier le code]

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

  • Cinéma numérique : préparation et présentation, le 29 octobre 2001, de la première transmission de cinéma numérique par satellite en Europe d'un long métrage cinématographique par Bernard Pauchon et Philippe Binant.
  • Nanotechnologie Les chercheurs de l’université de Toulouse (cemes/CNRS) et de Leonhard Grill, de la Freie Uniersität de Berlin, ont fabriqué une brouette moléculaire en 2003, créé un moteur moléculaire en 2005 et fait tourner une roue moléculaire. Nature Nanotechnology version web du 21 janvier et publication dans la revue de février 2007.
  • 2007 Fabrication industrielle de processeurs et ordinateurs avec la gravure de transistors de 45 nm développés à base de silicate d’hafnium. Ce matériau est développé depuis 6 ans. Il y a 10 ans les transistors mesuraient 250 nm environ. Ceci respecte la loi Moore et double quasiment la capacité des microprocesseurs.
  • avril 2007 Sharp dépose 6 brevets sur le premier plastique semi-végétal recyclable.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bertrand Gille :
    • (s. dir.), Histoire des techniques, Gallimard, coll. « La Pléiade »,‎ 1978 (ISBN 978-2070108817)
    • Les Ingénieurs de la Renaissance, thèse d’histoire (Paris, 1960), Seuil, coll. « Points Sciences »,‎ 1978 (ISBN 2-02-004913-9)
    • Les Mécaniciens grecs, Seuil, coll. « Science ouverte »,‎ 1980 (ISBN 2-02-005395-0)
  • L’Âge d’or des sciences arabes, Actes Sud / Institut du monde arabe, oct. 2005 (ISBN 2-7427-5672-8)
  • Jean C. Baudet:
    • De l'outil à la machine, Vuibert, Paris, 2003.
    • De la machine au système, Vuibert, Paris, 2004.
    • Curieuses histoires des inventions, Jourdan, Bruxelles, 2011.