William Lee (inventeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir William Lee.
image illustrant une personnalité image illustrant anglais
Cet article est une ébauche concernant une personnalité anglaise.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le révérend William Lee ou Lea (vers 1550 – 1614) est un ecclésiastique anglais, inventeur de la machine à tricoter les bas.

C'était une machine à tricoter manuelle dont la forme rappelait les métiers à tisser de l'époque.

William Lee vit à Calverton près de Nottingham. En 1589, il invente la machine à tricoter les bas et permet à la bonneterie de devenir la principale activité des Midlands[1].

Le tricot pose des problèmes techniques qui restent longtemps sans réponse. Ce tissage à un fil semble être apparu au XVe siècle. Avec l’invention de Lee, on passe rapidement du tricotage manuel à une machine dont l’automatisme est déjà avancé et qui doit encore faire l’admiration de Diderot au milieu du XVIIIe siècle[2].

William Lee se voit refoulé de partout, voire menacé, tant son invention bouleverse la production et donne de crainte à la population ouvrière. Avec les grèves d’imprimeurs du milieu du XVIe siècle, ce sont les premières manifestations ouvrières et destructions de machines[2].

En 1666, la machine de William Lee est introduite en France par Jean Hindret qui fonde la manufacture du château de Madrid à Neuilly-sur-Seine.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Luddites – Bris de machines, économie politique et histoire
  2. a et b Histoire des techniques - Bertrand Gille

Bibliographie[modifier | modifier le code]