Oldowayen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Oldowayen
Description de cette image, également commentée ci-après
Galet aménagé, 1,7 million d'années AP, Éthiopie
Définition
Autres noms Industrie lithique de mode 1
Lieu éponyme Gorges d'Olduvai (Tanzanie)
Auteur Louis et Mary Leakey, 1936
Caractéristiques
Répartition géographique Afrique, Europe, Asie
Période Paléolithique inférieur
Chronologie à partir de 2,6 Ma
Type humain associé divers

Objets typiques

galets aménagés, nucléus

L'Oldowayen est une industrie lithique du Paléolithique inférieur, caractérisée par sa technique rudimentaire. Les différentes variétés oldowayennes sont aujourd'hui dites industries lithiques de mode 1.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Oldowayen doit son nom au vaste complexe de sites archéologiques et fossilifères des gorges d'Olduvai en Tanzanie, où il a été reconnu et défini par Louis et Mary Leakey en 1936.

À l'origine, le terme ne désignait que les industries comprises entre 2,6 et 1,4 million d'années avant le présent en Afrique de l'Est. Par extension, il en est venu à désigner l'ensemble des industries antérieures au mode 2 ou Acheuléen, y compris hors d'Afrique. En France, les termes Chelléen et Abbevillien étaient aussi employés pour désigner des industries à bifaces grossiers antérieures à l'Acheuléen, mais ils sont progressivement tombés en désuétude.

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Traditionnellement, l'Oldowayen est considéré comme une industrie à « galets aménagés » : l'artisan prélève un bloc qu'il façonne rapidement en outil en enlevant des éclats sur une face ou sur deux faces. Cette vision a tendance à être nuancée dans la mesure où il n'est pas clairement établi que les éclats étaient des sous-produits et non pas les éléments recherchés. Les « choppers » oldowayens pourraient être en fait des nucléus très simples.

Chronologie[modifier | modifier le code]

Les outils lithiques les plus anciens connus ont longtemps été ceux du site de Kada Gona (Bas-Awash), en Éthiopie, datés de 2,55 millions d'années[1].
Les outils oldowayens d'Afrique de l'Est sont généralement attribués à Homo habilis, bien qu'on ait souvent trouvé sur les mêmes sites archéologiques des restes fossiles de Paranthropus boisei.

En 2011 a été découvert le site de Lomekwi 3, à l'ouest du lac Turkana, au Kenya. Il a livré des objets de pierre taillée décrits en 2015 et datés de 3,3 millions d'années, soit les plus anciens outils préhistoriques connus à ce jour. Le nom de Lomekwien a été proposé pour désigner cette industrie lithique antérieure de 700 000 ans à l'Oldowayen et d'aspect encore plus archaïque[2].

Bien que l'Acheuléen soit apparu en Afrique de l'Est dès 1,76 million d'années avant le présent, probablement à l'initiative d'Homo ergaster, différentes espèces du genre Homo ont continué de pratiquer des variétés de l'industrie oldowayenne sur tous les continents pendant de longues périodes après cette date. En Europe notamment, l'Oldowayen n'a été supplanté par l'Acheuléen qu'à partir de 665 000 ans avant le présent.

Principaux sites africains[modifier | modifier le code]

On peut voir sur cette carte les sites oldowayens de Koobi Fora (Kenya) et d'Olduvai (Tanzanie) :

Afrique

Koobi Fora
Gorges d'Olduvai

Oldowayen évolué[modifier | modifier le code]

M. Leakey et quelques autres chercheurs ont employé l'expression Developed Oldowan, ou Oldowayen évolué, pour désigner des ensembles lithiques d'Afrique de l'Est contemporains de l'Acheuléen, mais comportant peu de bifaces. Ces ensembles auraient été réalisés par des groupes aux traditions distinctes des groupes acheuléens. Le point de vue qui consiste à voir dans les différences entre Acheuléen et Oldowayen évolué l'expression de fonctions de sites distinctes est toutefois plus répandu.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sileshi Semaw et al., « 2.6-Million-year-old stone tools and associated bones from OGS-6 and OGS-7, Gona, Afar, Ethiopia », Journal of Human Evolution, vol. 45, no 2,‎ , p. 169–177 (PMID 14529651, DOI 10.1016/S0047-2484(03)00093-9)
  2. (en) S. Harmand et al., « 3.3-million-year-old stone tools from Lomekwi 3, West Turkana, Kenya », Nature, vol. 521, p. 310-315, 2015, lire le résumé en ligne, lire des informations supplémentaires en ligne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]